La rentrée approche doucement, et avec elle arrive le moment fatidique du paiement des frais de scolarité. Cette année encore, Major-Prépa a publié son enquête sur les frais de scolarité des écoles post-prépa. Hélas, la tendance est toujours à la hausse. Faire un programme Grande Ecole post-prépa césure incluse coûte en moyenne en 2018 38 268€, soit 12 756€ l’année. Effrayant, n’est-ce pas ? Comment débourser cette somme lorsqu’on est étudiant ?

 

Le recours au crédit

Si comme la majorité des élèves d’écoles de commerce (et contrairement aux idées reçues) vos parents ne peuvent s’acquitter de la somme demandée, vous avez certainement choisi de faire un crédit ou allez le faire. Les écoles de commerce proposent en effet toutes des partenariats avec différentes banques françaises qui seront présentes dans votre école les premiers jours. Le crédit vous permettra alors de couvrir l’intégralité des frais de scolarité, et si vous le désirez, de couvrir aussi vos frais de vie. Le remboursement peut être différé jusqu’à 60 mois après le début du contrat, ce qui vous laisse le temps de finir vos études et de trouver un premier emploi. Le remboursement de votre crédit se fera au maximum dans un délai de 10 ans (120 mois). Cela peut donc rester une charge considérable pour un jeune diplômé entrant dans la vie active.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les partenaires de votre école, qui proposent souvent des taux avantageux (0,8%). Elles vous feront également profiter d’une magnifique carte Gold ou Visa Premier, qui vous permettront de dépenser l’argent que vous n’avez pas ou plus. Vous aurez aussi le droit à tout plein d’assurances toutes mieux les unes que les autres (payantes, faut pas rêver quand même). Bref, elles vous feront presque croire que vous endetter pour 10 ans est un privilège ! C’est pas merveilleux, ça ?

 

 

Et si je ne veux pas m’endetter ?

Evidemment, nous sommes nombreux à nous être posés la question. Si vous touchez une bourse, celle-ci ne couvre pas l’intégralité des frais. Si vous n’en touchez pas, vous n’avez peut-être pas pour autant la somme sur vos livrets d’épargne. Est-il possible de ne pas s’endetter pour payer ces frais de scolarité ? Je n’ai pas de solution miracle à vous proposer, mais voici quelques pistes pour réduire le montant de ce que vous aurez à payer.

L’apprentissage semble être l’une des meilleures solutions, mais elle est rarement accessible dès la première année. Si vous êtes en apprentissage, c’est votre entreprise qui paiera l’intégralité de vos frais de scolarité. Qui plus est, elle vous versera également un salaire (un certain pourcentage du SMIC). Elle est pas belle la vie ?

Merci Business Cool, mais moi je peux pas/veux pas faire d’apprentissage… Tu me proposes quoi ? Vous êtes durs en affaire dites donc. Vous pouvez tenter de faire comme Boris : gagner 20000€ en 3 mois grâce aux crypto monnaies. A vos risques et périls ! Une solution plus sûre mais qui vous rapportera moins : les jobs étudiants, ou les cours particuliers. Rien de bien passionnant en perspective, mais cela vous permettra de toucher un salaire régulier. Acceptez les missions des Junior Entreprises de vos écoles ; vous découvrirez que le phoning, c’est pal-pi-tant (mais vous aurez du beurre dans vos épinards pâtes).

Bon et puis, si rien de tout cela ne vous convient, il ne vous reste plus qu’à vous faire adopter par un sugar daddy ou une sugar mama !