Accueil Ecoles L’EDHEC Business School s’engage pour les étudiants-entrepreneurs

L’EDHEC Business School s’engage pour les étudiants-entrepreneurs

0
114

Les aspirations professionnelles, a fortiori des diplômés de l’enseignement supérieur, ont largement évolué ces dernières décennies : l’époque de la « carrière à papa », très linéaire, est révolue. Les jeunes d’aujourd’hui sont plus enclins que leurs aînés à changer d’entreprises ou de métiers, à saisir tout type d’opportunités, parfois à l’étranger… d’un mot, à oser prendre des risques dans un monde du travail en pleine mutation.

Conséquence directe de ce nouvel état d’esprit des étudiants et des jeunes actifs : l’entrepreneuriat a le vent en poupe. Plus d’un tiers des entreprises sont aujourd’hui créées par des dirigeants de moins de 30 ans. Cette réalité du terrain se vérifie également dans les enquêtes d’opinion : selon le baromètre EDHEC new Talent, un étudiant sur trois se voit créer son entreprise à terme*.

L’EDHEC, justement, est une école qui figure parmi les plus volontaires pour accompagner les entrepreneurs en herbe. L’école donne d’abord accès à un véritable écosystème porté sur l’entrepreneuriat, et permet surtout de flexibiliser les parcours de celles et ceux qui se lancent dans la création d’entreprise avant même leur diplomation. Sans être exhaustif, voici un panorama des dispositifs mis en place par la business school :

 

Le Start-up Boost

 

C’est LE parcours à suivre pour les étudiants du Programme Grande Ecole de l’EDHEC qui ont un projet, embryonnaire ou déjà bien avancé, pour concilier vie étudiante et d’entrepreneur.

Ce programme débute au deuxième semestre de première année (pré-Master ou M1) mais se prépare en amont, quelques semaines après l’arrivée à l’EDHEC : tous les étudiants qui prétendent à ce programme doivent tout d’abord envoyer un dossier de candidature, puis « pitcher » devant le jury du Start-up Boost. A partir de second semestre donc, les candidats retenus bénéficient d’un coaching individualisé deux fois par mois, de workshops… mais aussi et surtout d’un aménagement des temps de cours, afin de permettre aux étudiants de réellement s’engager dans leur entreprise.

Ce programme propose par ailleurs aux étudiants de parfaire leurs connaissances théoriques et pratiques de l’entrepreneuriat : y sont abordés la notion de « Lean Start-up », le Marketing/Selling, les techniques d’acquisition client, le financement, le juridique, l’art du pitch. En somme, tout ce qui permet aux plus jeunes de s’armer pour maximiser leurs chances de réussir leur aventure entrepreneuriale !

Loin d’être anecdotique, ce programme est actuellement suivi par une centaine d’étudiants sur les campus lillois et niçois. Au total, 150 « jeunes pousses » sont passées par le Start-up Boost.

 

Un réseau d’incubateurs superpuissant

L’esprit entrepreneurial est, historiquement, constitutif de l’ADN de l’EDHEC : il faut se rappeler qu’il y a plus d’un siècle, ce sont des entrepreneurs, grands industriels du Nord, qui ont créé l’école. Aujourd’hui, cela se manifeste notamment par l’implication de l’école dans ce domaine : l’EDHEC met ainsi un point d’orgue à mettre à disposition des étudiants des incubateurs spacieux, modernes, ainsi qu’une équipe pédagogique dédiée au bon fonctionnement de ces lieux.

L’EDHEC dispose en effet de trois grands incubateurs : un à Lille et un à Nice – au cœur des campus de l’école – ainsi qu’une dernière implantation en plein Paris, au sein de la Station F. Le plus grand incubateur du monde, créé par Xaviel Niel en 2014, accueille les incubateurs/accélérateurs de boîtes prestigieuses comme Facebook, Microsoft, Ventes Privées, L’Oréal… ainsi que ceux de deux grandes écoles de management : HEC Paris et l’EDHEC Business School. Un cadre idéal pour faire croître son entreprise !

 

Innov’act : l’emploi du temps aménagé pour tous les types de projet

L’EDHEC n’oublie pas non plus ceux qui ont d’autres idées en tête que la création d’entreprise : l’école valorise également les étudiantes et les étudiants engagés dans des projets d’envergure, notamment associatifs. Concrètement, le parcours Innov’act condense les cours le matin et permet donc à ceux qui le suivent de s’impliquer pleinement dans leur projet l’après-midi ! Un aménagement indispensable pour celles et ceux qui gèrent des projets très ambitieux, à l’instar de Margaux, PGE EDHEC 2020 et organisatrice du Total EDHEC Entreprendre :

 

« Après deux années de classes préparatoires ECE, je me suis engagée en tant que Présidente de l’association entrepreneuriale de l’EDHEC et j’ai pu organiser, durant ma deuxième année, un des plus grands concours de startup de France en parallèle de mes études : le concours Total EDHEC Entreprendre (TEE). Je recommande fortement le cursus INNOVACT permettant de condenser les cours le matin pour se consacrer à un projet personnel l’après-midi, comme monter sa startup ! »

Margaux Nonclercq

 

L’EDHEC et l’entrepreneuriat : un engagement qui se prolonge après la diplomation

L’EDHEC est enfin l’une des seules Grandes Ecoles de management à assurer un suivi des étudiants-entrepreneurs et ce même après qu’ils sont diplômés. L’EDHEC Young Entrepreneurs (EYE) accompagne les projets sur une durée de 3 à 5 ans, à Lille, Nice ou Station F. Un suivi plus que salvateur lorsqu’on sait que moins d’une start-up sur deux passe le cap des cinq ans !

Si tu souhaites en savoir davantage sur les dispositifs mis en place par l’EDHEC pour promouvoir l’entrepreneuriat étudiant, c’est par ici : https://www.edhec.edu/fr/entrepreneuriat.

Par ailleurs, les inscriptions AST1 et AST2 sont ouvertes jusqu’au 7 mars !

Et pour découvrir un autre projet en lien avec l’entrepreneuriat, tu peux lire l’interview de Corentin, Paul et Nicolas, trois étudiants de l’EDHEC qui ont parcouru 10 000 kilomètres à vélo en Amérique latine à la rencontre d’entrepreneurs expatriés ! Pour info, le projet est désormais pérenne et embarque donc chaque année des étudiants de l’EDHEC dans cette aventure hors du commun :

 

*Enquête réalisée auprès des étudiants en classe préparatoire économique et commerciale.