Mardi 4 décembre, le conseil d’administration de KEDGE BS a voté à l’unanimité pour la candidature d’Agnès Grangé au poste de Présidente de l’école. Elle remplace donc Stanislas de Bentzmann, jusqu’à la fin de son mandat, en 2021.

 

Stanislas de Bentzmann, un entrepreneur à la tête de KEDGE

Diplômé de l’INSEEC (promo 87) et de l’université de San José (Bachelor en marketing et informatique), Stanislas de Bentzmann est un entrepreneur dans l’âme.

Il lance tout d’abord Message, pour aider la grande distribution à mettre en place des unités de production dans des pays low cost. Finalement, face à des problèmes de financement, il décide de vendre son entreprise et part travailler dans le privé.

Lors de sa seconde tentative, il s’associe avec son frère, lui aussi diplômé de l’INSEEC. A deux, ils fondent Devoteam en 1995. Avec un CA de 555 M€ en 2016 (et une marge à 8,5%), l’entreprise prévoit le milliard de CA pour 2020.

Arrivé à la tête de KEDGE en septembre 2017, il a décidé de démissionner un an plus tard. Sur ce sujet, José Milano, DG de KEDGE BS, n’a pas souhaité nous fournir plus d’explications : « Les raisons de sa démission lui appartiennent et je n’ai pas de commentaire à y apporter. Il y a eu une divergence entre Stanislas de Bentzmann et les CCI sur les orientations budgétaires de l’école. Il en a pris acte et n’a pas souhaité poursuivre dans ces conditions. Pour ma part je tiens avant tout à saluer les réussites de sa présidence et à souhaiter beaucoup de succès à notre nouvelle présidente Agnès Grangé. »

 

Un changement de présidence, mais une stratégie constante

Agnès Grangé fait partie du conseil d’administration de l’école depuis sa création (2013). Déléguée Régionale au sein du Groupe La Poste, qui a connu de grands changements ces dernières années, elle aura pour mission de poursuivre les transformations initiées par KEDGE BS, dans un contexte concurrentiel fort.

La nouvelle présidente s’est dit « extrêmement honorée d’avoir été élue » et « aborde cette nouvelle responsabilité avec motivation. » :

« Administratrice de KEDGE depuis sa création, je constate que nous avons positionné l’école sur une excellente trajectoire. Les derniers classements sont d’ailleurs là pour en témoigner : 35ème Business School européenne (+5 places) et 8ème école française devant tous ses concurrents directs selon le Financial Times. Ce sont de belles progressions qui illustrent le chemin parcouru et l’engagement du corps professoral et de l’équipe de direction. »

L’école souhaite renforcer sa stratégie autour de l’Entreprenariat, les Humanités et le Management de la Tech. L’objectif est de poursuivre les efforts employés par Stanislas de Bentzmann afin de faire progresser KEDGE dans les classement et faire reconnaitre l’école pour son positionnement singulier autour du leadership du 21ème siècle.

Agnès Grangé le confirme et conclut : « Enfin, dans un monde où il est primordial de développer le goût pour l’innovation, les outils collaboratifs, l’apprentissage tout au long de la vie, je serais vigilante à l’amélioration de l’expérience “utilisateurs” notamment celle des élèves et des parents. »

 

 

 

N’hésitez pas à vous abonnez à la newsletter pour être tenu au courant de toute l’actualité des écoles de commerce !

Subscribe to our mailing list

* indicates required