Quel étudiant n’a pas entendu parlé, au moins une fois, du TOEIC et du TOEFL, ces fameux tests qui évaluent ton niveau d’anglais ? Qu’ils te servent à entrer en école de commerce, à effectuer des échanges internationaux ou à te permettre de valider ton diplôme, ces deux tests seront un passage quasi obligatoire pour tout étudiant en école de commerce.

 

Mais alors, comment booster son score ?

Les tests du TOEIC et du TOEFL

Le TOEIC

Le TOEIC (Test of English for International Communication) certifie le niveau en anglais des affaires. Ainsi, ce test évalue ton expression écrite ainsi que ta compréhension écrite et orale dans un milieu professionnel.

Noté sur 990 points, le test se décline en deux parties (Listening & Reading) de 100 questions et de 445 points chacune pour une durée totale de deux heures.

La première d’entre elles est la Compréhension orale qui dure 45 minutes et sera composée de quatre parties :
– Questions sur des descriptions d’images
– Écoute de questions-réponses (conversations courtes)
– Écoute de dialogues (conversations longues)
– Écoute de courts exposés et annonces orales

La seconde est la Compréhension écrite qui dure 75 minutes et sera composée de trois parties :
– Phrases à compléter
– Textes à compléter
– Lecture de plusieurs contenus rédigés

Le TOEFL

D’un autre côté, le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) est un examen d’anglais qui évalue ton niveau d’anglais au niveau académique. C’est le test de référence au niveau universitaire et te permettra, ou non, d’intégrer une formation enseignée en anglais. Tout comme avec le TOEIC, tu seras évalué sur ta compréhension écrite et orale ainsi que ton expression écrite, mais tu seras aussi évalué sur ta capacité à t’exprimer à l’oral.

Noté sur 120 points, le test se décline en quatre parties (Reading, Listening, Speaking & Writing) pour une durée allant de 3h10 à 4h selon le nombre de questions.

La première partie est la Compréhension écrite qui dure entre 60 et 80 minutes et de 36 à 56 questions. Il faudra lire 3 ou 4 passages de textes universitaires et répondre à des questions.

La seconde partie est la Compréhension orale qui dure entre 60 et 90 minutes et de 34 à 51 questions. Il faudra écouter des conférences, des discussions et conversations en classe, puis répondre à des questions.

La troisième partie est l’Expression orale qui dure 20 minutes et demande 6 tâches. Il faudra exprimer une opinion sur un sujet connu et parler en s’inspirant des tâches de compréhension écrite et orale.

La quatrième partie est l’Expression écrite qui dure 50 minutes et demande 2 tâches. Il faudra écrire des réponses sous forme d’essai en s’inspirant des tâches de compréhension écrite et orale et justifier une opinion par écrit.

 

L’utilité de ces tests

Intégrer une école

Les étudiants passant les concours AST (Admission Sur Titre) afin d’intégrer une école de commerce doivent entre autres attester de leur niveau d’anglais et ainsi passer le test du TOEIC ou du TOEFL. En effet, comme les étudiants se présentant à ces concours viennent de tous les cursus imaginables, ils n’ont pas eu le même nombre d’heures de cours en anglais et n’ont donc pas le même niveau.

Certaines écoles de commerce affichent un score minimal à avoir afin de pouvoir déposer son dossier. Par exemple, pour pouvoir se présenter au concours AST2 (après avoir obtenu une licence 3) de l’EDHEC, il faut avoir au minimum un score de 815 au TOEIC ou de 86 au TOEFL. Ou encore, à l’ESSEC, il faut un score minimum de 850 au TOEIC ou de 95 au TOEFL.

Partir en échange

Ton score de TOEIC ou de TOEFL ne te sert pas qu’à intégrer une école, mais aussi à pouvoir partir en échange dans un établissement à l’étranger ! Ces deux tests sont reconnus dans le monde entier et servent donc de référence.

En effet, si tu es en école de commerce ou si tu souhaites en intégrer une, tu dois sans doute savoir que la grande majorité d’entre elles poussent, voir obligent, leurs étudiants à effectuer un nombre minimal de mois à l’étranger afin de valider leurs diplômes. Ces mois passés à l’étranger peuvent aussi bien être un échange dans une université partenaire, dans un campus de l’école se trouvant à l’étranger, ou encore en ayant des expériences professionnelles à l’étranger lors de tes stages.

