Admissible à NEOMA BS ? Pierrick te touche deux mots de sa première année sur le campus de Rouen 🙂

Avant l’école

Je suis originaire de l’Ile de la Réunion, j’ai fait mon lycée à Saint-Joseph au Lycée Pierre Poivre. Puis à 17 ans, j’ai décidé de partir en métropole pour la première fois pour intégrer une prépa ECS au Lycée Chaptal à Paris.

C’était très riche et intense, j’en garde de très bons souvenirs mais je suis bien content d’être en École !

 

Tes notes aux écrits ?

Pour ce qui est d’ECRICOME, je crois que j’ai eu à peu près 6 en maths (oui, c’était pas ma matière, clairement), 16 en CG, 14 en géopo, et environ 14 pour les langues

Quant au concours BCE, ça tournait au même niveau, j’avais été admissible, puis admis « jusqu’à » SKEMA.

 

Ton oral d’entrée à NEOMA BS ?

Ça s’est plutôt très bien passé, j’ai fini avec un joli 19 qui faisait bien plaisir ! À NEOMA BS, le jury cherche vraiment des gens qui vont à la fois avoir envie mais aussi qui vont tout simplement être capable de s’impliquer à fond dans des projets.  Si je devais donner un conseil aux admissibles : montrer que vous êtes adaptable, flexible, curieux et que vous avez envie de partager avec votre jury !

 

La vie à NEOMA BS – Campus de Rouen

 

Les cours

Les cours et travaux collectifs occupent pas mal de temps à NEOMA, mais le projet associatif en prend également beaucoup (surtout quand on liste).

NEOMA se veut une école qui a un programme très transversal en première année et c’est vrai qu’on touche vraiment à tout ! L’avantage, c’est que les cours sont ponctués de deux séminaires. Le premier lors duquel tu dois trouver une idée innovante puis en faire une start-up et le deuxième où tu vas devoir gérer tous les aspects d’une entreprise.

 

Les associations

Les associations à NEOMA Rouen, c’est la vie. C’est là où tu vas rencontrer tes meilleurs potes mais aussi là que tu vas pouvoir t’impliquer dans des projets de grande ampleur et c’est beaucoup plus responsabilisant que d’avoir simplement des cours.

Chez nous, les associations ont vraiment un poids énorme dans la vie de l’École, ce qui nous vaut même un parcours aménagé : le « Parcours entrepreneuriat associatif » qui te permet de gérer ton asso à mi-temps pendant la deuxième année. (Cours le matin, projet l’aprèm)

 

Tes associations ?

J’en ai deux : Altéo et le BDS

Altéo Conseil. C’est la Junior-Entreprise de NEOMA BS – Campus Rouen, on est l’une des 30 meilleures J.E. de France sur plus de 180 structures, dans les 6 fondatrices du mouvement et pour couronner le tout, leader de la région Nord-Ouest !

Réussir à intégrer Altéo Conseil, c’est se donner les moyens de vivre une expérience incroyable autant professionnalisante qu’humaine.

On fonctionne à la manière d’un cabinet de conseil, tenu par des étudiants. Notre objectif est d’être le plus innovant possible, de privilégier l’accompagnement de nos clients et la qualité de nos études. Altéo a bientôt 50 ans puisque nous sommes devenus J.E. en 1971, cela nous permet de garantir une certaine expertise dans nos domaines de compétence qui sont très variés : finance, communication, RSE, marketing, webmarketing… et bien d’autres ! Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’être en Junior-Entreprise, c’est beaucoup de travail, mais que c’est extrêmement enrichissant. On rencontre de grands clients, on peut accompagner des entrepreneurs dans leur projet d’une vie, des TPE, des PME … C’est vraiment l’association professionnalisante par excellence ! Au-delà de la J.E., j’ai aussi passé ma première année à lister et donc à faire campagne pour devenir le prochain Bureau Des Sports aux côtés des Koh-Rouenta !

Et pour ceux qui se poseraient encore la question, oui on a gagné ! Donc l’année prochaine c’est une grande aventure des plus sportive qui attend les futurs neomanager !

Encore une fois, lister est une expérience exceptionnelle ! On part vraiment de 0 en décembre pour finir par organiser des événements d’une ampleur dont on ne se rend compte que quatre mois plus tard.

J’avoue que la double expérience Liste BDS et J.E. m’a pris énormément de temps cette année ! Je n’avais quasiment plus de temps pour moi, d’autant que j’avais commencé en tant que Secrétaire Général de la liste pour ensuite laisser le poste afin de me présenter pour la Présidence de la Junior. Néanmoins, c’est vraiment en 1A qu’il faut saisir ce genre d’opportunité. Par contre attention, pour tenir la distance il faut avoir du coffre parce que le rythme est extrêmement intense, pas le temps de niaiser, donc quand on décide de le faire, il faut par la suite assumer et se donner à fond !

 

Les stages en 1A ?

 À la fin de ta première année, tu dois faire un stage de 3 à 4 mois, c’est possible qu’il dure moins longtemps si tu pars avec une des assos humanitaires. Personnellement, en tant que Président de la J.E. j’ai choisi d’y faire mon stage afin de ne pas fermer la structure pendant l’été. C’est une période où il y a énormément de choses à mettre en place pour l’arrivée des futurs 1A, tout en continuant à gérer de nombreuses études ainsi que la structure. C’est très formateur et c’est un bon point de départ pour pouvoir gérer les prochains chefs de projet chez Altéo !

