Audencia Campus Vendée
Actu écoles

Audencia ouvre un cinquième campus

Audencia Business School ouvre un cinquième campus, à La Roche-sur-Yon, en Vendée. En sus du campus de Shenzhen, il s’agit de la troisième implantation française pour l’école, avec les campus nantais et parisien.

 

L’Audencia Campus Vendée : un campus répondant aux besoins économiques locaux

Ce campus, baptisé Audencia Campus Vendée, s’implante au sein du chef-lieu du département souffrant le moins du chômage en France, avec un taux qui s’élève à seulement 6,7% au premier trimestre 2019.

Dans un marché de l’emploi local exprimant de forts besoins en main d’œuvre qualifiée, mais sans implantation de Grandes Ecoles, l’ouverture d’un campus d’Audencia Business School fait sens pour Arnaud Ringeard, président de la CCI Vendée, « le dynamisme des entreprises vendéennes est un facteur d’intérêt pour Audencia« .

L’opération renforce également les liens entre les Chambres de Commerce et d’Industrie et l’école. Attachée aux CCI de Nantes – Saint-Nazaire et de la Vendée, les relations entre la business school et ces Chambres en seront renforcées. Pour Laurent Métral, président d’Audencia : « il ne s’agit pas d’une réponse à une opportunité, mais de se placer dans un axe de long-terme correspondant à l’ADN de l’école […] fier de son ancrage local […] et désireux de favoriser les plus-values pour le territoire« . Dans le cadre de l’intensification des liens entre les deux entités, il est prévu que la CCI Vendée dispose à terme d’un poste au conseil d’administration de l’école.

 

Audencia et les CCI : un « rapport gagnant/gagnant »

Audencia se place contre-courant du mouvement généralisé de plus grande indépendance des Grandes Ecoles vis-à-vis des CCI, à travers l’adoption du statut associatif lors de la précédente décennie, ou plus récemment l’arrivée de nouveaux actionnaires de référence au sein d’écoles devenues EESC.

Laurent Métral note des relations « très intelligentes » entre les deux entités où Audencia dispose de son « espace d’audace, d’innovation » qui s’inscrit dans un « rapport gagnant/gagnant« . Dans la mesure où « l’école se porte bien, la CCI Nantes Saint-Nazaire n’éprouve pas de besoin de s’en séparer ». Il abonde : « C’est pour nous une vraie garantie, tout en maintenant notre mission d’intérêt général, d’avoir non pas une tutelle, mais un actionnaire de référence garantissant un certains nombre d’éléments de développement de l’école. […] A ce jour, on y trouve totalement notre bien-être […] On continue à tracer notre route avec notre modèle. »

Pour Arnaud Ringeard, « Ce serait une bêtise monumentale que les CCI et les écoles du supérieur prennent leurs distances. Les entreprises ont besoin de jeunes bien formés et inversement […] Ce serait une vraie erreur stratégique de s’en éloigner. […] La CCI Vendée aura à cœur d’être présent dans le capital de l’école, même de manière purement symbolique. »

L’Audencia Campus Vendée se lance avec de nombreux autres partenaires : le patronat local (MEDEF Vendée) ainsi que quelques entreprises à l’instar de Fleury Michon figurent parmi les parties prenantes.

 

Une première rentrée à l’Audencia Campus Vendée en 2020

Dès septembre 2020, les étudiants en Bachelor (40 maximum) pourront choisir de l’effectuer à La Roche-sur-Yon. Les programmes des deux premières années seront identiques entre les campus nantais et celui vendéen. Néanmoins, les spécialisations de troisième année diffèreront dans la mesure où le tourisme (et plus particulièrement celui nautique) ainsi que l’entrepreneuriat familial, particularité du capitalisme local, seront approfondis au sein du campus local.

Il est aussi à noter que le coût du bachelor sera similaire entre Nantes et La Roche-sur-Yon (7350€ l’année à la rentrée 2019). Le dispositif d’alternance n’est pas encore entériné dans la mesure où les premiers étudiants à être en troisième année n’étudieront à La Roche-sur-Yon qu’en 2022, mais il est fortement envisagé.

 

Un MS pour Audencia Campus Vendée

Un Mastère Spécialisé en tourisme sera également enseigné au sein du campus vendéen, s’appuyant sur le statut de première destination touristique de la façade atlantique. Il s’agit également d’une volonté exprimée par la CCI Vendée d’offrir des formations de plus haut-niveau à La Roche-sur-Yon.

L’implantation d’Audencia permet aussi de diminuer la prise en charge des formations enseignées par l’EGC Vendée par la CCI Vendée, qui finançait en grande partie une formation dont le coût annuel n’était que de 4 000€ par an.