Atout+3, c’est fini… du moins pour Audencia Business School. L’école nantaise a en effet pris la décision de faire cavalier seul pour sélectionner les étudiants de son programme Bachelor in Management, diplôme en trois ans accessible après le bac pour son recrutement national. Elle se détache ainsi des 8 autres écoles de management qui se basent sur ce concours commun (EM Normandie, IMT-BS, La Rochelle BS, Groupe ESC Clermont, Grenoble EM, EM Strasbourg, Burgundy SB et ICN BS). Pour rappel, Audencia BS possédait déjà son propre concours Bachelor jusqu’en 2007, date à laquelle elle a rejoint Atout+3.

Dans un communiqué, l’école précise que cette mesure sera effective “dès la rentrée 2019“. Cette décision intervient quelques mois après que la nouvelle maquette pédagogique du programme a été entérinée par l’école.

Dans ce même communiqué, Audencia justifie ce choix par la voie de son Directeur des Programmes, Daniel Evans : « Compte tenu de la réputation et de l’attractivité du Bachelor Audencia, notamment dans le Grand Ouest, nous avons souhaité renforcer notre image et notre singularité avec un concours exclusivement dédié à Audencia, plutôt qu’à une banque commune d’épreuves.  La création de notre propre concours nous permet de mieux maîtriser le calendrier et le mode de sélection ainsi que la relation avec nos candidats. Ainsi, nous nous recentrons uniquement sur ceux qui souhaitent intégrer Audencia, et gagnons en efficacité tout en gardant la même exigence. »

Ce nouveau concours se veut également moins onéreux pour les étudiants, qui allouent bien souvent un budget conséquent au passage de toute une série de concours post-bac pendant l’année de Terminale. Autre ambition affichée par Audencia BS : s’ouvrir davantage aux profils internationaux, qui souhaiteraient intégrer le programme en première ou en dernière année.

 

Les modalités du nouveau concours

Pour le concours national d’entrée en première année, trois sessions d’épreuves écrites et orales se dérouleront à Nantes et à Paris au printemps. Il n’y aura pas d’admissibilité, la note sera le résultat de l’ensemble des épreuves. Deux nouveaux éléments seront pris en compte dans la sélection des candidats afin de prendre en considération la dimension culturelle et littéraire : les notes obtenues au bac de français et la possibilité de présenter une œuvre personnelle à l’entretien.

Pour les admissions internationales, le processus de sélection fera la part belle au digital. L’étude du dossier de candidature téléversé par le candidat constituera une première phase d’admissibilité. Les élèves sélectionnés réaliseront ensuite un test en français et en anglais en ligne avec surveillance à distance. Enfin, ils passeront un entretien oral de 20 mn par visioconférence.