Le premier tour de la coupe du monde de football s’achève avec son lot de matchs sensationnels (Espagne-Portugal, Argentine-Croatie) et de véritables purges (France-Danemark, notamment…), ses joies intenses et ses désillusions cruelles, à l’instar de celle que vit l’équipe nationale allemande.

Dans cette orgie footballistique, cet esprit de fête et d’allégresse qui saisit notre palpitant depuis maintenant deux semaines, on en oublierait presque que comme chaque année, une dizaine de milliers d’étudiants de prépa et d’AST1 passent actuellemet les oraux d’entrée aux différentes écoles de commerce de France.

Les admissibles et admisseurs n’échappent pas, comme tous les 4 ans, à cette ferveur patriote qui emporte tout sur son passage. Pour ces derniers, dont la mission est d’accueillir les candidats dans les meilleures disposition, cette période si particulière a bien sûr son influence sur le déroulé des opérations.

 

Savoir tirer profit de l’événement

On l’a dit, la coupe du monde chamboule en profondeur la journée des admissibles entre leurs épreuves. Pour les plus mordus d’entre eux, impossible de rater un match, pas même un Nigéria-Islande. Pour tous les autres, c’est l’occasion de vivre un moment fédérateur au sein de l’école. Beaucoup d’admissibles indécis fonctionnent au “coup de coeur” dans le choix de leur future école. Capitaliser sur les matchs pour créer une atmosphère festive et conviviale durant la journée peut donc s’avérer être un excellent calcul, comme beaucoup d’écoles l’ont compris.

Chaque année, le site Major-Prépa met en place un concours du meilleur accueil admissibles, qui sera cette fois-ci nécessairement impacté par la capacité des admisseurs à gérer cet aspect, notamment pendant les matchs de l’équipe de France !

 

Quelques dispositifs mis en place

Nous avons interrogés les admisseurs de quelques écoles pour mieux se rendre compte de la manière dont ils appréhendaient ce défi :

À NEOMA BS, Paul Farouz nous explique le dispositif rouennais : “Nous avons nommé un respo Coupe Du Monde car nous souhaitons faire de cette coupe du monde un moment de convivialité pour tous les candidats. C’est un réel atout“. Concrètement, NEOMA BS diffusera les différents matchs dans l’amphi principal et proposera différentes activités comme du maquillage ou des petits tournois sportifs. Enfin, Paul a instigué une immersion dans la culture locale les jours de match de pays comme lors du Maroc-Iran, Pérou-Danemark ou encore Espagne-Portugal. L’objectif : découvrir la richesse des différentes cultures en proposant des repas à thème tout en restant dans l’ambiance des admissibles.

À Rennes SB, on compte bien profiter de l’atout principal de l’école, l’international, pour vivre une Coupe du Monde exceptionnelle. Pour Antoine Cabon, responsable animation à RSB, “C’est un moyen de faire valoir les différentes nationalités des admisseurs et des admissibles. En effet, il y a 15 nationalités différentes cette année parmi les admisseurs, de quoi animer tous les matchs ! L’avantage est qu’il y a aura de l’ambiance même quand ce ne sera pas un grand match, comme pour les matchs du Pérou. En plus de ça, le staff animation a créé une grande Chill Zone dédiée à la Coupe du Monde.

À ICN BS, on règle les derniers ajustements. Les activités seront nombreuses, notamment grâce à la privatisation de la Maison des Étudiants Artem, où seront diffusés les grands matchs de la Coupe du Monde. Un terrain de foot a été aménagé dans le patio de l’école, ainsi qu’une salle Gaming pour jouer à FIFA. Les horaires des matchs permettront aux candidats de se ressourcer entre les oraux et de se détendre un peu.

 

Thibaud Arnoult et Dimitri des Cognets