Afin de pouvoir partir en échange dans une université partenaire ou en campus étranger, ton dossier sera évalué et très souvent, tu devras attester d’un niveau minimal en anglais. Il ne faudrait pas que tu sois totalement perdu lorsque les cours te seront dispensés dans la langue de Shakespeare !

Valider ton diplôme

Le TOEIC et le TOEFL peuvent enfin te permettre de valider, ou non, ton diplôme d’école de commerce. C’est un moyen pour ces dernières de prouver que leurs étudiants sont bons et qu’ils peuvent bien représenter l’école en ayant un niveau d’anglais élevé.

Le score minimal demandé par les écoles de commerce n’est pas le même dans tous les établissements. Par exemple, selon le site l’Etudiant, il faut avoir au minimum un TOEIC de 870 pour obtenir son diplôme à SKEMA ou 850 à l’EM Lyon.

Certaines écoles ne demandent pas de score minimal ou affichent une volonté d’un score minimal assez faible. Mais, nous te conseillons d’avoir un score le plus élevé possible afin de te distinguer lors d’entretiens professionnels.

 

Comment booster son score ?

Il y a beaucoup de moyens pour avoir un bon score et augmenter celui-ci jusqu’à avoir la note maximale ! Ces moyens commencent à la préparation et continuent lors de ton examen lors de la compréhension orale et écrite.

Bien se préparer

Pour commencer, nous pouvons te conseiller de te familiariser avec le format du test. Cela te permettra de ne pas avoir de surprise lorsque tu passeras ton examen. C’est pour cela que nous te conseillons d’écrire sur une feuille le format du test du TOEIC ou du TOEFL, c’est-à-dire la structure du test et le temps imparti (comme nous l’avons indiqué dans la première partie de cet article), et de l’apprendre par cœur.

Ensuite, il est important de se familiariser avec l’anglais à l’écrit et à l’oral. Commence à lire des articles, voire même des livres en anglais, et n’hésite pas à écouter des podcasts ou à suivre tes séries préférées en VOSTFR (tu n’auras plus à rougir de passer des heures devant Netflix !). Tu peux aussi choisir tes cours en école en English Track. Et dès que tu rencontres des mots ou expressions que tu ne connaissais pas, tu pourras les noter sur un cahier afin d’avoir vocabulaire plus riche.

Enfin, tu pourras aussi faire des TOEIC ou TOEFL blancs. Tu en trouveras sur internet, dans des livres spécialisés ou sur des applications. Ces tests blancs te permettrons de t’entraîner et de gérer ton temps sur le format de l’examen.

Conseils pour la partie orale

Lors de la partie orale, essaye de lire les réponses proposées avant que le dialogue commence. En effet, en lisant les réponses proposées, tu auras déjà un aperçu du thème du dialogue et tu pourras mieux te concentrer dessus.

Aussi, lorsque tu es sûr de ta réponse, n’hésite pas à cocher la bonne proposition très rapidement afin de pouvoir lire les réponses de la prochaine question.

Enfin, si tu n’es pas sûr d’une réponse, coche une proposition au hasard car il n’y a pas de points négatifs !

Conseils pour la partie écrite

Lors de la partie écrite, ce qui va être compliqué est qu’il y aura un certain nombre de mots dont tu ne connaîtras pas la signification. C’est pour cela qu’il est important de comprendre les idées générales du texte. Comme pour la partie orale, n’hésite pas à regarder les questions dans un premier temps car ça te donnera un aperçu du thème du texte et tu trouveras plus rapidement les réponses dans le texte.

Aussi, contrairement à la partie orale, tu ne seras pas obligé de répondre aux questions dans un ordre prédéfini. Si tu bloques sur une question, reviens dessus plus tard, comme ça tu pourras te concentrer plus facilement sur les autres questions.

 

Nous espérons t’avoir aidé à comprendre un peu plus ces tests du TOEIC et du TOEFL et t’avoir donné des pistes pour te préparer de manière optimale ! N’oublie pas que ces deux tests sont importants pour ta scolarité, mais aussi pour ta future vie professionnelle, donc n’hésites pas à mettre les bouchées doubles afin d’avoir le meilleur score possible !