Business-Cool est allé à la rencontre d’Augustin, étudiant à l’emlyon business school et fondateur de Pump – Pas Une Minute à Perdre.

 

Quel est le principe de Pump et d’où t’es venue l’idée ?

Pump – Pas Une Minute à Perdre répond à deux objectifs : permettre au lecteur de lire l’information plus vite et de mieux la retenir.

Grand amateur de journaux, j’ai très vite considéré que les médias traditionnels ne répondaient pas à au besoin d’information que j’attendais d’eux. Les articles étaient trop longs et leur mise en forme ne permettaient pas une assimilation des informations sur le long terme. J’ai donc commencé à ficher des articles, en ne retenant que les faits. J’ai très vite réalisé l’intérêt que pouvait représenter un tel format pour d’autres lecteurs avides d’information brute et j’ai donc décidé de publier ces fiches en ligne. Les « pumps », les fiches sur l’actualité dans notre jargon, étaient nées. Celles-ci fournissent uniquement des données factuelles au lecteur, à qui il revient ensuite de forger sa propre opinion sur chaque sujet.

Avec qui et comment travailles-tu ? 

J’ai vite été rejoint par d’autres étudiants convaincus par le concept de Pump et intéressés par cette aventure entrepreneuriale. Conscients que notre modèle s’avère particulièrement utile pour les étudiants, qui n’ont souvent ni le temps ni l’envie de se plonger dans des articles longs mêlant analyses et opinions, nous avons axé notre stratégie sur les réseaux sociaux.

Nous organisons notre travail via des outils de gestion de projet pratiques comme Trello et Slack. Enfin, tous les pumpers sont associés aux décisions et peuvent faire valoir leurs idées pour contribuer à l’évolution du site. Avis aux intéressés : nous recrutons de nouveaux membres !

 

Quel est le modèle de rentabilité de Pump?

Pump est un outil gratuit qui est appelé à le rester. C’est un bien bel engagement mais qui emporte certaines contraintes quant à l’élaboration de notre business model. À défaut d’un abonnement payant, la publicité peut s’avérer une bonne alternative, bien que nous gardions à l’esprit que chaque seconde passée sur Pas Une Minute à Perdre doit être optimisée et ne doit pas être perturbée par des bannières intempestives. Aussi nous envisageons un modèle payant pour les professionnels qui leur fournirait un package de pumps résumant l’essentiel de l’actualité de leur secteur d’activité.

 

Vous ne ciblez donc pas seulement les étudiants ?

Les étudiants sont en effet notre principale cible. Toutefois Pump est un outil qui procure une information rapide, factuelle et épurée de toute analyse ou opinion. À l’heure où l’information est omniprésente et où se multiplient les intox, un tel modèle peut potentiellement intéresser tout lecteur d’actualité.

 

Quelles sont les prochaines étapes ?

Beaucoup de nos lecteurs nous ont réclamé une application mobile, et c’est en effet notre principal chantier ! L’app nous permettra de développer l’autre objectif qui nous tient à cœur : mieux retenir l’information. En effet n’avez-vous pas l’impression de lire l’actualité pour n’en retenir au fond que peu de données quelques jours plus tard ? Pump souhaite pallier ce problème en intégrant la possibilité de mémoriser les données en les sauvegardant dans une boîte de favoris qui les classera par thème et par date et pourra envoyer des notifications rappel à l’utilisateur à des moments déterminés.

 

Tu vas prochainement rejoindre l’incubateur de l’emlyon business school, l’école dans laquelle tu étudies. Qu’attends-tu de celui-ci ?

Nous avons effectivement entamé le processus pour intégrer l’incubateur. Nous espérons que cette incubation nous permettra de nous donner les moyens de nos ambitions, que ce soit en termes de technique ou de financement (levées de fonds, networking).

 

A ce propos, est-ce difficile de concilier ta vie d’entrepreneur et celle d’étudiant ?

Je pense au contraire qu’être étudiant offre de nombreux avantages à l’entrepreneuriat. Les écoles et universités constituent un carrefour d’idées et d’ambitions idéal pour qui veut entreprendre. J’ai moi-même rencontré la plupart des pumpers à l’emlyon ou à assas où j’étudiais. Toutefois cumuler ses études avec le développement d’un projet nécessite de bien s’organiser et gérer son emploi du temps, car entreprendre c’est passionnant, mais c’est vite chronophage !

 

Pour finir, as-tu des conseils à donner aux entrepreneurs en herbe qui hésitent encore à se lancer ?

Ça peut paraître bateau, dit et redit, mais c’est essentiel : le premier conseil, c’est de croire pleinement en son projet. Être son premier client comme moi pour Pump est un bon moyen de s’en assurer.

Deuxième conseil : trouver la bonne équipe. Il faut être prêt à déléguer et à se remettre en question. La vraie valeur de Pump, c’est la pumpteam.

Troisième conseil : n’hésitez pas, lancez-vous ! Avoir des idées c’est essentiel, mais tout le monde a des idées. Ce qui fait la différence, c’est de passer à l’acte.

 

Le site : http://www.pumpmedias.com/

Sur Facebook : https://www.facebook.com/pumpmedias/?fref=ts