Associations

Tribunes ESCP Europe organise la Journée de l’Europe

Tribunes ESCP Europe organise la Journée de l’Europe

Tribunes ESCP Europe, en association avec ESCP Europe, organise La Journée de l’Europe, le 10 novembre 2017 à partir de 14h00. C’est le premier grand événement étudiant sur le devenir de l’Europe avec 3 tables-rondes, 7 invités, à ESCP Europe, avec et par les étudiants. Jacques Attali, Gillles Babinet, Alain Juppé, Hubert Védrine, Nathalie Loiseau, actuel ministre chargée des affaires européennes sont les principaux intervenants de cette édition.

 

Nous avons rencontré la Présidente de Tribunes ESCP Europe, Léa Tissier, et le Directeur de cet événement, Alexandre Musso, afin qu’ils nous expliquent la philosophie et les enjeux de celui-ci.

 

Quel est l’objectif de La Journée de l’Europe ?

Alexandre Musso : La Journée de l’Europe est un événement dont l’objectif est de défendre les valeurs européennes et ses idées et soutenir, à notre échelle, le projet européen et la construction européenne, si fortement décriés ces dernières années. Mais plus globalement, notre volonté est d’organiser un grand débat de fond sur l’Europe, en se concentrant sur les idées et refusant tout clivage partisan. C’est également une manière d’affirmer haut et fort les valeurs de l’école ESCP Europe : European Identity Global Perspective.

 

D’où vous est venue l’idée d’organiser un tel événement ?

Alexandre Musso : D’un constat très simple, celui de la situation actuelle de l’Europe et d’une impression d’essouflement du projet européen qu’il faut à tout prix éviter. La progression des partis populistes a été très importante ces dernières années, dans tous les pays européens. Certains semblent même s’être installés durablement dans la paysage politique de leur pays. L’élection européenne de 2014 a été riche d’enseignement à ce sujet : que ce soit au Royaume-Uni, au Danemark, en passant par la France, les partis extrêmes ont receuilli des suffrages records. Parallèlement, un désinteressement croît, caractérisé notamment par une abstention importante lors de ces élections de 2014.  Néanmoins, ce suffrage a témoigné de la progression des idées anti-européennes dans l’opinion, à défaut de la volonté des électeurs de les voir arriver au pouvoir dans leur pays respectif.

 

Léa Tissier : Quand Alexandre m’a présenté le projet, j’ai tout de suite su que ce serait un très grand événement et je lui ai donné mon accord immédiatement. Le reste du bureau a également approuvé ce projet car nous savions qu’il pouvait avoir des répercussions positives sur l’école et l’association.

Alexandre Musso : Je tiens d’ailleurs à remercier sincèrement Léa qui, depuis le début de l’année, fait un travail remarquable à la présidence de Tribunes et qui a rendu possible la tenue de cet événement. Le succès de Tribunes ESCP Europe, cette année, lui revient en grande partie. Mais je voulais remercier tous les membres de Tribunes pour leur dévouement ainsi que l’administration de ESCP Europe avec qui nous avons travaillé main dans la main, depuis des mois, pour que cet événement ait bien lieu. Ce projet, devenu réalité, est déjà un succès.

 

A quoi ressemblera cet événement ?

Léa Tissier : L’événement que nous avons voulu organiser consiste donc à s’attacher à analyser et comprendre ce défaitisme et cette hostilité populiste qui s’accroît autour du projet européen. Pour cela, nous voulons créer un grand débat d’idées qui permettra de réflechir au devenir de l’Europe. Notre souhait est de porter un regard lucide, objectif, qui confronte les idées, et les interroge sur le fond, en réfléchissant d’une part à l’état actuel de l’Europe mais tout en revendiquant d’autre part son utilité et sa nécessité. De cette Journée consacrée à l’Europe, des idées fortes devront émerger pour redonner corps au projet européen.

 

Alexandre Musso : Nous avons également voulu changer le modèle de nos conférences en conviant plusieurs grandes figures à cet événement pour confonter leur point de vue et permettre le débat avec les étudiants. C’est pourquoi, nous aurons 7 invités et 3 tables-rondes lors d’un même événement et c’est une chose qui n’est jamais arrivée dans l’histoire de Tribunes ESCP Europe. Nous avons souhaité, par cet événement, créer un véritable espace d’échanges et de rencontres qui puisse faire perdurer l’idée et le projet européen, pour que l’Europe du futur soit vraiment celle que nous désirons.

 

Quel sera le déroulé de l’événement ?  

Léa Tissier : Pour cela nous avions convié Jean-Dominique Giuliani, Yves Bertoncine et Gilles Babinet qui s’exprimeront sur le sujet « L’Europe va-t-elle si mal ? » de 16h à 17h. Puis Jacques Attali, Alain Juppé et Hubert Védrine qui débattront sur « Quelle(s) politique(s) pour le futur ? » de 17h à 18h. Enfin, nous nous entretiendrons avec Nathalie Loiseau, Ministre chargée des affaires européennes, sur le thème « La France, avenir de l’Europe ? » de 18h à 19h.

 

Suivez l’événement sur les réseaux sociaux !

Facebook : https://www.facebook.com/events/142085673084222/

Twitter : https://twitter.com/TribunesESCP/status/924292225483370496

LinkedIn : https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6329719473586610176

Web : http://www.tribunesescp.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Associations

Fondateur du groupe Up2School (Business-Cool, Major-Prépa et Forum-Commerce) et étudiant à NEOMA BS.

More in Associations

Business-Cool - 2016