TOP 10 des raisons pour lesquelles Paris défonce (toujours) Montréal

0
314

C’était l’actualité étudiante de la semaine dernière, l’étude de l’agence anglaise QS (Quacquarelli Symonds) sortie mercredi dernier dévoile pour la 5ème année consécutive le classement des meilleures villes étudiantes du monde. Elle s’appuie sur 18 critères en lien avec le prix des études, l’attractivité de la ville auprès des employeurs et des étudiants, ou encore le classement des universités.

Après 4 années de leadership incontesté, notre bonne capitale se fait cette fois coiffer au poteau par une autre ville francophone : Montréal. Tabarnak ! Comment cette ville qui était encore il n’y a pas si longtemps une bourgade de 50 colons français a-t-elle pu passer devant notre capitale mondiale de la culture ? Très clairement les créateurs du classement devaient avoir l’esprit embrumé par la liqueur d’érable parce que Paris reste la meilleure ville étudiante du monde (et de loin), et on va vous le prouver : voici les 10 trucs irréfutables qui démontrent que Paris défonce (toujours) Montréal.

1. Le Froid

Alors oui ok à Paris il fait pas beau, il pleut, etc mais au moins il fait pas -25° d’octobre à mars. Ici oublier ses gants n’est pas synonyme d’amputation des doigts et rester immobile dehors en hiver n’entraine pas forcément une mort lente et douloureuse. Et ça c’est quand même cool, surtout quand tu attends ton Uber pour rentrer de soirée à 4h du matin.

2. La neige

Oui, on ne le répétera jamais assez mais le temps à Montréal est vraiment pourri. Et si vous demandez à un Montréalais ce qu’il déteste le plus en hiver, il vous répondra surement « cette maudite niaiseuse de calice de neige ! ». Parce que la neige c’est sympas 2-3 fois par ans pour faire des batailles de boules de neige et sécher les cours, mais pas 6 mois sur 12 ! Alors arrêtons de nous plaindre de ce petit crachin de rien du tout et remercions plutôt notre bon vieux climat océanique.

3. Le métro

Oui vous avez bien lu, le métro ! Ce qui s’apparente à une corvée quotidienne voire à un véritable enfer pour certains Parisiens (surtout les Provinciaux fraîchement débarqués) est en fait une bénédiction. Toute personne ayant vécu dans une autre grande ville le confirmera, Paris est l’une des villes les mieux desservies au monde par son métro, qui t’emmène où tu veux dans la ville sans avoir à marcher plus de 10 minutes. Alors ok ça pue, c’est sale et c’est bondé mais ça reste plus sympas que de devoir marcher vingt minutes dans la neige par -25°c parce que la ville où tu habites n’a que 4 lignes de métro (et toc !). Bien pratique pour les petits étudiants sans voiture tel que toi. Alors attrape ton passe Navigo et fais lui un bisou.

4. La culture

Parce que la culture c’est important. Alors même si depuis 2 ans que tu vis à Paris tu n’as pas encore mis les pieds au Louvre (honte à toi !), c’est un critère essentiel pour les milliers d’étudiants américains ou chinois qui viennent aussi et surtout pour s’enfiler un maximum de musées et hurler des « OMG, that’s so beautiful! » devant le moindre immeuble haussmannien. Autant dire que la capitale québécoise qui était encore il y a 300 ans un village de trappeurs chasseurs de castors n’a aucune chance face à notre millénaire ville lumière.

5. Le style de vie

Même si Paris a le dynamisme propre aux villes mondiales de sa stature, la douceur de vivre qui nous est chère est toujours bien présente. Et ça c’est quand même très cool, que ce soit pour les milliers de cafés où se poser pour siroter son expresso, ou les parcs où pique-niquer en été. Et ce style de vie à la française vous ne le retrouverez certainement pas à Montréal, qui reste avant tout une ville Américaine qui parle français et pas une ville française en Amérique. Autrement dit plein de grosses voitures, de grosses personnes, et une incapacité totale à faire du pain correct (et ça, ça craint).

6. L’alcool

Centre de coûts non négligeable dans le budget étudiant, l’alcool. L’amie préférée de vos soirées endiablées qui tendent à se renouveler assez régulièrement chaque semaine. Et si vous faites la regrettable erreur d’étudier à Montréal, vos velléités de sauteries vont vites devenir un cauchemar pour votre compte en banque. L’alcool en supermarché est tout bonnement hors de prix (la faute au monopôle de l’Etat qui contrôle les prix). Comptez au moins 10 dollars canadiens (plus de 7€) pour la pire vinasse.

7. Les soirées

D’aucuns disent qu’à Paris les bars sont hyper chers et qu’il faut être plein aux as pour pouvoir se payer des pintes à 8€ tous les soirs. Que néni ! Il suffit de connaitre les nombreux bons coins de la capitale et tu t’en sors sans problèmes avec des prix très abordables (check dont ça petit apprenti, ton compte en banque nous remerciera).

8. La nourriture

Si je vous demande quel pays a sa gastronomie inscrite au patrimoine mondiale de l’Humanité vous me répondez ? La France évidement. La cuisine française est indéniablement la meilleure du monde, et même si tu n’es pas très branché haute gastronomie, on s’en sort pas mal aussi sur les kebabs (2ème plus gros consommateur au monde !).

9. Les écoles et universités

Sur ce point encore Paris écrase totalement la capitale québécoise. Entre Polytechnique, HEC, Centrale, L’ESSEC, l’ESCP, Sciences Po et autres ENS, ce ne sont pas moins de 18 universités et écoles parisiennes classées au QS world university rankings (soit la première ville au monde !)… contre seulement 3 pour Montréal (bouh !). Bon ok le qualificatif de « parisienne » est légèrement fallacieux pour beaucoup d’entre elles qui ont choisi de quitter l’agitation de la ville pour la campagne Jovacienne (HEC) ou le plateau de Saclay (Polytechnique), mais ça compte quand même. Quoi qu’il en soit, de l’autre côté de l’Atlantique la concurrence n’est pas de taille.

10. La France

Et finalement sûrement le meilleur atout de Paris, la France ! Parce si la capitale est déjà géniale, le pays qui va avec est tout simplement incroyable. Vous en connaissez beaucoup des pays où en moins de 6h de train vous avez accès à toutes les grandes villes, où vous pouvez à la fois visiter le Mont saint Michel, aller bronzer sur la côte d’azur, faire du ski dans les Alpes, pécher des moules en Bretagne ou partir escalader des volcans en Auvergne ? Et bien non ! et c’est bien pour ça que la France est la première destination touristique au monde. Parce que le Canada c’est sympas, mais impossible de ne pas faire des heures d’avions pour passer d’un lieu décent à un autre. Et observer des caribous en forêt c’est marrant dix minutes mais on s’en lasse vite.

Alors si vous vous demandiez encore quel est le meilleur endroit dans le monde pour partir faire vos études, ne cherchez pas trop loin, la réponse est encore et toujours la même, PARIS !