Accueil Ecoles Interview de Marc, étudiant à NEOMA BS Reims (2018)

Interview de Marc, étudiant à NEOMA BS Reims (2018)

0
36

Dans notre petit Tour de France, nous donnons la possibilité à des étudiants de toutes les écoles de vous éclairer sur ce qu’ils font de leur vie étudiante !

 

Ton parcours avant l’école ?

Bonjour je m’appelle Marc Elriz, j’ai fait mon collège et mon lycée à l’ENC de Blomet dans le XVe arrondissement avant d’intégrer le lycée Hoche de Versailles en classe préparatoire ECE.

Lors de mes résultats d’admissibilité aux concours (Neoma, TBS, Kedge, Rennes et Skema), j’avais le sentiment qu’avec autant d’effort et venant d’une prépa d’excellence, mon travail n’avait pas payé et que seule une école du top 5 aurait récompensé celui-ci.

Cependant je me suis beaucoup informé sur les différentes écoles et le khûbage et j’ai finalement fait un choix de cœur et de raison : Neoma BS !

 

Tes notes aux écrits à Ecricome ?

19 en mathématiques ; 13 en ESH ; 16 en anglais et en espagnol ; 12 en philosophie ; 13 en contraction.

 

Ton oral d’entrée à NEOMA BS ?  

Les trois oraux de NEOMA (entretien, LV1, LV2) sont intenses car condensés en une matinée (à noter que la LV1 et LV2 comptent aussi pour KEDGE). Pour les oraux de langue, c’est le classico travaillé et retravaillé en classe prépa, il y a d’abord un article de presse à résumer et commenter, puis un entretien de motivation avec l’examinateur dans la langue en question.

En espagnol, j’étais tombé sur une affaire de corruption qui concernait le président mexicain Enrique Peña Nieto. C’est un thème assez ordinaire et récurrent auquel on est assez bien préparé en khôlle d’espagnol et j’ai choisi de revenir sur les causes de la corruption au Mexique et plus généralement en Amérique latine en citant le brillant et infatigable : Mario Vargas Llosa !

En LV1 anglais, mon article portait sur l’un des grands évènements majeurs de l’année années 2016/2017 : le Brexit mais sous un angle particulier, celui de la difficulté d’obtenir des papiers pour les immigrants au Royaume-Uni. J’attendais ce thème du Brexit au tournant comme un frappeur qui attend que le lanceur envoie la balle vers la zone de prise et… home-run ! J’ai confirmé ma bonne copie d’anglais à l’oral à la suite d’un échange acharné sur les inégalités en Grande Bretagne sous l’ère Thatcher avec celui qui, par la note qu’il m’a mise, m’aura permis d’intégrer l’English-track de NEOMA (voir ci-dessous).

Enfin l’entretien… l’une des disciplines avec lesquelles j’avais le plus de mal en prépa était presque devenu mon épreuve favorite lors des oraux. Je connaissais sur le bout des doigts mon entrée en matière après quoi je déroulais ma partition (les stages, les voyages, les expériences extra-scolaires, le sport et le fameux projet professionnel safe que tu bétonnes pour être imprenable) avec enthousiasme tant j’étais sûr, dès cet entretien, qui était alors seulement le deuxième que je passais, que cette école serait ma future école !

 

La vie à NEOMA

Avant d’entrer à NEOMA, j’ai mené ma petite enquête sur cette école comme un vrai disciple de Sherlock. J’ai appelé des néomiens de mon réseau, parcouru le site de NEOMA, tous les classements, fait mon propre classement (avec les critères d’excellence qui m’importaient moi), et me suis renseigné à fond lors des admissibilités.

J’en ai tiré deux choses : NEOMA, c’est de l’ambiance, du sport mais aussi du sérieux. De l’ambiance pour la fameuse « convivialité » que l’on ressent notamment à la période des admissibilités ; du sport : nous avons notamment des coachs professionnels pour de nombreuses équipes dont l’équipe de football à laquelle j’appartiens ! Et du sérieux à travers les cours (qui m’ont appris énormément notamment en finance), son réseau (55 000 étudiants, on manque souvent de souligner ce bienfait de la fusion ultra primordiale), son réseau international d’universités partenaires (énormissime), et sa polyvalence dans plusieurs secteurs : finance, marketing etc… (voir ci-dessous).

