Concours

Concours Accès 2018 : les nouvelles épreuves

Concours Accès 2018 : les nouvelles épreuves
Mehdi Cornilliet

Pour son vingtième anniversaire, le concours Accès a décidé de renouveler ses épreuves écrites, en les concentrant sur une seule journée. Porte d’accès vers les meilleures écoles postbac (IÉSEG, ESSCA et ESDES), toutes trois membres de la Conférence des Grandes Écoles, ce concours ouvre la voie à un parcours en cinq ans.

En 20 ans, ce sont pas moins de 103 508 candidats qui se sont frottés aux épreuves Accès. Pas moins de 19 815 d’entre eux sont aujourd’hui diplômés des trois écoles.

Cette année, l’IÉSEG et l’ESSCA ont décidé d’augmenter leur nombre de places de 50, portant ainsi à 750 et 850 respectivement le nombre de places ouvertes aux concours.

Le concours Accès 2018 connaîtra également de nombreuses modifications, voici ce qui est annoncé :

 

Évolution de l’épreuve de Raisonnement logique et mathématiques (durée : 2h30)

L’objectif de l’épreuve « Raisonnement logique et Mathématiques » est d’évaluer l’aptitude des candidats à utiliser les concepts et outils mathématiques enseignés durant leurs études secondaires. Le candidat doit démontrer sa capacité à modéliser les problèmes de manière à leur apporter une solution grâce aux outils de logique, d’arithmétique ou de géométrie.

L’épreuve se décompose en 3 parties de 5 questions chacune. Chaque question se compose de 4 propositions pour lesquelles le candidat doit répondre si elles sont vraies ou fausses.

Toutes les réponses sont possibles. Par exemple, dans une même question, les propositions peuvent être toutes vraies, ou toutes fausses.

1ère partie : raisonnement logique
Le candidat met en œuvre des outils simples adaptés à la résolution des exercices proposés. Il doit faire preuve d’adaptation rapide d’une question à l’autre, les questions étant indépendantes.

2ème partie : raisonnement mathématique
Le candidat doit démontrer sa maîtrise des outils faisant partie du programme de mathématiques des filières générales du baccalauréat. Les questions y sont également indépendantes.

3ème partie : problème mathématique
Dans cette partie, le candidat doit mettre en œuvre les outils mathématiques pour répondre à une problématique d’entreprise. Les questions peuvent être dépendantes. Le candidat peut donc exploiter les résultats obtenus précédemment pour répondre aux questions suivantes.

 

Évolution de l’épreuve d’Ouverture Culturelle (durée : 45 min)

L’épreuve « Ouverture culturelle » a pour objectif d’évaluer chez le candidat sa connaissance de la culture générale.

L’ensemble des questions posées porte à la fois sur la culture académique que doit posséder tout candidat et sur l’actualité nationale et internationale que l’on retrouve à tous les niveaux des thématiques.

Pour l’ensemble des QCM, toutes les combinaisons sont possibles : dans une même question, toutes les réponses peuvent être soit fausses soit vraies.

Le candidat est donc testé sur sa capacité à mobiliser, dans un temps limité, des connaissances prouvant une curiosité intellectuelle et une solide ouverture culturelle, outils fondamentaux pour être en mesure d’apprécier le monde contemporain et de s’épanouir pleinement dans un cursus d’école de commerce.

L’épreuve comporte 65 QCM répartis en 4 grandes thématiques :

  • Histoire, géographie, mythes et religions,
  • Idées, sciences et techniques,
  • Politique, économie, société,
  • Arts, loisirs, médias.

 

Évolution de l’épreuve d’Anglais (durée : 45 min)

L’épreuve d’Anglais a pour objectif d’évaluer le niveau de grammaire, de vocabulaire et d’orthographe du candidat ainsi que son aptitude à la compréhension de la langue écrite.

L’épreuve comporte 2 parties :

1ère partie : grammaire et vocabulaire (30 questions)
Dans cette partie, le candidat doit montrer sa richesse dans la langue à travers ses connaissances linguistiques.

 

2ème partie : 2 textes de compréhension écrite (10 questions)
Cette partie comporte 2 textes extraits d’articles de presse portant sur l’actualité internationale, des faits de société, des analyses d’évènements.

L’évaluation de la compréhension de la langue écrite porte aussi bien sur le sens explicite du texte que sur sa signification profonde ou implicite.

 

Synthèse : la durée de l’épreuve reste inchangée (durée : 3h)

L’épreuve de synthèse cherche à évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat. Elle porte sur un ensemble de documents sur un thème d’actualité ou d’intérêt général accessibles pour tout lycéen des classes de terminale. Le corpus à synthétiser est constitué pour l’essentiel de textes, auxquels pourront s’ajouter des graphiques et des images.

La synthèse est un compte-rendu de lecture totalement objectif ; elle est donc dépourvue de tout jugement et de tout ajout personnels. Il ne s’agit pas d’une succession de résumés.

Le candidat doit démontrer sa capacité à organiser les idées des documents à travers :

  • l’élaboration d’un plan clair et structuré avec une introduction, un développement et une conclusion
  • la pertinence des connecteurs logiques

Il doit également soigner la qualité de la langue, respecter la grammaire et l’orthographe, ainsi que l’accentuation, la ponctuation et la présentation.

La synthèse doit être rédigée en 350 mots, avec une marge de tolérance de 10%.

 

Enfin, l’épreuve de LV2, qui était facultative, est supprimée du Concours Accès 2018. Cependant, les étudiants devront continuer d’apprendre deux langues durant leur Programme Grande École. L’option LV3 est maintenue.

 

Coefficients du concours Accès 2018 :

tableau des coefficients concours accès 2018

 

Calendrier du concours Accès 2018

Inscriptions : du 6 novembre 2017 au 19 mars 2018

Épreuves écrites :  jeudi 5 avril 2018

Résultats d’admissibilité : jeudi 3 mai 2018

Épreuves orales dans les écoles : du 15 au 26 mai 2018

Résultats d’admission : jeudi 31 mai 2018

Concours
Mehdi Cornilliet

Fondateur du groupe Up2School (Business-Cool, Major-Prépa et Forum-Commerce) et étudiant à HEC Paris.

More in Concours

Business-Cool - 2016