A. Marchand : « Audencia est une garantie de succès dans la course...

A. Marchand : « Audencia est une garantie de succès dans la course à l’emploi »

0
178
© F. Sénard / Audencia

Agnès Marchand, Responsable du pôle Audencia Careers, vous parle des nombreuses opportunités de carrière qu’Audencia vous ouvre.

 

Faire Audencia, est-ce l’assurance d’un retour sur investissement dès le premier emploi ?

En effet, Audencia affiche un taux de placement supérieur à la moyenne des jeunes diplômés bac+4/5 : 91% des diplômés Grande Ecole (contre 77%) sont en poste deux mois après la diplomation. Donc oui, on peut dire qu’Audencia est une garantie de succès dans la course à l’emploi. Ce chiffre grimpe même à 98% pour les diplômés ingénieurs-managers, car ce sont des profils très recherchés, et les recruteurs savent qu’Audencia a développé une vraie expertise en doubles-compétences, notamment via son alliance avec Centrale et l’ensa. Le chiffre est élevé quantitativement, mais le placement de nos diplômés est avant tout qualitatif : ils réussissent à intégrer le secteur et les entreprises pour lesquels ils ont effectué leur recherche d’emploi, et 85% sont en CDI après leur diplôme.

 

Comment expliquez-vous ces bons résultats, tant sur le pourcentage de diplômés en poste que sur la proportion de CDI obtenus ?

La plupart du temps, c’est le stage de fin d’études qui fait office de tremplin vers le premier emploi, et vers ce premier CDI. 38% des diplômés Grande Ecole d’Audencia en 2016 ont décroché leur emploi ainsi. Ils ont fait leur preuve au cours de ces 6 mois dans l’entreprise, et celle-ci a tout intérêt à pérenniser la collaboration après ce stage qui s’apparente pour le recruteur à une période d’essai suffisamment longue pour garantir leur compétence et leur adaptation au poste.

Même quand l’entreprise du premier emploi n’est pas celle du stage, les recruteurs savent valoriser le fait que nos diplômés comptabilisent déjà près de 2 ans d’expérience professionnelle avant même d’avoir obtenu leur diplôme. Ils sont opérationnels tout de suite, et cela impacte le type de contrat proposé.

 

On parle souvent du réseau des écoles de commerce. Est-ce également un facteur pour les diplômés d’Audencia ?

Tout à fait ! Le réseau représente la même proportion que le stage de fin d’études : 38% de nos diplômés sont en poste grâce à des alumni. Audencia, c’est 23 000 diplômés dans le monde entier, et dans des secteurs très variés, de la finance au marketing, en passant par les RH, les industries culturelles, etc…, avec pour dénominateur commun l’excellence et la reconnaissance du diplôme Audencia. Dès l’entrée en 1e année, les étudiants sont membres du réseau et participent à beaucoup de rencontres avec des diplômés. Ils sont accompagnés individuellement par mon équipe de coachs careers pour affiner leur projet professionnel et construire leur réseau. Cela porte manifestement ses fruits ! On est souvent impressionnés par l’efficacité du réseau. Si les compétences sont indéniablement le critère N°1, ceux qui savent rencontrer les bonnes personnes gagnent souvent un temps précieux : cela peut vraiment jouer comme un accélérateur de carrière !

 

38% de diplômés en poste via le stage, 38% via le réseau, comment les autres ont-ils procédé pour démarrer leur carrière ?

20% sont embauchés suite à une candidature spontanée, et les 4% restant créent leur propre entreprise.

 

Quels sont les secteurs les plus prisés par les diplômés d’Audencia et avez-vous constaté une évolution ces dernières années ?

C’est très vaste, car nos spécialisations en majeure sont nombreuses, nos jeunes diplômés sont donc recrutés dans tous les secteurs et métiers des organisations.

On peut noter tout de même que 1/3 de nos diplômés de la promo 2016 sont présents dans le conseil et l’audit. Ce sont des secteurs qui les tentent beaucoup, parce que ce sont des métiers stratégiques et très formateurs, de par la diversité des entreprises et des problématiques qu’ils sont amenés à rencontrer.

