Passerelle, le concours d’admissions parallèles aux écoles de commerce accessible depuis un bac+2 ou un bac+3,  a annoncé la poursuite de sa digitalisation.

 

Une volonté de proposer un concours “zéro papier”

L’épreuve d’anglais, en 2018, avait été l’épreuve test pour mettre en place la digitalisation du concours. En effet, lors des derniers concours, les candidats devaient télécharger un logiciel et faire leur examen sur leur propre ordinateur. Pour ce faire, Passerelle avait été accompagné par TestWe, afin d’assurer la sécurité de l’examen et garantir l’absence de toute triche durant les épreuves.

Cette année, le concours voit plus grand et opte pour une digitalisation à 100%. Désormais, les candidats ne composeront plus sur des copies, mais bien via un ordinateur. Cette inflexion devrait, selon le concours, “répondre aux attentes des candidats habitués au confort apporté par les nouvelles technologies mais aussi très attentifs aux bonnes pratiques en matière d’éco-responsabilité“.

 

Une transformation digitale, appuyée par l’évolution des épreuves

Cette transformation majeure est l’occasion pour le concours de revoir le formats de ses épreuves. Ainsi, l’anglais a été écourté et ne durera plus que 1h15.

Co-conçue par la FNEGE (Fondation National pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises) et GEM, l’épreuve de synthèse est réinventée. Baptisée “Compréhension, Expression, Synthèse”, elle sera constituée de trois parties et durera deux heures. Cette matière a pour objectif d’évaluer le degré de compréhension d’un texte par les candidats, mais aussi leur capacité de synthèse et de construction linguistique.

 

L’épreuve au choix maintenue

Les candidats qui s’inscrivent à ce concours ont, de fait, des profils très divers (Droit, Sciences, Lettres, Commerce, Gestion etc.). Passerelle, concours qui “se veut accessible mais exigeant“, propose une épreuve au choix afin de “valoriser le parcours initial et les compétences de chaque candidat“.

Les matières éligibles sont : négociation commerciale, marketing, droit, espagnol, sport et société (uniquement pour Passerelle 2), géopolitique, gestion de projet, gestion-comptabilité, culture économique, calcul et raisonnement, management d’une entreprise d’hôtellerie-restauration, littérature. Cette épreuve de 45 minutes sera elle aussi digitalisée.

 

Pour rappel, les 13 écoles du concours sont les suivantes : Burgundy SB, EDC, EM Normandie, ESC Clermont, EM Strasbourg, ESC Pau, GEM, ICN, IMT BS, La Rochelle BS, Montpellier BS, Rennes SB et SCBS.