Accueil Insolite WEI HEC 2018 : Black M et des frites

WEI HEC 2018 : Black M et des frites

0
417

Le week-end dernier avait lieu le fameux “WEI” d’HEC Paris. Cette édition était spéciale, car le BDE a réussi à la faire durer 3 jours et 3 nuits.

 

Déroulement du week-end

Le départ s’est fait en car le jeudi soir dans la soirée. Comme le veut la tradition, nous étions répartis en groupes de couleur qui correspondaient à un car (“car orange”, “car gris”, …). Après quelques heures de trajet animées par les premiers chants de groupe, nous sommes arrivés en boite pour une soirée de mi-chemin. Nous sommes repartis tard dans la soirée en direction du camping où nous allions rester les 3 prochains jours.

Une fois 3-4 heures de sommeil récupérées, et quelques assiettes de frites mangées, le BDE a pu lancer les premières activités. Au programme : bouées tractées, pédalo, kayak, ventriglisse, plage…

Le soir était l’occasion d’un traditionnel “dîner cusson”, où les groupes de cars s’invitaient les uns les autres à boire, et s’affrontaient dans une compétition de chants. Mon groupe, le groupe orange, était évidemment au-dessus des autres. La soirée s’est terminée en salle des fêtes.

Le deuxième jour était similaire au premier : frites, saucisses, paintball, auto-tamponneuses, ventriglisse et attraction à sensations.

La fin de journée a pu être l’occasion d’un apéro mousse, mousse sous-laquelle j’ai d’ailleurs failli finir noyé du haut de mon mètre soixante-douze.

 

La soirée qui suivait était plus ou moins attendue, car c’était la venue de l’artiste “””mystère””” . Très redouté par les participants du WEI, Black M a en réalité bien composé avec les chansons qu’il avait, et a su rester sur ses morceaux les plus connus pour en ambiancer certains. C’est toutefois sur un arrière-goût amer que certains sont restés, en sachant que le BDE avait auparavant refusé la venue de Marwa Loud, dont le nom a retenti plusieurs fois pendant le concert…

 

 

La dernière journée a été plus ou moins vide, car elle servait au départ et au rangement. Elle a toutefois été l’occasion de réaliser la traditionnelle photo de promotion sur la plage.

 

Retour général sur le week-end

L’opinion générale sur le WEI est manifestement assez mitigée. Beaucoup ont critiqué le manque d’activités, les moments à blanc trop longs et trop fréquents, les restrictions d’alcool dans la journée, ou encore le choix de l’artiste. Surtout en regard du prix très élevé (350€).

En réalité, je pense qu’il faut relativiser cette opinion. Un WEI coûte très cher à organiser, et nombreux sont les WEI d’écoles qui rencontrent des problèmes bien plus importants que celui-ci : pannes de car, durée trop courte, manque d’ambiance… Le format de 3 jours était une nouveauté bienvenue, car elle permettait de mieux profiter des deux premières journées. Les restrictions d’alcool sont regrettables mais incontournables pour l’association. Le BDE a indéniablement fourni beaucoup d’efforts dans l’organisation et a composé avec ce qu’ils pouvaient, et notamment avec ce qu’imposait l’administration. Si certaines critiques ont lieu d’être, je pense que toutes celles qui ont été formulées ne sont pas légitimes, en tout cas celles qui visent le BDE. Il a par ailleurs rempli un objectif majeur : souder la promo en l’invitant à rencontrer de nouveaux étudiants

 

Suggestion : Collectif Métissé au WEI 2018 de l’emlyon ou Moundir et Colonel Reyel au WEI de TBS !

 

#carorange