« Je veux bien pitcher 200 fois notre idée en 1, 3, 5, 10, 15 minutes avec ou sans slides avec ou sans questions/réponses dans un putain d’ascenseur. Ou même sur une chèvre épileptique en jonglant avec des enclumes. Mais je n’en peux plus des salons bidons. »

Dans sa dernière vidéo postée sur YouTube, l’entrepreneur François Rochet raconte le quotidien d’une startup à travers un extrait détourné du film « La Chute » de Oliver Hirschbiegel. Le fondateur de BookWeather, y détaille les nombreuses galères du parcours d’un entrepreneur voulant faire connaître ses produits en parcourant les différents salons comme le Web Summit ou le CES… On adore ! 🙂