Le Bachelor Marketing & Business de Burgundy School of Business (ex ESC Dijon) innove. Depuis cette année les élèves de 3ème année peuvent choisir une spécialisation “Wine Tourism” unique en son genre. Fortement ancrée dans le florissant business régional du vin, BSB étend l’offre de son expertise à son Bachelor.

Une approche concrète

Cette spécialisation que suivent depuis février 44 des 150 élèves de la promotion est entièrement dispensée en anglais sur un semestre complet. Au programme, des cours de viticulture, d’œnologie, ou encore d’apprentissage à la dégustation, qui s’appuient sur les professeurs et l’expérience de la School of Wine & Spirit Business de l’école.

Au cours du semestre auront lieu trois voyages d’études au sein des grandes régions viticoles voisines : le Jura, La Champagne et le Beaujolais, qui s’accompagneront d’une étude sur la situation de l’œnotourisme dans chacune de ces régions. Les étudiants devront  également créer leur propre voyage œnotouristique en fin de formation.

Un secteur d’avenir

Cette spécialisation a pour but de former des étudiants dans un domaine à fort potentiel. « L’œnotourisme est en forte croissance dans le monde, relève Laurence Cogan, responsable de la spécialisation. BSB a bien compris cette tendance avec la création de cette spécialisation à destination de ses étudiants Bachelors ». Ces derniers seront dès lors employables et pourront travailler chez des négociants, dans un domaine viticole ou une institution touristique, mais disposeront également de toutes les clés en main pour poursuivre leurs études en Wine Management.

L’œnotourisme connait en France une croissance de plus de 10% par an depuis 10 ans, avec plus de 10 millions d’œnotouristes chaque année. Parmi ces derniers 40% sont étrangers, venus des quatre coins du monde pour découvrir le savoir faire inégalable des nombreuses régions viticoles françaises. Les opportunités semblent encore nombreuses, la France est loin d’avoir développé tout son potentiel en matière d’œnotourisme. En Californie la Napa Valley accueille 20 millions de touristes par an pour un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros, ce qui laisse présager de belle perspectives pour cette industrie sur le sol français.