Au-delà de cette notion de secteurs, notre objectif à Audencia est de permettre à nos jeunes diplômés de s’adapter à l’évolution constante de métiers et de ce fait, notre rôle est de leur apporter cette vision prospective du marché de l’emploi.  Digital, expérience clients, international, nouvelles technologies… sont des termes désormais indispensables dans les métiers d’aujourd’hui mais qu’en sera-t-il pour les métiers de demain encore méconnus ? Audencia contribue, au-delà des compétences techniques et académiques d’excellence, au développement des soft skills de nos étudiants car ce sont ce que recherchent les entreprises dans leurs leaders de demain !

Nos jeunes diplômés ont développé tout au long de leur cursus ces capacités d’agilité, d’écoute, de curiosité, de réactivité… qui leur permettent de répondre aux attentes du marché de l’emploi d’aujourd’hui et surtout d’être capables d’évoluer avec enthousiasme dans ces métiers innovants porteurs de sens pour l’avenir !

Enfin, notons que 20% évoluent à l’étranger : c’est aussi une force d’Audencia ! Nous avons notamment développé la C4BLeague, programme d’accompagnement coaching et mentoring de nos étudiants pour leur permettre d’intégrer les programmes Haut Potentiel et très sélectifs des grands groupes internationaux.

 

On parle souvent du ROI (retour sur investissement) des écoles de commerce, parce que ce sont évidemment des études très coûteuses. Vous pouvez nous en parler ?

Oui, c’est un sujet très important. À Audencia, nos frais de scolarité sont alignés avec d’autres écoles qui figurent à nos côtés dans les classements. Et ce montant est un investissement à relativiser avec les salaires de nos diplômés à l’issue du cursus. De ce point de vue-là, les résultats sont indéniables : le salaire annuel brut moyen du premier emploi de nos diplômés Grande Ecole est de 41 678 €, plus élevé que la totalité de la scolarité. Nos enquêtes auprès des alumni, publiées auprès de la CGE, montrent que 10 ans après la diplomation, ce salaire moyen atteint plus de 67 000 €. Pour les étudiants, le retour sur investissement est vite fait ! Nous sommes très à l’écoute et nous avons mis en place de nombreux systèmes d’accompagnement au financement des études : paiements modulables, possibilité de taux de réduction sous certaines conditions, bourses, des missions en entreprises, et évidemment la possibilité de demander à bénéficier de l’apprentissage. Notre objectif étant de permettre à chacun de suivre le cursus dans les meilleures conditions !

 

Les conseils carrières de diplômés Audencia

 

Marion Fine – GE 2012 Ingénieur – Manager, Chef de Projet Digital – L’Oréal 

 

Son conseil : « Être à l’écoute des nouvelles technologies ! Être intéressé par les nouveaux comportements des utilisateurs sur Internet. Ma double formation ingénieur- manager m’a beaucoup aidée. »

 

 

 

Alexandre Le Cam – GE 10 – Consultant – PwC Consulting

 

Son conseil : « Il faut rester curieux et attentif aux évolutions du monde de l’entreprise et de notre société. Nous devons diversifier nos expériences pour développer de nouvelles compétences et sortir de notre zone de confort pour gagner en agilité. »

 

 

 

Léo de Bernardi – GE 13 Ingé/Manager – Auditeur financier senior – Mazars 

 

 

Son conseil : « Une approche multisectorielle permet de se faire une idée plus précise de son futur professionnel proche. »

 

 

 

Audrey Onolfo – GE13/ MS MDC 13 – Chef de marque junior – The Moët Hennessy Wine Division | LVMH Group 

 

 

Son conseil : « Développez votre réseau et restez ouvert à des opportunités de carrières auxquelles vous n’auriez pas pensé. »

 

 

 

En savoir plus ? Que font les diplômés Audencia GE 2016 ?

http://fr.calameo.com/read/0001372069e00159d5a7c