mercredi, mai 5, 2021
AccueilActuActu businessL'Agence spatiale européenne (ESA) lance une campagne de recrutement

L’Agence spatiale européenne (ESA) lance une campagne de recrutement

Alors que l’Agence spatiale européenne se prépare pour la prochaine exploration spatiale à destination de la Lune, l’établissement recrute pour la première fois depuis onze ans, une nouvelle promotion d’astronautes. L’appel à candidatures est ouvert au grand public et sera disponible à partir du 31 mars. 

 

Les profils recherchés par l’Agence spatiale européenne

La campagne de recrutement de la future promotion visée par l’ESA respectera les règles de diversités et ne se limitera pas à un profil particulier de candidats. David Parker, directeur de l’exploration humaine et robotique à l’ESA, précise que « la diversité au sein de l’ESA ne doit pas seulement tenir compte de l’origine, de l’âge, des antécédents ou du sexe de nos astronautes, mais peut-être aussi des handicaps physiques. »

Il est toutefois important de respecter les conditions suivantes :

  • Avoir un cursus d’au moins quatre ans après le bac dans un domaine scientifique
  • Parler couramment anglais et avoir un bon niveau dans une autre langue
  • « Avoir un tempérament calme et résister à la pression », comme l’avait précisé Zineb Elomri, responsable des ressources humaines à l’ESA.

Plus généralement, les futurs astronautes doivent faire preuve de curiosité et être capables de sortir de leur zone de confort pour réaliser des missions qui diffèrent de leur quotidien, selon les dires de deux astronautes européens Luca Parmitano et Claudie Haigneré. Ils évoquent également : « le désir de partager une aventure en collectif, avec des gens d’âge, de culture ou d’origine différents ». La limite d’âge a en effet été prolongée à 50 ans (elle était de 37-40 ans auparavant). 

Zineb Elormi, responsable des ressources humaines à l’Agence spatiale européenne, insiste sur le fait d’être flexible. « Les horaires de travail sont irréguliers, il faudra prévoir de nombreux déplacements, de longues absences du domicile. » 

En respectant toutes ces conditions, l’ESA te propose de rejoindre l’équipe de ses astronautes actifs. Autrement dit, les futurs collègues de Thomas Pesquet. Tu n’as plus qu’à déposer ton CV et ta lettre de motivation sur le site internet spécialement créé par l’ESA à partir du 31 mars et jusqu’au 28 mai.

 

Les conseils de Thomas Pesquet pour rejoindre l’ESA

L’astronaute français Thomas Pesquet a tourné une vidéo adressée aux personnes qui n’ont pas forcément confiance en elles et qui hésitent à postuler. Il revient alors sur sa propre expérience :« je suis devenu astronaute à la suite de la dernière campagne de recrutement en 2009. À l’époque, c’était un ami qui avait lu l’annonce dans le journal et m’en avait parlé. Si j’ai été sélectionné aux côtés de cinq autres européens parmi des milliers de candidats, c’est surtout parce que j’ai tenté ma chance. »

Il poursuit : « Cela peut paraître bête, mais l’important, c’est de ne pas s’autocensurer, d’envoyer sa candidature sans se rabaisser et de croire en soi. N’hésitez pas, inscrivez-vous, même si vous doutez de vous. Vous n’avez absolument rien à perdre. »

Il est important de rappeler que Thomas Pesquet est diplômé d’ISAE-Supaéro, une école d’ingénieurs française basée à Toulouse !

Follow us !

38,820FansJ'aime
10,320SuiveursSuivre
2,188SuiveursSuivre
1,940AbonnésS'abonner

Related News