Bon nombre d’étudiants issus des grandes écoles s’engagent dans le conseil. Cependant, il est courant de voir cette expérience s’arrêter au bout de quelques années tant le rythme de travail y est élevé et la pression importante. Alors pourquoi débuter sa carrière en conseil ?

 

Vous n’aimez pas la routine ? Vous avez la bougeotte ?

Les missions réalisées par les consultants ne durent rarement plus de six mois et cela vous permet de découvrir une grande variété de secteurs. Aussi, le client, l’équipe et la problématique ne sont jamais identiques. Vous devrez donc sans cesse vous adapter à un nouvel environnement de travail. 

Le conseil s’effectue au contact du client. Vous aurez alors l’occasion de vous déplacer très régulièrement partout en France et à l’étranger. De plus des cabinets ont mis en place des programmes de grande mobilité. Chez Mazars, il est par exemple possible d’effectuer des missions de 3 ou 4 mois dans l’un des 77 bureaux du monde. D’autres cabinets misent sur une expertise propre à un continent. Bearing Point a par exemple ouvert en 2017 une équipe dédiée à l’Afrique dont les consultants passent un tiers de leur temps sur le continent.

 

Vous souhaitez un salaire et des perspectives d’évolution à la hauteur du travail fourni ?

Le conseil offre une rémunération très attractive. Les salaires des juniors se situent en moyenne à 40 000€ pour les cabinets de conseil en organisation et à plus de 50 000 ou 60 000€ dans les cabinets de conseil en stratégie. Et surtout, ce salaire évolue rapidement, les promotions étant très régulières. De plus, les cabinets proposent souvent une rémunération complémentaire indexée sur la performance à ajouter à la participation et l’intéressement.

Ces évolutions de salaire sont évidemment corrélées à une prise de responsabilité plus importante. Un consultant évolue par exemple vers un poste de senior en l’espace de 3/4 ans et devient associé au bout de 8/12 ans.

 

Vous voulez développer des compétences rapidement ? 

Les consultants évoluent aux cotés des cadres décisionnaires des entreprises clientes. Ce contact régulier avec des hauts managers vous aide à développer des compétences techniques et managériales qui vous ouvriront rapidement les portes à des métiers à forte valeur ajoutée. Ainsi, en 2007, seize PDG d’entreprises mondiales cotées à plus de 2 milliards de dollars étaient des anciens de McKinsey & Company. 

En évoluant dans un cabinet de conseil, vous deviendrez un expert du problem solving. Vous utiliserez votre esprit d’analyse, créativité et réflexion pour répondre à une problématique posée. Vous arriverez à examiner de manière profonde la racine de la difficulté posée pour la disséquer et l’appréhender de manière structurée. Vous développerez aussi un sens du dialogue et de l’empathie. En effet, le consultant est souvent amené à bouleverser les méthodes de travail de ses clients. Pour faire accepter le changement, il doit en convaincre les salariés concernés. Enfin, vous serez un pro de la présentation. Vous saurez résumer une situation rapidement et mettre en évidence les KPI’s percutants pour justifier la solution proposée.