 

Les associations :

Œnologie, professionnelles, luxe, aide scolaire, finance, humanitaires, politiques, cinéphiles, sportives, vie étudiante, entrepreneuriales, artistiques, internationales, geeks, mode (NEOMA est très axée mode, et ses assos de mode sont en lien étroit avec les grandes maisons de prêt-à-porter pour organiser notamment le défilé annuel), etc.

On retrouve à NEOMA des associations qui touchent à tous les domaines possibles et imaginables. Elles animent les campus tout au long de l’année, on y retrouve un esprit de solidarité et une réelle volonté d’entreprendre en groupe des projets ambitieux, utiles et épanouissants. La clé pour entrer dans l’asso de votre cœur : la motivation, ni plus, ni moins !

 

Ton ou tes associations ?

– Le club finance : une association d’étudiants de l’école constituée en réseau avec les alumni et les étudiants actuels. On y retrouve des passionnés de finance d’entreprise, de finance de marché et du secteur de l’immobilier. On organise des conférences comme celles sur le bitcoin ou le M&A qui ont eu lieu cette année, des cours de soutien pour ne laisser personne en difficulté dans le tronc commun de première année à NEOMA et des formations sur l’outil de trading Bloomberg. D’ailleurs les membres et cotisants de l’asso bénéficient d’un libre accès à la salle de trading du campus.

– La Junior Entreprise de NEOMA (en tant que cotisant) : j’ai réalisé des missions d’études de marché, de prospection et de perception. C’est assez intéressant pour se faire de l’argent de poche, renforcer son CV et se former.

– Le club de football : moi qui, il n’y a pas si longtemps que cela, voulait être footballeur, c’est mon association de cœur. Cette année, on a gagné le derby sportif (Reims vs Rouen) et le challenge Ecricome (Reims vs Rouen vs KEDGE Bordeaux vs KEDGE Marseille vs Notthingham) et notre équipe a manqué de faire un sans faute en Coupe de France des ESC.

 

Comment se déroule le processus de renouvellement des assos à Neoma ?

Cela dépend des associations. La plupart des recrutements se font sur entretiens de motivation et les jurés sont les membres des assos. Il faut simplement mettre en valeur ses expériences et être motivé. Le recrutement des associations est assez large, il n’y a, en général, pas de nombre défini de personne à recruter dans les associations.

La Junior-Entreprise à un processus de recrutement plus long. Il y a un test écrit et un oral collectif puis individuel à passer.

Les listes sont élues par leur campus respectif après 3 mois de campagnes officielles.

Cotisez ! Si vous ne souhaitez pas investir votre temps dans le recrutement des associations ou si vous passez à côté d’un recrutement (même si tout est fait pour que les motivés puissent rentrer : il y a deux sessions de recrutements par an en général), vous pouvez vous inscrire en tant que cotisant aux associations qui en comprennent. Il y a, en général, une petite somme à payer de l’ordre de 50 euros pour pouvoir profiter des bénéfices de l’asso (bénéficier des formations Bloomberg et des cours du club de finance, participer aux missions de la Junior-Entreprise ou aux conférences de l’asso de luxe ACCES par exemple…).

 

Les stages en 1A ?

Le stage de 1A est un stage un peu particulier car les étudiants ont en général assez peu d’expérience à faire valoir sur leur CV pour décrocher des postes de stagiaires avec des responsabilités et dans de grandes entreprises prestigieuses. Et pourtant, accompagné du service Talent & Career de NEOMA, des étudiants de 1A parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Voici quelques stages d’étudiants de 1A de ma classe et de mon asso (de ma promo uniquement) qui en font partie et qui sont stagiaires en leur fin de première année en tant que :

  • Assistante ressources humaines chez Allianz (en Allemagne) ;
  • Conseiller en boutique chez Louis Vuitton (Paris) ;
  • Promoteur des ventes chez Mars ; assistant logistique import chez la Redoute ; assistant chef de secteur chez PepsiCo
  • Analyste stagiaire en Transaction Services chez D’Ornano et Associés (moi-même), en asset management chez ABN AMRO (ex Neuflize OBC investment), en conseil juridique et financier pour les investissements chez PWC au Luxembourg, chez Forinvest (Business Angel de 50 millions d’euros de portefeuille), au sein du desk IFA (Independent Financial Advisory) de la Banque Internationale du Luxembourg ou encore en salle des marchés de Pictet à Genève.
  • Assistant responsable financier au club méditerranée, assistante direction financière au sein du Groupe Soufflet
  • Business developer chez AlumnEye.

