Associations

Vie d’Asso #6 – Triathlon AUDENCIA La Baule – AUDENCIA BS

Vie d’Asso #6 – Triathlon AUDENCIA La Baule – AUDENCIA BS
Nicolas Hubert

La 30ème édition du Triathlon à la Baule se déroulera le weekend du 16 et 17 septembre 2017. Lorsque le premier Triathlon fut organisé en 1988, personne n’aurait pu imaginer que 30 ans plus tard, pas moins de 6000 athlètes et 60 000 spectateurs y seraient présents. Grâce à sa détermination et son dynamisme, le Triathlon AUDENCIA-La Baule est devenu aujourd’hui un des plus grands rendez-vous sportifs et continue de rassembler amateurs, triathlètes, débutants, et confirmés de tout âge.

Chaque année, les 24 membres de l’équipe organisatrice du Triathlon AUDENCIA-La Baule sont aidés le jour J par 350 étudiants d’AUDENCIA Business School. Mais en coulisse, l’association du Triathlon AUDENCIA-La Baule s’active presque un an à l’avance pour s’assurer qu’un tel événement se déroule dans les meilleures conditions. Rencontre avec Jérémy Paillusson, Président de la 30ème édition du Triathlon AUDENCIA-La Baule.

 

Quelles sont vos principales sources de financement ?

La très grande partie de nos fonds disponibles provient de nos partenaires. Le Triathlon AUDENCIA – La Baule profite de partenariats avec de grandes entreprises françaises telles que Capgemini, Airbus, SNCF, etc. Cette liste d’entreprise, non-exhaustive ici, nous permet de faire face aux différents coûts de l’événement. Cependant, comme tous les ans en début de mandat, nous sommes à la recherche de nouveaux partenaires qui pourraient contribuer d’une manière logistique ou financière à la réalisation de notre édition. Cette démarche est inévitable. Si certaines marques sont fidèles à notre événement, d’autres marques prennent parfois la décision de se retirer du projet. Par exemple, une décision d’Adidas au niveau international nous a contraint à nous détacher d’un de nos partenaires majeurs (la marque équipait le Triathlon AUDENCIA-La Baule depuis de nombreuses années). Par ailleurs, les inscriptions aux différents formats de course étant payantes, nous tirons logiquement une partie de notre budget des inscriptions des athlètes. Enfin, comme beaucoup d’associations étudiantes, nous participons à un maximum de concours qui pourront, nous l’espérons, nous permettre de financer nos projets.

Le pôle communication constitue une source importante de dépenses et son budget a été augmenté pour la médiatisation de cette édition spéciale. À cela s’ajoute les dépenses logistiques, celles liées à la restauration pour nourrir les 6000 athlètes, les partenaires et les 500 étudiants bénévoles. De plus, nous avons pour ambition de mettre l’accent sur l’Handisport. Nous sommes le Triathlon ayant le plus de participants Handisport de France et nous aimerions continuer sur cette lancée, notamment en développant le projet Trimmersion.

 

Peux-tu me parler de projets que tu souhaites approfondir ou lancer ?

L’un des projets que nous souhaitons absolument approfondir est le projet TRImmersion. Il s’agit d’un projet relativement récent dans l’histoire du Triathlon AUDENCIA – La Baule puisqu’il a été créé à l’initiative de la 28ème édition. Ce projet fait découvrir à des enfants handicapés – ou gravement malades – les sensations d’un triathlon. Pour atteindre cet objectif, les différentes épreuves sont d’abord filmées avec des caméras à 360°. Les images sont captées grâce à des bateaux suivant au plus près les nageurs, puis grâce aux motards qui suivent les cyclistes et les coureurs sur le remblai de La Baule. Ces images sont récoltées par les élèves du JT d’AUDENCIA (l’association G-Eyes, qui couvre la majorité des événements de l’école, et qui organise des diffusions du JT dans le gymnase d’AUDENCIA), qui s’occupent ensuite de la réalisation d’un film « synthèse », qui se veut le plus réaliste possible. Enfin et surtout, ce film est projeté dans des casques à réalité virtuelle. L’objectif est de faire vivre une expérience unique à ces jeunes, de leur démontrer que maladie, handicap et sport ne sont pas incompatibles.  Nous voulons leur prouver que les sensations de ce sport peuvent être accessibles à tous. L’objectif final de cette initiative est de permettre aux enfants de s’imaginer dans le triathlon et de leur insuffler l’envie de participer au triathlon en tant qu’athlète (valides ou handisports).

