Ecoles

Kedge Business School et l’UTC créent une nouvelle formule d’enseignement

Kedge Business School et l’UTC créent une nouvelle formule d’enseignement

“Plutôt école de commerce ou école d’ingénieur ?”

Vous vous êtes sûrement posé cette question durant votre cursus ou vos études, sur la voie qui vous conviendrait le mieux. Et si on vous disait qu’il existe aujourd’hui une troisième voie réconciliant commerce, ingénierie, technologie et sciences humaines et sociales ? C’est en tout cas ce que propose Kedge Business School et l’UTC avec leur nouveau projet, “Ingénierie et Management du Numérique”, une nouvelle formule d’enseignement hybride en post-bac effective dès la rentrée 2017*.

« Les bacheliers n’auront plus à choisir à la sortie du bac entre sciences de l’ingénieur, sciences du management ou sciences humaines. Nous leur offrons une voie qui n’existe pas actuellement », déclare Alain Storck, Président de l’UTC. « De très nombreuses écoles recherchent l’hybridation des cursus en fin de formation, alors que selon nous il faut commencer dès le début du parcours. Nous pensons aussi à ces milliers de familles confrontés aux rigueurs d’un choix post bac définitif, de nature à orienter ou désorienter toute une vie. »

Les voies de formations seraient donc trop rigides, trop spécialisées, et ne répondraient tout simplement plus aux nouvelles attentes du monde de l’entreprise.

« Les entreprises avec lesquelles nous vivons nous parlent de compétences hybridées et de collaborateurs agiles capables d’innover. Elles regrettent parfois les expertises trop verticales, trop spécialisées », souligne Thomas Froehlicher, Directeur Général et Doyen de KEDGE BS. « Cette mission suppose une nouvelle organisation, de nouvelles méthodes et une nouvelle pédagogie qui ne soient pas simplement une juxtaposition de formations. C’est ce que nous proposons avec l’UTC, à la fois aux bacheliers et aux professionnels en formation executive. »

 

Un programme particulier

A la rentrée 2017, KEDGE BS et l’UTC proposent le programme « Ingénierie et Management du Numérique », accessible aux lycéens (et Bac+1) des classes scientifiques, économiques et littéraires option maths. Les étudiants pourront dorénavant dès l’obtention du bac expérimenter à la fois les sciences de l’ingénieur, le management et les sciences humaines et sociales avant de choisir leur orientation.

Les deux premières années sont dispensées respectivement sur le campus de KEDGE BS Marseille puis de l’UTC Compiègne, et proposent un programme d’enseignement bien particulier: un tiers de sciences de l’ingénieur, un tiers de management et un tiers de projets hybrides. En 3ème année, une expérience à l’international pourra être effectuée soit durant le semestre de stage, soit durant un semestre d’études sur les campus à Shanghai de KEDGE BS ou de l’UTC.

Aux termes des trois premières années d’enseignement à compétences multiples, les étudiants ont la possibilité de continuer sur la même voie  avec un parcours full hybride, (bac+5 visé avec double compétence en management des technologies qui sera un diplôme conjoint) soit de se spécialiser en management (programme management à KEDGE BS) ou encore de se spécialiser dans l’ingénierie avec un cycle ingénieur à l’UTC.

 

Répondre à la digitalisation des métiers et des modèles économiques

Cette troisième voie mise en place par KEDGE BS et l’UTC a pour but de préparer au mieux ses étudiants à la transformation digitale toujours plus rapide des sociétés : évolution des business models, place grandissante de la virtualisation des activités, orientation plus entrepreneuriale…

L’UTC et KEDGE BS font donc le pari du “tout digital” comme le montre notamment les trois projets transversaux que les étudiants auront à mener :

  • un projet numérique : analyse numérique et gestion de projet,
  • un projet data : acquisition et modélisation des données, data visualisation et initiation à l’intelligence artificielle,
  • un projet d’innovation d’usages « Maker » : design thinking, prototypage rapide…

 

Des campus connectés tout au long du cursus

Pour assurer un lien continu et une bonne articulation de l’enseignement hybride proposé par les deux écoles françaises, les étudiants seront encadrés par des responsables pédagogiques et des professeurs des deux écoles. Ils auront également un accès permanent à l’ensemble des ressources numériques de l’UTC et de KEDGE BS, à la fois lorsqu’ils seront en France (à Marseille puis à Compiègne) ou à l’étranger (dans le campus de Shanghai, principalement) et réaliseront des projets en commun à distance entre plusieurs sites sur les modèles des hackatons. Ce lien permanent vise à intégrer les différentes cultures propres à chaque champ d’expertise : ingénieur/manager/designer, car l’hybridation est aussi un facteur différenciant pour les étudiants qui seront mieux adaptés et mieux préparés aux évolutions de carrières.

Reste à savoir si les étudiants français seront prêts à oser et choisir cette nouvelle voie de formation qui tranche avec les voies traditionnelles.

 


  • L’inscription se fera via la plateforme APB, et la procédure de recrutement se basera sur le dossier scolaire des candidats (bulletins de 1ère et Terminale) mais aussi sur une lettre de motivation et une présentation des expériences personnelles.

 

 

Ecoles

More in Ecoles

Business-Cool - 2016