Actu business

Actu business – du 23 au 29 septembre – Accord États-Unis/Japon, Cdiscount, SNCF, Facebook…

Comme chaque semaine, retrouvez un condensé de l’actualité économique et tech du moment.

 

Économie

Les États-Unis et le Japon signent la première étape d’un accord commercial

Shinzo Abe et Donald Trump ont signé mercredi dernier la première étape d’un accord commercial centré sur l’agriculture qui devrait réduire le déficit commercial des États-Unis. L’année dernière, le Japon a accusé un déficit de 56,8 milliards de dollars.

Le Japon va diminuer les tarifs douaniers à hauteur de 7 milliards de dollars pour les biens agricoles américains, incluant le bœuf et le porc, mais aussi les amandes ou le brocoli, tout en réduisant les marges sur les achats de blé et d’orge. En retour, Donald Trump s’est engagé à baisser les droits de douane sur des biens agricoles japonais tels que le thé vert et la sauce soja à hauteur de 40 millions et à diminuer les tarifs douaniers sur le bœuf, ce qui va permettre au Japon de gagner des parts de marché sur le marché américain.

Dans un accord séparé, les deux pays ont par ailleurs acté l’élimination des droits de douane sur les produits du secteur numérique à l’instar des vidéos, de la musique et des livres.

Reste à savoir si la seconde phase des négociations permettra de régler l’épineuse question du secteur automobile : les exportations japonaises de voitures représentent 51 milliards de dollars. Les constructeurs nippons Toyota, Nissan et Honda possèdent des usines implantées dans des régions stratégiques pour Donald Trump à l’approche des élections présidentielles, notamment au sud avec ses bastions républicains.

 

L’Allemagne plus isolée que jamais dans la gouvernance de la BCE

Le mercredi 25 septembre, l’Allemande Sabine Lautenschläger a claqué la porte du directoire et du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) à la surprise générale. Elle s’oppose fermement à la politique ultra-accommodante voulue par Mario Draghi, qui commence à voir les oppositions s’accumuler.

Son départ affaiblit un peu plus Berlin, de moins en moins capable d’imposer sa vision budgétaire, et accentue surtout la pression pour un changement de la politique monétaire européenne. La Française Christine Lagarde, future présidente de la BCE, héritera d’une situation explosive pour sa prise de fonction en novembre prochain.

 

Eurostar et Thalys vont fusionner

La SNCF a enclenché le processus de fusion entre ses deux filiales Eurostar et Thalys, qui assurent les liaisons à grande vitesse de Londres et du Benelux avec la France. « Notre objectif (…) c’est de créer une entreprise européenne qui va permettre de faciliter le transport de ville à ville entre les pays et qui va concurrencer l’aérien et la voiture ». Si elle est approuvée par les différents conseils d’administration, la fusion devrait prendre environ deux ans.

La compagnie Eurostar est détenue à 55 % par la SNCF, à 30 % par la Caisse de dépôt et placement du Québec, à 10 % par le fonds britannique Hermes Infrastructure et à 5 % par la SNCB. Quant à elle, Thalys est une filiale à 60 % de la SNCF et à 40 % de la SNCB.

 

Cdiscount s’allie avec 3 plateformes de e-commerce européennes pour contrer Amazon et Alibaba

Cdiscount a annoncé jeudi 26 septembre un accord avec trois acteurs importants du commerce en ligne en Europe. Il s’agit de real.de, le site des hypermarchés allemands Real qui appartiennent au groupe Metro, ePrice, qui domine l’e-commerce de produits technologiques en Italie et eMag, un cybermarchand qui opère en Roumanie, Hongrie, Bulgarie et Pologne.

Cette nouvelle interface permet de relier les places de marchés des quatre sites marchands. Ainsi, les 30 000 vendeurs tiers peuvent désormais franchir les frontières et toucher 230 millions de consommateurs. Une réponse à Amazon et Alibaba pour tenter de constituer un leader européen du e-commerce.

 

La compagnie aérienne Aigle Azur a cessé ses activités, faute de repreneur

Le tribunal de commerce d’Évry n’a sélectionné aucune des deux dernières offres de reprise qui avaient été déposées. Aigle Azur employait quelque 1 150 personnes, dont 800 en France et 350 en Algérie. Opérant une flotte de 11 avions Airbus, elle a transporté 1,88 million de passagers l’an dernier, principalement vers l’Algérie, mais aussi le Liban, le Portugal, la Russie, le Brésil ou le Mali.

Des problèmes internes de gouvernance sont en cause, l’entreprise parle également d’un coût du travail trop élevé, de la hausse du prix des carburants et d’un marché saturé en Europe.

 

Tech

Facebook met la main sur CTRL-labs pour sa technologie qui lie les pensées aux ordinateurs

Facebook a annoncé son intention d’acquérir CTRL-labs, une start-up considérée comme une pionnière dans le domaine émergent du « brain computing » (le fait de relier le cerveau humain aux ordinateurs), pour un montant non divulgué, mais estimé selon divers médias entre 500 millions et 1 milliard de dollars.

Concrètement, la start-up développe un bracelet qui permettra aux utilisateurs de partager des photos sur Facebook, de cliquer sur la souris de leur ordinateur ou d’effectuer d’autres tâches informatiques simplement en y pensant. Il est encore à l’étape de la recherche, il faudra encore quelques années pour qu’il soit disponible pour les consommateurs.

 

KineQuantum lève 1 million d’euros pour se développer à l’international !

Depuis sa création en 2015, KineQuantum développe une solution de réalité virtuelle à destination des kinésithérapeutes avec des jeux et des exercices ludiques pour faciliter les séances de rééducation des patients. Grâce à ce système, l’attention du patient est détournée de la douleur et le travail du kinésithérapeute est simplifié.

Cette somme permettra à la start-up française d’accélérer son développement commercial en France et de tenter sa chance à l’international.