L’un des axes que l’on souhaite aussi approfondir est celui du Challenge Étudiant. Le Challenge Étudiant est une course qui s’insère dans la course du Tri Relai Grand public. Chaque année, plus d’une centaine d’équipes sont constituées. Ainsi, lors de la 29ème édition, près de 300 étudiants se sont retrouvés le temps d’une épreuve, et d’une soirée sur la Baule.

Cette année, le pôle Challenge souhaite développer le concept et réunir davantage d’étudiants. Pour cela, nous allons contacter chacun des BDS et leur décrire précisément ce qu’on réserve pour le week-end. L’objectif est de réunir un maximum d’étudiants, qu’ils soient en école de commerce, à l’université, ou même en classe prépa. Puisque nous sommes sur Business-Cool, je ne peux que vous inviter à venir, vous préparationnaires – actuels comme anciens – à venir partager le temps d’un instant, un événement unique et qui fera réellement découvrir AUDENCIA ! Les événements qui permettent de réunir toutes les écoles de commerce (et leurs prétendants) sont trop rares à mon goût…

 

Quel est le public visé par vos événements et par les services que vous apportez ?

 

Si le triathlon est un sport exigeant lorsqu’il est pratiqué seul, sa pratique en équipe est beaucoup plus accessible et est un bon vecteur de partage et de solidarité entre les athlètes. Le Triathlon AUDENCIA -La Baule est un événement particulier en ce qu’il réunit toutes les tranches de la population. Il s’agit d’un événement sportif certes, mais qui rassemble à la fois des très jeunes, des personnes en situation de réinsertion sociale, des triathlètes amateurs mais aussi professionnels, des équipes d’entreprises et d’étudiants, où les athlètes valides se mêlent naturellement aux athlètes handisports, et qui attire aussi la population locale, toujours au rendez-vous. L’an dernier, plus de 60 000 spectateurs étaient présents pour la 29ème édition. Bref, vous l’avez compris, bien plus qu’une compétition sportive, le Triathlon AUDENCIA – La Baule est un événement populaire de convivialité et de mixité.

Les services proposés par l’association au moment de l’épreuve sont divers et variés. D’une manière générale, les pôles de l’association sont déterminés de manière à fournir le meilleur service possible aux athlètes. D’abord il y a les pôles techniques (aire centrale, course cycliste, natation, gestion des arrivées et course à pied) qui assurent la sécurité et le bon déroulement de la compétition. Ensuite, nous avons le pôle restauration qui s’occupe de nourrir une partie des challengers, les bénévoles étudiants, les bénévoles non étudiants (croix rouge, la SNSM, militaires, policiers, entreprises partenaires). Le pôle hébergement s’occupe de loger les athlètes durant le week-end. Le pôle village s’occupe, lui, des relations partenaires en amont et pendant l’événement. Les pôles de la logistique permettent l’approvisionnement du matériel nécessaire, et de l’accompagnement des athlètes dans leurs différents déplacements.

 

Souhaites-tu travailler avec d’autres associations, pour développer projets communs ?

 

Nous essayons de tirer parti au maximum des différentes associations d’AUDENCIA ! Nos vidéos, comme le trailer, sont par exemple réalisées par le JT AUDENCIA. Nous réfléchissons à d’autres partenariats. Le Banquet d’abord – l’association de gastronomie et d’œnologie d’AUDENCIA – pour la mise en place d’un éventuel stand. Shotgame ensuite – l’association d’informatique d’AUDENCIA – pour l’assistance technique dont nous pourrions avoir besoin dans le cadre de TRImmersion. Cette liste n’est toutefois pas exhaustive, et il est possible que l’on monte d’autres projets avec d’autres assos !

