En cette fin d’année, il est temps de conclure la série de classements Instagram 2018. Depuis presque six mois, nous étudions les performances des écoles de commerce sur le réseau social le plus visuel qui soit : Instagram, afin de savoir quelle école y déploie la meilleure stratégie.

 

L’outil HypeAuditor

Toujours via HypeAuditor (plus d’information sur la méthodologie employée), nous avons actualisé le dernier classement datant du mois d’octobre. Nous n’avons pas effectué celui du mois de novembre afin de concentrer nos efforts sur la sortie de notre magazine Le Major, à destination des classes préparatoires.

Pour rappel, le score est calculé sur une base de 100 points, et prend en compte plusieurs critères comme l’engagement des followers (nombre d’interactions par publication), le taux de vrais followers (afin de lutter contre l’achat de likes et d’abonnés), leur provenance géographique, etc.

 

 

Les écoles en dehors du classement

Comme lors du précédent classement, certaines écoles restent en marge à cause de leur nombre restreint d’abonnés (moins de 1000).

On peut donc citer : Brest Business School et l’ISTEC qui avoisinent les 800 followers, l’ISG Paris et l’ESSCA qui ont dépassé les 900 abonnés (bientôt de nouvelles entrées dans le classement ?) et l’ICD, largement derrière avec environ 500 abonnés. Mais ce n’est pas la dernière des écoles puisque Novancia Business School, qui possède deux comptes Instagram (@novancia et @novancia_business_school) culmine à 36 abonnés. Néanmoins, cela n’est pas si dramatique pour cette marque vouée à disparaître dans les prochaines années, absorbée par ESCP Europe.

 

Analyse du classement

En dehors de l’intégration d’HEC Lausanne, il n’y a pas d’autre nouvelle entrée cette fois-ci. Néanmoins, cela ne veut pas dire que le reste du classement demeure inchangé !

 

Un changement de méthodologie qui minore tous les scores

Lors du précédent classement, l’emlyon caracolait en tête du classement avec une superbe note de 94/100. Il y avait exactement 14 écoles qui disposaient d’un score supérieur ou égal à 75/100, tandis que les dernières se voyait affublées d’une note aux alentour de 40, voire 39 pour l’ESDES.

Dans cette nouvelle édition du classement Instagram, les notes sont quelques peu surprenantes : aucun score au dessus de 75. Très vite, les notes obtenues déclinent : 15 écoles disposent d’un score inférieur ou égal à 38.

L’explication réside dans le fait que le score HypeAuditor ne soit que relatif et non absolu : les écoles n’ont pas régressé dans l’ensemble. L’entreprise a récemment décidé de minorer les scores globaux, qui étaient devenus trop élevés selon ses propres dires.

 

Des remontadas étonnantes et des baisses soudaines

Cette nouvelle méthode de calcul a plutôt bien profité à l’EM Normandie (+14 places), l’ESCE (+17), l’EMLV (+17) et HEC Liège (+15), tandis que NEOMA, l’ESSEC, L’INSEEC et, dans une moindre mesure, l’IMT-BS et PSB, ont connu une véritable débandade. Ces écoles ont respectivement perdu 16, 13, 17, 9 et 8 places.

 

Un classement globalement plus tassé

Alors qu’on pouvait distinguer plusieurs groupes indépendants lors de nos derniers classements, cette fois ci, les écoles obtiennent toutes des scores assez serrés.

Néanmoins, on peut constater une nette scission entre le haut de tableau, qui obtient des notes de 75 à 48 et le bas de tableau, qui arrive dix points en dessous (de 38 à 25).

 

Ecole Rang decRang octévolutionScore totalAbonnésTaux engagement (%)
emlyon110756,7k3,2
TBS187755,7k6,88
KEDGE32-17411,7k6,35
EM Normandie41814715,1k5,63
HEC Montréal473718,9k3,28
SKEMA462717,9k5,76
IESEG74-3705,3k5,27
ESCE82517691,3K4,8
GEM 83-5696,2k4,31
ESCP109-1686,6k5,94
HEC Paris119-26614,9k8,48
Excelia Group12164652,1k6,07
INSEAD139-46417,2k2,66
EBS Paris14140631,8k3,86
EMLV143117631,5k1,65
HEC Liège142915631,6k6,97
BSB1715-2603k5,55
ISC Paris18257581,5k4,42
EM Strasbourg19201543,6k2,92
Montpellier BS2018-2485k2,67
NEOMA215-16387k3,56
EDHEC2221-1376,4k6,95
ESC Pau2221-1371,2k2,78
ESC Clermont24251351,6k2,78
PSB2416-8352k4,99
ESSEC2613-133410,3k4,42
EDC2721-6331,2K3,79
Y Schools27292332,1k3,24
ESDES29345321,3K4,24
INSEEC2912-17322,3k6,12
Rennes SB2924-5322,8k4,01
ICN3231-1312k4,04
Audencia33330303,6k4,29
IMT-BS3425-9251,1K4,83
HEC Lausanne34NC/252,2k3,95

 

Le score HypeAuditor : le seul indicateur fiable ?

Si le nombre d’abonnés ne représente plus grand chose, à cause des achats de followers, le taux d’engagement reste un indicateur intéressant. On s’intéressera notamment aux comptes ayant de nombreux abonnés mais un taux d’engagement plus élevé que la moyenne.

C’est le cas pour HEC Paris, qui dispose du premier taux d’engagement (8,48%) pour une très grande communauté, de presque 15 000 abonnés. De même que KEDGE, qui parvient a maintenir un taux d’engagement de 6,35% avec leurs 11 700 abonnés.

En règle général, pour les comptes ayant moins de 10 000 followers, on considère qu’un taux d’engagement aux alentours de 6% est un bon taux, ce qui est le cas pour : BSB, EM Normandie, SKEMA, ESCP Europe, Excelia Group, INSEEC, TBS, EDHEC et HEC Liège.

 

Quelles sont les stratégies gagnantes ?

L’emlyon se place à nouveau en tête du classement. On peut expliquer ses bonnes performances par une réelle implication de l’école sur le réseau social. La colorimétrie des images colle à la couleur de l’école (rouge) et les stories sont particulièrement travaillées.

On peut également saluer la stratégie de Toulouse Business school, qui reposte des photos de ses étudiants (via les hashtags #toulousebs #tbsstudent et #tbsabroad) afin de mettre en avant la vie étudiante et l’international.