Quel est le meilleur MBA pour démarrer ou accélérer sa carrière dans le milieu de la Finance ?

C’est la question que s’est posé le très sérieux journal The Financial Times en évaluant puis compilant un large panel de 13 critères. Parmi les plus importants, on notera le salaire des alumni à la sortie ainsi que sa progression par rapport à leur salaire d’avant MBA, les publications scientifiques des enseignants du MBA, l’évolution professionnelle, etc… Pour rappel, un Master Of Business Administration est un diplôme international adressé à des cadres ayant déjà une expérience professionnelle, qui souhaitent se réorienter ou accélérer leur carrière. Nuançons cependant car la question n’est pas « Quel est le meilleur MBA en Finance ? », et l’étude se pose bien la question de l’évolution post-MBA en plus de la qualité de l’enseignement.

Le classement ici.

Sans surprise, les universités et écoles anglo-saxonnes mènent la danse dans ce classement : Stanford, Harvard, Cambridge, NYU, University of Chicago,… La française Insead est la première de ce classement à ne pas être anglo-saxonne et apparaît seulement à la 6ème place, alors que ce même journal la classe à la première place de son classement 2017 des meilleurs Global MBA. Malgré cela, il faut attendre la 26ème place pour voir arriver la seconde française, HEC Paris, dans le classement des meilleurs MBA pour progresser dans sa carrière en finance.

La finance reste l’apanage des diplômés de MBA : en moyenne, 27% de ces derniers continuent de travailler dans ce secteur ou décident de s’y orienter. C’est 10% de plus que le second secteur qu’est le conseil. Le prestige des ces grandes institutions demeure le principal accélérateur de carrières pour ceux qui choisissent cette voie, et le principal argument pour s’y engager. Le fort impact de cette formation sur les salaires est aussi un facteur déterminant. Les salaires suite à ces MBA croissent de 105% en moyenne. Par exemple, les professionnels choisissant un MBA de deux ans à Stanford à $69,000 l’année (tuition fees seulement) voient leur salaire doubler pour atteindre une moyenne de $266,000.

L’opération n’est pas si mauvaise pour les grandes écoles et universités françaises. L’Insead, 6ème de ce classement, reste numéro un des Global MBA mondiaux, et HEC se distingue par la mobilité internationale de ces alumni post-MBA. Cette dernière école peut aussi compter sur d’autres programmes diplômant pour faire valoir sa réputation et son prestige, comme son HEC Master In Management (2nd européen en 2016 selon le FT) ou son Master In Finance (1er mondial en 2015 selon le FT).

Ces meilleurs MBA pour évoluer en finance sont majoritairement issus de l’hémisphère nord et sont concentrés par région : la Californie (Stanford, Berkely, UCLA,…), le Nord-Est étatsunien (Harvard, Chicago, NYU,…), Singapour, Hong Kong, Toronto, … sont des régions jouissant du prestige d’universités et écoles de renom.