HEC Paris a récemment dévoilé sa nouvelle campagne “Tomorrow is our business” sur le thème de l’intégration sociale, de l’emploi, de l’égalité homme-femme avec l’aide d’alumni, entrepreneurs et PDG, posant pour l’école.

 

 

Sauf qu’Internet n’est pas resté muet et a pris sa plume, comme à son habitude, pour dénoncer l’a priori incohérence de la campagne entre HEC, “école des élites” et l’intégration sociale. Le slogan le plus repris a évidemment été celui où les deux fondatrices BimBamJob, une startup pourtant porteuse de solutions de recrutement pour “les métiers à tension”, propose de se servir du capitalisme pour combattre l’exclusion.

Best-of.

 

  1. Sacré Hubert

 

 

2. Disruptif

 

3. Jésus précurseur (trouvé sur C’est Arrivé au Moyen Age – CAMA)

 

4. Sacré Hubert v2 (trouvé sur une page de meme Sciences Po)

 

5. #StartUpNation

 

And so much more :

“Et si on utilisait Ebola pour soigner les maux de tête ?”

“Et si on utilisait une guillotine pour soigner les torticolis ?”