Avant de faire vos baroudeurs aux quatre coins du monde, il est impératif de bien préparer son départ pour éviter d’y laisser une grosse partie de vos économies. On fait donc le point sur le choix de votre destination, les bourses proposées et les bons plans mobile et banque à l’étranger.

 

Bien appréhender le coût de la vie de votre destination

 

On n’est pas toujours bien informé du coût de la vie des différentes destinations auxquelles on postule. Pour cela il existe un outil assez efficace développé par la Banque Populaire. Le site Le cout de l’expat compare le coût de la vie de votre ville d’origine et celle d’arrivée sur plusieurs critères : logement, nourriture, transport, loisirs, santé, habillement. Le site inclut même une rubrique « parole d’expat » pour faire le plein d’astuces une fois sur place. Vous pouvez ainsi avoir une première idée du budget à allouer à votre échange.

 

 

Se renseigner sur les bourses proposées

 

Vous aurez le droit à la bourse Erasmus si vous partez en Europe et la bourse mobilité si vous remplissez les conditions imposées par votre région. Sachez que ces bourses sont souvent valables pour un stage à l’étranger également mais que le montant et les conditions peuvent varier. Si vous êtes boursier, vous avez la possibilité de cumuler vos bourses étudiantes existantes (qui seront maintenues lors de votre échange) avec celles proposées ci-dessous dont on vous détaille les montants et conditions.

La bourse Erasmus

Tous les étudiants (boursiers ou pas) dont la destination se situe au sein de l’union européenne, espace économique européen ou en Turquie sont éligibles à la bourse Erasmus (attention la Suisse est donc exclue). Les montants sont indiqués dans le tableau ci-après.

 

Groupe Pays Montants
Groupe 1 :Danemark, Irlande, Italie, Autriche, Finlande, Suède, Royaume- Uni, Liechtenstein, Norvège, Suisse 380€/mois
Groupe 2 :Belgique, République Tchèque, Allemagne, Grèce, Espagne, Croatie, Chypre, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Islande, Turquie 330€/mois
Groupe 3 :Bulgarie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovaquie, ancienne République yougoslave de Macédoine 330€/mois

Les bourses d’aide à la mobilité internationale

Sachez que chaque région gère ses propres programmes d’aide à la mobilité internationale. Attention, il est important de noter que la bourse d’aide à la mobilité internationale est parfois non cumulable avec la bourse Erasmus et qu’elle est soumise à plusieurs critères d’attribution. Elle n’est donc pas automatique. Vous trouverez le détail par région ci-dessous :

 

Région Montant Conditions d'attribution particulièresLien
Non boursierboursier
Auvergne-Rhône Alpes95€/semaine 95€/semaine + forfait allant de 80€ à 530€Les étudiants et les apprentis effectuant une mobilité internationale sur un campus délocalisé de leur établissement d’inscription en Auvergne-Rhône-Alpes ne sont pas éligibles à la bourse régionale. https://www.auvergnerhonealpes.fr/uploads/Document/4e/504_061_Le-reglement-des-bourses-pour-la-mobilite-internationales.pdf
Bourgogne-Franche Comté>115€ <230€/mois en fonction du quotient familial>115€ <230€/mois en fonction du quotient familialSi le quotient familial dépasse les 25 830 €, l’étudiant ou l’apprenti post-bac n’est pas éligible. Les montants sont soumis à des critères sociaux définis par la région. Non cumulable avec Erasmus+http://b.bourgognefranchecomte.fr/Mobilite-internationale-des-etudiants-la-bourse-de-mobilite-internationale,886,5310
Bretagne200€/mois350€/moisLes critères d’attribution (durées minimales, destinations, calcul de la bourse...) varient en fonction des publics et des formations.https://jeunes.bretagne.bzh/jcms/preprod_116185/fr/bouger-a-l-etranger
Centre-Val de Loire 175€/mois262€/moisLes montants sont soumis à des critères sociaux définis par la régionhttp://www.regioncentre-valdeloire.fr/files/live/sites/regioncentre/files/contributed/docs/mobilite-europeenne/mobi-centre/Cadre%20d'intervention%202017_2018.pdf
Grand-Est 500€ pour l'ensemble du séjour700€ pour l'ensemble du séjourhttps://www.grandest.fr/vos-aides-regionales/aide-a-mobilite-internationale-etudiants
Hauts-de-France<400€/mois<400€/moisLe montant de la bourse est calculé en fonction du Quotient Familialhttp://www.hautsdefrance.fr/bourse-mermoz/
Île-de-Franceentre 250€ et 450€/moisentre 250€ et 450€/moisLa bourse est attribuée dans la limite des crédits alloués par la Région à votre établissement pour chaque année universitaire. Elle n'est donc pas automatique.https://www.iledefrance.fr/aides-services/bourses-mobilite-idf-annee-universitaire-2018-2019
Normandie200 € ou 400 € en fonction de la destination + une aide hebdomadaire de 40 € (maximum 26 semaines) 200 € ou 400 € en fonction de la destination + une aide hebdomadaire de 40 € (maximum 26 semaines) Les parents, le représentant légal de l’apprenant, ou l’apprenant s’il est indépendant fiscalement, doivent avoir un domicile fiscal situé en Normandie. (Adresse sur l'avis d'imposition en Normandie).https://passmonde.normandie.fr/articles/7C67AC66-7A3B-458C-B401-5E30ADED2330
Nouvelle-Aquitaine80€/semaine 100€/semaine Non cumulable avec Erasmus+.https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/fiche/stages-a-letranger-public-post-bac/
Occitanie 250€/mois250€/moisNon cumulable avec Erasmus+.https://www.laregion.fr/Aides-mobilite-etudiants
PACA300€/mois400€/moisL'attribution de la bourse est soumise aux conditions d'éligibilité fixées par la Région. Elle n'est donc pas automatique.https://www.etudionsaletranger.fr/bourse-etudes-france-regionale/pays-de-la-loire-envoleo-aide-a-la-mobilite-internationale
Pays de la Loire1000€ pour l'ensemble du séjour et 500€ si cofinancé par Erasmus+2000€ pour l'ensemble du séjour Être sélectionné par son établissement. Non cumulable avec Erasmus+.http://www.envoleo.paysdelaloire.fr

 

 

Maîtriser ses frais bancaires

 

Il est impératif de se renseigner sur les frais bancaires facturés pour des retraits ou virements en dehors de la zone euro. Les services des banques « traditionnelles » sont en général très onéreux. Le Crédit Agricole facture par exemple 2% + 3,20 € pour chaque retrait en devise étrangère. Les néo-banques telles que N26 ou Revolut sont moins coûteuses. Comptez par exemple 1,70% par retrait en devise étrangère pour l’entrée de gamme de N26. Le compte s’ouvre en 8 minutes sur internet, votre carte est gratuite et il n’y a pas de frais de gestion.

 

 

Choisir la meilleure solution pour son forfait mobile

 

Là encore, bon nombre d’opérateurs vont vous surfacturer vos communications à l’étranger. Seul Free mobile propose désormais une offre intéressante si votre pays de destination est couvert. Depuis l’Europe, DOM, Suisse, Etats-Unis, Canada, Mexique, Brésil, Algérie, Israël, Turquie, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Thaïlande, Russie et Ukraine vous bénéficiez d’appels, sms illimités et 25 Go/mois de 4G pour 20€ par mois. Si l’offre n’inclut par votre pays ou bien que vous n’êtes pas satisfait par cette offre vous pouvez toujours acheter une carte SIM sur place et fonctionner en prépayé.