Ecoles

Comme un 1A à Audencia

Comme un 1A à Audencia
Sacha Mauduit-Malka

Etudiant à Audencia BS, Sacha nous décrit la première année (celle de pré-master) du Programme Grande Ecole de son école. Au passage, lecteur, si tu souhaites toi aussi rédiger un article similaire sur la première année que tu as vécue dans ton école, nous serions ravis de le publier 😉 !

 

 

L’année de pré-master à Audencia BS

Les calendriers et programmes académiques connaissent bien entendu des ajustements et des évolutions chaque année. Voici néanmoins le résumé de l’année scolaire 2016/2017, afin d’y voir plus clair dans le parcours d’un étudiant en première année (dit 1A) à Audencia.

 

La conférence inaugurale

Chaque année, Audencia organise une conférence de rentrée autour de thèmes très variés. En 2016, le Vendée-Globe était à l’honneur, avec trois navigateurs comme invités : Catherine Chabaud (Vendée Globe 1996 & 2000), Samantha Davies (Vendée Globe 2008 & 2012) et Romain Attanasio (Vendée Globe 2016). D’anciens étudiants sont également conviés et préparent des surprises pour le moins inattendues.

Conférence de rentrée 2016 : https://www.youtube.com/watch?v=zpCEsXL1PiA

 

Audencia Talents

« Dessinez un coucher de soleil ». Pas de tables, pas de copies doubles. Juste des post-it et des feutres. Après deux ou trois ans de prépa, le contraste est saisissant. Assis par terre, en petits groupes de cinq à six élèves, les nouveaux étudiants sont invités, pendant deux jours, à répondre à une problématique marketing soumise par plusieurs entreprises invitées par Audencia. Parmi celles-ci : L’Oréal, Mars, Crédit Agricole, Orange, Gémo… Le défi de L’Oréal en septembre 2016 était par exemple celui-ci : «  Je vous défie de convaincre les hommes de venir travailler dans le monde de la beauté ». A l’issue du second jour, les nouveaux étudiants devront présenter leurs travaux aux représentants des différentes entreprises et à leurs camarades de promotion.

Retour en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=P0vj45sfIUQ

 

L’évaluation

Après ces deux événements de rentrée, retour à l’ordinaire avec les cours magistraux. Chaque cours donne droit à deux ou trois crédits qui sont validés à partir de 10/20. Tous les cours font l’objet d’un contrôle continu : interrogation écrite, oral de présentation, vidéo à réaliser… La plupart ont également droit à un examen en fin de semestre, qui est pondéré avec la note de contrôle continu. Il faut valider 80% des crédits en première année pour passer en deuxième année, et 90% d’entre eux sur l’ensemble de la scolarité pour obtenir son diplôme.

 

Le premier semestre

  • Les matières « mathématiques » : Comptabilité financière, marchés financiers, outils mathématiques appliqués à la gestion
  • Droit : Fondamentaux du droit et droit commercial
  • Management : Management des organisations
  • Informatique : Outils bureautiques appliqués à la gestion : Les étudiants doivent s’auto-former à Excel, Word et PowerPoint via un logiciel fourni par Audencia. 3 examens d’une heure viennent vérifier les acquis.
  • Modèles économiques alternatifs : après plusieurs présentations en amphi de thèmes comme l’agriculture urbaine, l’économie sociale et solidaire, l’économie du bonheur, l’économie circulaire ou encore l’économie collaborative, des groupes de cinq étudiants sont formés. Ils devront choisir l’un des thèmes précédents, puis une entreprise ou association locale en lien avec le thème choisi. Un dossier et une courte vidéo devront être réalisés suivant un cahier des charges précis.
  • Marketing : en plus des cours magistraux, les étudiants doivent travailler toute l’année sur un projet marketing. Par groupe de cinq à sept personnes, ils choisissent une entreprise en début d’année. Suivront 10 présentations orales durant l’année avec, entre autres, des études qualitatives et quantitatives à mener. Lors de la dernière présentation, les étudiants doivent être en mesure de procéder à des recommandations stratégiques pour l’entreprise choisie. C’est le plus important des projets de groupe en première année.
  • Les langues : LV1, LV2 et LV3 obligatoire. Libre aux étudiants de continuer leur LV3 l’année suivante. A cela s’ajoutent également plusieurs séances de préparation au TOEIC, dont l’examen est programmé durant la semaine de partiels. Il est obligatoire d’obtenir 850 points sur 990 pour valider son diplôme. En cas de nombre de points inférieurs à 850, les étudiants doivent repasser l’examen de leur propre initiative avant la fin de leur scolarité.
  • Parcours thématiques (RSE, Management Public), géographiques (Allemagne, monde hispanique ou asiatique) et cours transversaux : durant l’été, les étudiants ont pu choisir de suivre des parcours spécifiques, ou bien d’attendre la rentrée pour sélectionner des cours allant de la pensée politique contemporaine au marché de l’art.
  • 2 heures de sport obligatoires par semaine

 

Le deuxième semestre

LV1, LV2 et LV3 continuent comme au premier semestre, de même que les cours de marketing et de sport. Les parcours thématiques et géographiques également. De nouveaux cours transversaux sont en revanche proposés. De même, les matières mathématiques, les cours de droit, de management et d’informatique évoluent, et complètent les enseignements du premier semestre :

  • Les matières « mathématiques » : Comptabilité de gestion, gestion financière, logistique et supply chain
  • Droit : Droit des sociétés, droit fiscal et droit du travail
  • Management : Gestion des Ressources Humaines
  • Informatique : Projet système d’information. Il s’agit d’un projet de groupe autour du logiciel ACCESS, qui fait également l’objet d’une auto-formation. En plus de ce projet, des séances d’initiation à ACCESS sont programmées, ainsi que plusieurs cours visant à démontrer l’impact de la révolution numérique dans les entreprises.

 

La Semaine Blanche

L’Alliance est le nom donné au rapprochement entre Audencia, Centrale Nantes et l’ENSA Nantes (Ecole nationale supérieure d’architecture). La Semaine Blanche, dont la première édition a eu lieu du 15 au 17 mars 2017, a permis de faire travailler ensemble les 1000 étudiants des trois écoles. Sur l’un des trois campus de l’école, répartis en groupes mixtes pendant trois jours, les étudiants ont travaillé sur des thématiques qui leur avaient été préalablement proposées, allant du code aux villes intelligentes, en passant par les maisons connectées et la construction d’un serious game. L’expérience a vocation à être rééditée, et est une bonne occasion de rencontrer des étudiants d’autres horizons et de visiter les campus des autres écoles.

Présentation de la Semaine Blanche 2017 : http://lsb.centrale-audencia-ensa.com/

 

Le stage Comprendre

A l’issue du second semestre, qui s’achève fin mai-début juin par une semaine de partiels, tous les étudiants doivent partir en stage durant l’été. Obligatoire, il doit durer six semaines minimum, ou bien quatre semaines pour les étudiants engagés dans une des associations humanitaires de l’école ou qui participent à l’accueil des admissibles. Les plus courageux peuvent renoncer à leurs vacances et cumuler juin-juillet-août, soit trois mois de stage. Il est possible de le faire à l’étranger, et même recommandé : afin de valider son diplôme, six semaines de stage minimum doivent être réalisées hors de France sur l’ensemble de la scolarité. Un rapport de stage doit être remis dès la rentrée de septembre. Débute alors la deuxième année…

To be continued.

More in Ecoles

Business-Cool - 2016