De nombreux étudiants cumulent des bons stages de première année avec des expériences associatives en cohérence avec ceux-ci, ce qui laisse présager des années de césures prometteuses qui concrétisent les projets des étudiants !

 

Quid de la vie extra-scolaire, de la ville ?

La ville de Reims est historique et commerciale et, bien qu’elle soit petite, il y a tout ce qu’il faut (boutiques, restaurants, fast foods, bars, boites de nuit, cinémas, infrastructures sportives). Je ne suis jamais allé à Rouen, mais, pour avoir vu des photos de leur campus, je dirai que nos amis rouennais ont plus d’espaces verts que nous aux alentours de leur campus et bénéficient, de même, de tout ce qu’il faut dans leur ville. Il y a également un campus à Paris pour les masters spécialisés.

 

Le prix

NEOMA figure simplement parmi les écoles les moins chères du top 10 et cela c’est notamment grâce à la fusion qui a permis à l’école de réaliser des économies d’échelle.
Les loyers, c’est à partir de 300 euros pour un T1 (18m2), donc rien à voir avec Paris, et pourtant, à Reims comme à Rouen, on est très proche de Paris (45 min depuis Reims en TGV) et on se rend fréquemment à la capitale pour passer des entretiens ou retourner chez nous pour les parisiens.

 

En bref, pourquoi NEOMA et pas une autre ?

-Sérieux : 25e mondiale en Finance (Financial Times), 4e et 6e meilleurs masters en marketing de France, école la plus représentée chez EY et KPMG, 57 000 alumns, double-diplôme avec Centrale Supélec, alternance dès la deuxième année qui paye l’intégralité de l’école jusqu’à la sortie d’école avec souvent un CDI très bien rémunéré à la clé.

-International : English track (scolarité en anglais pour plus de la moitié des classes) et partenaires internationaux d’excellence (université de Saint-Gall : 1ère au FT 2016 et 2017, HKUST : 3e d’Asie selon le classement Quacquarelli Symonds (QS) World University Ranking)

-Sport : école la plus titrée sportivement de France sur la saison 2017-2018 : http://business-cool.com/sports/classement-sportif-esc-2018/

 

Quelle est la fierté de l’école ?

L’entrepreneuriat, discipline que NEOMA majore dans le classement du Parisien. Les entrepreneurs ont le luxe d’être cités à la remise des diplômes par notre nouveau président Michel-Edouard Leclerc (président du groupe Leclerc). Dès le début de la première année tous les 1A participent à un concours entrepreneurial durant lequel nous avons développé avec mon groupe le concept de tablette tactile GPS pour déficients visuels et noué de bonnes relations ce faisant.

Pour ceux qui ont à cœur de développer leurs associations ou d’en créer de nouvelles, le parcours entrepreneuriat-associatif (PEA) permet à certains étudiants des bureaux d’associations de donner une place encore plus importante au développement de leur association dans leur cursus au moyen d’aménagement dans leur cursus qui intervienne en M1 notamment. Pour la prise d’initiative qu’il permet et la proactivité dans la gestion de projet qu’il traduit, ce parcours tend de plus en plus à être un parcours d’excellence fortement valorisé par les recruteurs et une source d’inspiration positive pour d’autres écoles.

 

Tes plus beaux souvenirs à NEOMA ?

Collectivement, ce serait le WEI (Week-End d’intégration), grande communion collective inoubliable entre Néomien dont on retrouve une compilation au lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=NlUs9L3gIcQ&feature=share, et, personnellement, lorsque j’ai appris que j’avais obtenu de très bon résultats aux partiels de mon campus et que cela m’ouvrait la possibilité d’aller à Hong Kong à partir de septembre 2018 !

 

Puisque rien n’est parfait, un défaut ?

NEOMA reste encore dans les classements une école selon moi sous-cotée même si cela est temporaire compte-tenu de ses remontées dans tous les classements cette année dont le FT, +16 places, actuellement, 25e mondiale en finance pour son master qui intègre le CFA pour lequel l’école possède l’une des meilleures préparations au monde !

 

Sources :

http://business-cool.com/sports/classement-sportif-esc-2018/

https://www.neoma-bs.fr/actualites/actualites/7613-classement-financial-times-master-in-finance-25-places-pour-neoma-bs

https://www.neoma-bs.fr/etudiants/notre-reseau/partenaires-internationaux