Pour ceux qui choisissent de le faire en entreprise, il y a moyen de faire de très belles choses ! J’ai des amis qui font de supers stages à l’étranger par exemple aux U.S. ou à Singapour, dans des grands groupes ou dans des starts-up, je trouve ça absolument génial d’avoir autant d’opportunités à seulement 20 ans.

Le problème en 1A, c’est que le stage est très court (seulement 3/4 mois) ainsi on ne peut pas vraiment prendre de responsabilité en entreprise, d’où l’intérêt de réussir à en prendre de vraies en Junior-Entreprise 😉

 

Comment se déroule le processus de renouvellement des assos à NEOMA ?

Alors à Rouen, il faut différencier plusieurs types de recrutement : celui de la J.E., celui des bureaux et celui des autres associations.

Pour les associations, cela se passe généralement par un oral avec les 2A qui vont cerner la personnalité des 1A, leurs compétences mais surtout leur envie d’intégrer telle ou telle asso ! Puis il y a plusieurs soirées d’échanges.

Pour les bureaux, il faut former une liste de 20 personnes, puis rendre un dossier et faire une présentation orale devant la « commission » composée du Respo Vie associative, Présidents de chacun des bureaux et Respos campagne de chacun des bureaux. Puis 2 listes par bureau sont choisies et c’est parti pour 4 mois de campagnes autour d’événements phares, de cartons découpés et beaucoup de cuisine. Par exemple, avec les KRT on a fait fureur avec du poulet coco et un gorille géant fait main !

Pour la J.E., tout démarre par une épreuve écrite où on va tester les candidats et leur demander dans quel pôle ils veulent évoluer (Développement Commercial, Communication, Trésorerie, Qualité), puis ceux qui passent cette étape accède aux oraux qui pourront être individuel ou commun. C’est après ces deux étapes qu’avec les 10 autres administrateurs de la J.E. nous choisirons qui seront les prochains Chefs de Projet pour l’année. Ils évolueront pendant 1 an à ce poste avant de pouvoir postuler pour les postes d’administrateurs. (Président(e)(e), Vice-Président(e)s, SecGen, Trésorier(e), Respo de pôle ou Chargé(e) de missions)

 

Quid de la vie extra-scolaire ?

Comme j’ai vécu plus de 17 ans à la Réunion, la Normandie a représenté un choc ! Mais pour être honnête, c’est une ville très agréable, à 1h de Paris en train et très sympa au niveau culturel. (Ville aux cent clochés, ville des impressionnistes tout ça tout ça)

A Rouen, on fait beaucoup de soirées dans des colocs, impossible de ne pas connaître le Triplex, la Tour de Tise, le Bukkake ou encore le Rytz qui sont des colocs emblématiques ! Pour le sport, impossible de ne pas en faire, il faut juste trouver le temps ! Le BDS en propose déjà beaucoup !

 

Le prix

Que je ne dise pas de bêtise, il est de 10 740€ en première année puis 11 820€ par an pour les deux dernières années. Dans la moyenne il me semble, mais ça n’empêche que c’est cher. En plus des cotisations aux associations et des dépenses quotidiennes il faut apprendre à gérer son budget !

 

En 5 lignes, pourquoi NEOMA et pas une autre ?

NEOMA c’est 300 universités partenaires, un réseau de plus de 56 000 diplômés et une vie associative extrêmement dense. L’avantage des universités plutôt que des campus à l’étranger c’est qu’on ne se retrouve pas qu’entre français, donc c’est un véritable échange ! Et comme en prépa les classements c’est important : le Master Grande École de NEOMA (MGE pour les intimes) est le 10ème de France et le 34ème à l’échelle européenne, alors n’hésitez plus ! (©FinancialTimes)

 

Quelle est la fierté de l’école ?

Sans hésiter son réseau ! NEOMA est connue et reconnue dans de nombreux domaines notamment dans le conseil, l’audit et le monde du luxe !

Le réseau que l’École nous permet de construire est tout simplement exceptionnel et encore une fois la vie associative décuple cet aspect ! (56 000 diplômés dont plus de 17 000 présents sur LinkedIn, un des meilleurs réseaux de France !)

 

Ton plus beau souvenir à NEOMA ?

Mon plus beau souvenir à NEOMA c’est sans aucun doute le Challenge. Plus qu’un simple événement, c’est ce pour quoi tous les Rouennais vivent ! Le Challenge c’est : les étudiants de 4 campus réunis se battant pour trois trophées ; le sportif, l’ambiance et le fairplay. Cette année à Rouen, on a gagné le Fairplay, bien représentatif de nos valeurs : famille, humilité et solidarité. Pour Reims 2018, clairement on veut le triplé !

D’un autre côté, un souvenir exceptionnel a été celui du Congrès National d’Été organisé par la Confédération National des Junior-Entreprises au Club Med à Vittel ! Un cadre de rêve, plus de 1 000 junior-entrepreneurs, un moment d’échange incroyable ! C’est là que tu vois qu’au-delà de ton école, il y a tout ce que chacun va faire personnellement !

 

Puisque rien n’est parfait, un défaut ?

Alors si je devais citer un défaut, ce serait le fait qu’on n’ait encore jamais gagné de trophée sportif au Challenge. Et pourtant on avait 7 finales sur 9 cette année … Mais je le redis, le challenge c’est demain et ce sera le triplé pour Reims 2018 !

Tu peux aussi découvrir le campus de Reims ici.