Accueil Ecoles Classement Instagram des écoles de commerce février 2019

Classement Instagram des écoles de commerce février 2019

0
447

Comme chaque mois, place au classement Instagram des grandes écoles de commerce.

 

La méthodologie HypeAuditor

L’outil utilisé (HypeAuditor), attribue un score à chaque école, qui prend en compte à la fois son nombre de followers réels (pour éviter de mettre en avant les comptes qui achètent massivement des likes et des abonnés), mais aussi la qualité des posts, le taux d’engagement etc.

Les comptes de moins de 1 000 abonnés ne peuvent malheureusement pas figurer au sein du classement, ce qui est le cas de Brest Business School, des deux campus de l’ICD (Paris et Toulouse), de l’ISTEC et l’ISG Paris. Comme évoqué dans le dernier classement, l’ISG s’approche doucement du seuil fatidique mais ne figurera pas dans ce classement de février puisqu’il lui manque actuellement 22 abonnés.

 

 

Analyse du classement

 

L’emlyon retrouve sa place de souveraine

Alors qu’elle avait été détrônée en janvier, l’emlyon redevient, sans surprise, première de ce classement avec un score de 76/100. Elle gagne donc une place.

En revanche l’EM Normandie, qui avait réussit l’exploit de surpasser l’école lyonnaise, est la grande perdante de ce classement, elle dégringole de 17 places pour s’intercaler entre Audencia et l’ESC Pau, à la 18ème place (score de 38/100).

 

Peu de grands changements

En moyenne, les écoles perdent 0,8 place. L’écart-type de 5,57 s’explique par quelques fortes variations :

  • l’EM Normandie qui perd 17 places,
  • l’ISC Paris qui passe de la 26ème place à la 15ème (+11),
  • l’EM Strasbourg qui en gagne 7,
  • Audencia qui, avec un score de 51/100, se place au rang  17 alors qu’elle était auparavant 29ème (+12),
  • et Montepllier BS, La Rochelle BS (Excelia Group), ESCE et Y School qui perdent respectivement 9, 10, 8 et 7 places.

Mis à part ces 8 écoles, toutes les autres connaissent une variation comprise entre 4 à 0 places. Elles sont plus exactement 18 sur 36 à connaître une changement minime (entre 0 et 2 places perdues ou gagnées).

Un classement par groupe de niveaux

On constate également qu’en termes de score, plusieurs groupes se démarquent :

  • Tout d’abord l’emlyon devance GEM d’un point (mais,l’école grenobloise possède néanmoins un très bon taux d’engagement, 5,97%, plus haut que celui de sa consœur). Les deux établissement creusent l’écart avec KEDGE, trois point en dessous.
  • Le deuxième groupe commence avec KEDGE (classée 3ème) et descend jusqu’à HEC Paris, classée 9ème avec 69/100.
  • Quatre point en dessous arrive HEC Liège, 12ème. Dans ce groupe, assez hétérogène, on retrouve également BSB (57/100), ESCP Europe (51/100), l’ISC Paris (51/100), l’EM Strasbourg (48/100) et Audencia (46/100).
  • Bien après vient un quatrième groupe, mené par l’EM Normandie, 38/100 et au 18ème rang, et minoré par IMT-BS, 33ème avec 25/100
  • Enfin, avec plus de 10 points d’écarts avec IMT-BS, arrivent HEC Lausanne, EBS Paris et l’INSEEC, qui ferment la marche.

 

Voici le classement complet :

Ecole Rang févRang janEvolutionScore totalAbonnésTaux engagementRéels followers
emlyon121767.2k3.95%82.1%
GEM 242755.6k5.97%79.5%
KEDGE3307213.5k3.86%59.00%
IESEG473705.6k6.97%69.6%
NEOMA462707.4k4.11%79.1%
TBS65-1696.2k3.38%82.5%
INSEAD7706718.7k2.82%78.5%
SKEMA891658.6k3.46%68.6%
EMLV9112631.6k5.7%80.5%
HEC Montréal9134639,6k3.00%73.9%
HEC Paris91126316.2k2.23%74.4%
HEC Liège12164591.7k4.22%71.4%
BSB13152573.3k6.66%74.4%
ESCP14140557.9k0.92%81.5%
ISC Paris152611512.2k5.14%73.2%
EM Strasbourg16237484.0k3.37%77.6%
Audencia172912463.9k3.32%74.1%
EM Normandie181-17385.4k4.2%82.5%
ESC Pau1918-1371.3k8.31%73.9%
Montpellier BS1910-9375.2k4.69%79.2%
ESSEC2120-13511.2k1.93%76.2%
EDHEC22297347.1k1.81%74.00%
ESC Clermont2320-3341.8k6.77%77.1%
ESSCA2319-4341.2k6.88%78.4%
EDC25272311.2K4.88%66.5%
PSB2523-2312.2k4.75%79.6%
Excelia Group2717-10302.3k4.34%65.2%
ESCE2820-8291.5K3.15%57.7%
ESDES28324291.4K3.21%78.3%
ICN3028-2282.1k2.96%78.6%
Y Schools3023-7282.2k3.99%77.8%
Rennes SB3229-3273.1k3.31%66.1%
IMT-BS33341251.2K2.87%80.1%
HEC Lausanne34340152.3k2.58%72.8%
EBS Paris35361131.1K5.14%76.3%
INSEEC3633-3122.3k3.43%82.7%

 

 

Un classement figé ?

Si l’on observe moins de mouvements qu’au dernier classement, ce n’est pas pour autant que les chiffres obtenus sont inintéressants. On peut conclure qu’après la dégringolade de décembre, les scores semblent se stabiliser.

On peut également ajouter qu’une des constantes de ce classement est l’emlyon qui parvient à chaque édition à se maintenir dans le top 2.

Mais pour pimenter le tout, nous avons rajouté une nouvelle mesure : le pourcentage de followers réels. En effet, l’outil HypeAuditor classe les followers en quatre catégories :

  • Les vrais membres, comme toute personne lambda sur Instagram.
  • Les “influenceurs”, qui sont également de vraies personnes mais qui ont beaucoup plus d’abonnés. Ils ne sont pas classés dans la même catégorie que les vrais membres car ont un nombre d’abonnements souvent plus important et sont moins enclins à interagir avec les comptes qu’ils suivent.
  • Les comptes qui follow en masse. Ces comptes auront un ratio nombre d’abonnement/nombre d’abonnés très élevé. Souvent ce sont des comptes qui pratiquent la stratégie follow/unfollow pour gagner des abonnés rapidement. Quoi qu’il en soit le contenu produit par leurs abonnements est souvent invisible car perdu dans le flux des publications.
  • Les comptes suspicieux, autrement dit les comptes n’ayant aucune activité. Ces comptes là sont souvent générés automatiquement par des entreprises qui proposent à leur client de gagner en masse des followers. Ils sont régulièrement désactivés par Instagram.

Ainsi, pour les écoles de commerce, comme pour toute marque, il sera plus intéressant de posséder un grand nombre d’abonnés réels. Ce pourcentage diminue forcément avec le nombre d’abonnés, c’est pour cela que KEDGE, avec ses 13 500 followers, dont uniquement 59% considérés comme “réels followers” arrive tout de même à la troisième place du classement.

On peut également souligner la bonne performances de l’INSEEC, TBS, l’EM Normandie et l’emlyon !

Concernant le taux d’engagement, le trio de tête se compose de l’ESC Pau (bien devant), l’IESEG et l’ESSCA.