Oubliez le mercato footballistique et les 220 millions de Neymar : en 2017, la valse la plus tonitruante fut celle des Directeurs Généraux d’école de commerce. On peut citer pêle-mêle le départ d’Olivier Oger de l’EDHEC après 30 ans de bons et loyaux services à son institution, mais aussi des adieux plus inattendus comme celui de Thomas Froehlicher de KEDGE BS ou d’Olivier Aptel à Rennes School of Business (remplacé d’ailleurs par ce même Thomas Froehlicher quelques semaines plus tard).

Et puis bien sûr, il y a Jean-Michel Blanquer, dont la carrière a pris une toute autre tournure…

Pour s’y retrouver, on vous a fait un recap’ !

Préc. 1 of 7Suiv.
Utilise les flèches gauche/droite de ton clavier pour naviguer

 

Le plus ministre : Jean-Michel Blanquer

Après 4 années à la tête de l’ESSEC BS, Jean-Michel Blanquer est tout simplement devenu… ministre de l’éducation nationale. Il avait déjà occupé en 2006 le poste très politique de directeur adjoint du cabinet de Gilles de Robien, alors justement ministre de l’éducation nationale. Cette fois, le voici aux commandes ; il est un des nombreux nouveaux ministres inconnus du grand public issus de la “société civile”.

 

Préc. 1 of 7Suiv.
Utilise les flèches gauche/droite de ton clavier pour naviguer