Ecoles

Une rentrée à Télécom EM, au milieu des ingés et des commerciaux

Une rentrée à Télécom EM, au milieu des ingés et des commerciaux
Waren paisley

Vous ne le verrez (presque) nulle part ailleurs en France, et pourtant c’est bel et bien possible. Bienvenue à Télécom Ecole de Management, où la rentrée fut bien rythmée.
En arrivant à Evry, on peut se poser des questions sur l’environnement, sur la ville, et pourtant… Cette appréhension est vite partie en ce qui me concerne. Je n’aurais jamais pensé qu’il n’était pas obligatoire de s’envoler aux USA pour vivre à l’américaine ; en effet, l’une des particularités de Télécom EM, c’est son campus fermé de plusieurs hectares. Tout y est pour s’épanouir, entre les logements (on est 800 étudiants ingénieurs et commerciaux sur le campus), la salle de sport, l’espace work-out, les divers terrains de sport, les cuisines communes, et la cafétéria. Par ailleurs, nombre d’étudiants internationaux sont présents sur le campus, le plupart originaires du continent asiatique. Rien ne sert donc de dépenser des sommes astronomiques au buffet à volonté du coin. Ceci dit, ce n’est pas la seule spécificité de la business school de l’IMT, et vous allez être surpris.

Si je vous dis, TSP, cela vous parle-t-il ? Ou bien qu’en pensez-vous, si je vous dis Ecole d’Ingénieurs ? Bon d’accord, ça vous parlera davantage si je vous fais savoir que Kevin Tran aka “Le Rire Jaune” est diplômé de cette fameuse école d’ingénieurs. Télécom Ecole de Management bénéficie donc du privilège de partager son campus et ses locaux, avec Télécom SudParis. Les deux écoles sont des écoles fondatrices de l’Institut Mines-Télécom, le plus grand groupe d’écoles d’ingénieurs de France, et qui réunit les prestigieuses écoles des Mines et celles des Télécoms. A première vue cela semble difficile que les managers et ingénieurs s’entendent bien, car ils n’ont pas forcément les mêmes attentes, objectifs… Mais après tant d’années, la flamme ne cesse de se raviver. Comment est-ce possible ? Je vais donc vous parler de mon point de vue, et de mon expérience en tant que nouvel arrivant. Ce premier article sera une sorte de mise en bouche.

La semaine d’intégration à TEM est rythmée par de nombreuses activités. Que nous soyons managers ou ingénieurs, nous sommes tous mis à contribution pendant cette première semaine. Nous sommes ainsi répartis dans différentes équipes de couleurs. On apprend donc à se connaître sur le tas, dans une bonne ambiance. Les activités s’enchaînent, et l’émulation prend forme, nous ne sommes plus confinés en petit groupe par répartition, mais plutôt par affinités, même si la question d’origine revient souvent : « T’es TSP ou TEM ? ». A vrai dire, nous ne faisons plus tellement la différence.

La journée c’est sympathique, mais le soir c’est encore plus agréable. Chaque soirée, un barbecue était organisé, dont un par la célèbre ONG / asso AIESEC. L’ambiance festive est au rendez-vous (musique, animations autour du bar de l’école, plus connu sous le nom « Absinthe »), et encore une fois, que nous soyons TSP ou TEM, nous partageons encore ces bons moments, les premiers pas de notre vie étudiante en école de commerce, mais probablement pas les derniers ! Il me semble que la prépa est déjà bien loin, les préjugés que nous nous faisons sur les autres disparaissent naturellement. Finalement, ces ingénieurs ils sont comme nous, mais il peut arriver qu’ils pensent différemment. Après tout, n’est-ce pas une bonne chose ?

C’est ainsi que la semaine se termine, et pourtant j’ai déjà l’impression d’avoir appris tellement, notamment en termes d’ouverture d’esprit. Et croyez-moi, vivre ces moments est une grande richesse, mais pour cela il faut le vivre, et c’est ce que j’ai retrouvé à Télécom Ecole de Management.

La semaine achevée, place au Week-End d’intégration orchestré par le BDE Apocalypse, présidé par Théo Pradere (petit rappel, c’est le quatrième BDE de France) et L’Asint Fireballs (l’asso sportive de l’école). Au programme : laser game, bataille d’eau, bubble foot, saut à l’élastique, paint-ball, bouée tractée, apéro couleur, apéro mousses. Autant vous dire que tout était réuni, pour commencer cette année en beauté, même la pluie n’a pas su gâcher ce WEI.

La journée fut sympathique, mais le soir a été d’autant plus agréable. Nous pouvons remercier la Radio Evryone, qui a obtenu les services de DJ Uppermost, pour la soirée de lancement. Rappelons-le, Uppermost totalise des millions de vues sur YouTube. C’est donc sur cette dernière note que s’est achevé le WEI, avec en tête des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires.                                                                           C’est ainsi que commence l’aventure à TEM, dans la joie et bonne humeur. La synergie entre TSP et TEM est patente et apporte un plus à cet épanouissement. Alors qu’on pouvait se demander si cette relation n’était pas sujette à conflit, on comprend bien, au contraire, que celle-ci est fructueuse. Nous vivrons donc avec les élèves de TSP, nous ferons partie des mêmes associations, et encore plus enrichissant, nous aurons des cours en commun (langues, sciences humaines), sans oublier le challenge entreprendre créé en 2000 par TSP et TEM, qui reste le plus grand concours de projets entrepreneuriaux supérieur en France. Le but de ce challenge est la création d’entreprises innovantes par des élèves managers et ingénieurs. Et ça marche ! Tous les ans plusieurs équipes mixtes ingénieur-manager capitalisent sur cette expérience d’une semaine et créent leur start-up.

Mais c’est une autre histoire. C’est la fin de ce premier article, qui vise à vous faire découvrir TEM, avec un œil nouveau. Sachez que ce n’est que le début, bien d’autres histoires arrivent, afin de vous tenir informé(e)s, plus en profondeur de ce qui se passe dans la business school de l’IMT. Ne manquez pas les prochaines aventures !

Ecoles

More in Ecoles

Business-Cool - 2016