mercredi, mai 5, 2021
AccueilActuLes critères déterminants pour Elon Musk lors de sa nouvelle campagne de...

Les critères déterminants pour Elon Musk lors de sa nouvelle campagne de recrutement

Elon Musk, plus grand industriel de son époque et patron de Tesla, annonce une vague de recrutement des futurs talents de son équipe d’intelligence artificielle. 

Zoom sur les attentes du milliardaire lors des candidatures pour cette nouvelle campagne de recrutement.

 

Les critères recherchés par Elon Musk

Elon Musk est le fondateur de plusieurs entreprises à succès, dont la plus connue : Tesla, entreprise américaine spécialisée dans la construction de voitures électriques de luxe, devenue référence dans son domaine. L’entrepreneur sud-africain lance sa campagne de recrutement sur Twitter. Il recherche des ingénieurs et développeurs spécialisés dans l’intelligence artificielle. L’un des internautes s’est demandé s’il avait le temps de décrocher un doctorat pour assurer sa place à Tesla. Ce à quoi Elon Musk répond :«Un doctorat n’est absolument pas requis. Tout ce qui compte est d’avoir une très bonne compréhension de l’intelligence artificielle (IA) et une capacité à déployer efficacement un réseau neuronal. »Il ne manque pas d’ajouter : «Je me fiche de savoir si vous sortez d’une université. »

Elon Musk ne se le limite donc pas aux candidats diplômés des universités les plus réputées mais élargit le spectre à toutes les personnes faisant preuve de motivation. Dans son tweet, il annonce superviser directement et quotidiennement l’équipe Tesla AI recrutée.

Il précise dans un autre Tweet que : «Tesla organisera une fête / hackathon très amusant chez moi avec l’équipe Tesla AI / pilote automatique dans environ quatre semaines. Les invitations partent bientôt. »

 

Le diplôme ne fait pas tout

Elon Musk croit dur comme fer qu’avoir un diplôme c’est bien, mais pas fondamental. En 2014, il a annoncé lors d’une interview avec le média allemand Auto Bild que «si un candidat est diplômé d’une grande université, cela peut être une bonne indication du fait qu’il sera capable d’accomplir de grandes choses, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Si vous regardez, par exemple, des gens comme Bill Gates (Microsoft), Larry Ellison (Oracle) ou Steve Jobs (Apple), ces gars-là n’ont pas obtenu leur diplôme universitaire, mais si vous avez la possibilité de les embaucher, bien sûr que ce serait une bonne idée. »

Les annonces d’Elon Musk sont la preuve que la tech a révolutionné la façon de recruter les candidats. La France reste néanmoins très accrochée aux diplômes.

 

Follow us !

38,820FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Related News