N’oublions pas que les élèves d’AUDENCIA sont largement sollicités en tant que référents de groupe (pour les 2A) et en tant que bénévoles dans les différents pôles (pour les 1A), et que donc, en dehors même du cadre de leurs assos, les élèves d’AUDENCIA nous apportent une aide précieuse pendant le week-end.

 

 

Selon toi, quelles sont les meilleures façons de motiver les autres membres et de renforcer la cohésion au sein de ton association ?

 

Sans vouloir exagérer la bonne volonté des 24 membres de l’association, je pense réellement que nous sommes tous très motivés pour organiser cette 30ème édition de la plus belle des manières. L’association a fait bien du chemin depuis 30 ans. Beaucoup d’élèves d’AUDENCIA ont travaillé sur cette même organisation. Nous voulons rendre hommage à leur travail ! La motivation, nous l’avons. Il ne faut que l’entretenir… Pour ce faire, je dirais simplement que l’on essaye d’être à l’écoute les uns des autres, et de maintenir un bon niveau d’implication pour répondre à la demande des habitués de notre événement, et donner l’envie de venir à ceux qui ne l’ont pas encore fait.

La mise à disposition de nos locaux par AUDENCIA facilite notre travail en équipe. Nos bureaux nous permettent de nous retrouver, de travailler sereinement, et de décompresser tous ensemble pendant les pauses ! Nous ne sommes pas sectaires, mais il nous est facile de nous retrouver tous ensemble, et donc d’entretenir des liens étroits. Bien sûr, il y aussi les « à côté » : les soirées, les « préchauffes triat » avec les éditions précédentes, la confection du « bandit », les réunions informelles, et autres voyages à La Baule font de notre asso, une asso vraiment particulière.

 

En quoi l’association du Triathlon AUDENCIA La Baule est-elle unique ? Pourquoi ne serait-elle pas une association sportive comme une autre ?

Déjà, l’association a 30 ans ! 30 générations d’élèves se sont succédé pour faire naître, perdurer et développer le Triathlon de la Baule. L’association s’est donc épanouie au milieu de l’atmosphère d’AUDENCIA. D’ailleurs, aujourd’hui, il est très facile de constater l’attachement que l’école a pour cet événement, notamment à travers les photographies qui ornent les murs de l’école !

Comme je le disais précédemment, le triathlon est le fruit de l’investissement de toute l’école. Il est le premier événement d’envergure que l’on vit en tant que 1A, grâce  auquel on commence à rencontrer les élèves de sa promo, et puis forcément les 2A, organisateurs ou référents. Nous sommes 24 à organiser certes, mais le jour de l’événement, près de 400 bénévoles de l’école le font véritablement vivre. C’est en partie pour cela que l’événement est vraiment particulier ! On y ressent vraiment l’ambiance d’AUDENCIA puisque les bénévoles partagent l’esprit de l’école avec tous les athlètes.

Au même titre que les admissibilités, le triathlon a été pour moi une grande source de motivation pour intégrer AUDENCIA. Lors de ma première participation, pour la 27ème édition, j’étais avec deux amis préparationnaires, et je m’étais déjà imaginé au sein de cette association. J’y suis retourné avec plaisir année après année, en gardant dans un coin de ma tête cette envie de l’intégrer. Aujourd’hui, j’y suis, et mes camarades et moi allons tout faire pour que d’autres aient aussi l’envie de rejoindre la famille du triathlon.

Vous pouvez suivre les préparatifs de l’event sur la Page Facebook : https://www.facebook.com/triathlonaudencialabaule/?fref=ts

… et sur le site internet : http://www.triathlon-audencialabaule.com

 

Associations
Nicolas Hubert

Etudiant à AUDENCIA BS

More in Associations

Business-Cool - 2016