Carrière

Networker dans la Silicon Valley depuis sa chambre

Networker dans la Silicon Valley depuis sa chambre
Mehdi Balamissa

Comme l’a écrit Mehdi précédemment, nous partons dans trois semaines en Californie pour réaliser un documentaire sur l’entrepreneuriat et l’innovation pendant 1 mois.

Après avoir eu l’idée début septembre et formalisé le projet en quelques jours, il a fallu s’attaquer au gros du travail : nouer des contacts d’entrepreneurs, d’investisseurs, de professeurs et d’autres acteurs majeurs de l’entrepreneuriat à Los Angeles, San Francisco et dans la Silicon Valley, que nous pourrions rencontrer et interviewer dans le cadre de notre documentaire.

Or, notre réseau étant très restreint car globalement limité aux quelques personnes que j’ai rencontrées dans le monde de l’entrepreneuriat lors de mon échange à Los Angeles l’an passé, nous partions quasiment de zéro.

Nous avons fait le choix d’utiliser modérément le réseau de notre école pour relever ce challenge et bâtir notre propre réseau à distance.

LinkedIn est donc devenu notre meilleur ami et nous ne comptons plus les heures passées chaque jour à rechercher des profils intéressants pour notre documentaire, que nous contactons directement dans l’espoir d’obtenir un bref entretien par Skype ou par téléphone. Nous n’hésitons pas à contacter de gros profils travaillant à Apple, Facebook ou Google ou même des personnalités comme le présentateur du Crunch Report, Tito Hamze. En persévérant et en multipliant les demandes, nous avons réussi à enchaîner les appels, parfois plusieurs par jours, plusieurs fois dans la semaine et parfois tard dans la nuit !

L’enthousiasme et l’ouverture d’esprit des Californiens en général fait que de temps en temps, certains entrepreneurs que nous contactons tombent amoureux du projet et nous introduisent auprès de leurs contacts. C’est ainsi que s’étend notre propre réseau, tout comme nos opportunités sur place. Dernièrement, c’est la fondatrice et présidente du réseau des startups de l’Université de Berkeley qui s’est prise de passion pour notre projet et qui m’a fait savoir qu’elle souhaitait publier un article sur notre projet sur le site de Berkeley, avant de nous introduire auprès de quatre figures emblématiques de l’université.

Aujourd’hui, nous avons déjà une base d’une bonne vingtaine de contacts que nous rencontrerons au mois de janvier, en plus des différents évènements que nous couvrirons, dont le fameux CES de Las Vegas où nous avons été accrédités (!!!) et qui fera l’objet d’un article prochainement.

More in Carrière

Business-Cool - 2016