Associations

Lister J.E., la petite excentricité d’HEC Paris

Lister J.E., la petite excentricité d’HEC Paris

La campagne J.E. est LA spécificité à HEC. En effet, contrairement aux autres écoles de commerce dans lesquelles les J.E. recrutent exclusivement sur entretiens, tests professionnels et « cooptations », la J.E. d’HEC se distingue en étant la seule J.E. de France (avec l’ESCP) à recruter le nouveau mandat par le biais d’une campagne. Par conséquent, la J.E. d’HEC se caractérise par sa proximité avec le campus.

 

La campagne J.E. d’HEC est la première campagne de l’année scolaire. Elle commence généralement dès le séminaire de pré-rentrée qui se tient à Saint-Cyr. C’est en effet le lieu idéal pour nouer des amitiés et donc fonder une liste. Les listes se forment alors tout au long des deux premiers mois de l’année autour des noyaux durs de Saint-Cyr.

 

D’un point de vue purement factuel, il faut pour mener campagne, former une liste de 14 étudiants avec un quota de 4 étudiants maximum partants en échange universitaire au cours des années de L3 et de M1. Le dépôt des listes se fait alors le 1er Octobre.  Quand bien même le recrutement de la J.E. d’HEC se fait par le biais d’une campagne, celle-ci se compose tout de même d’épreuves professionnelles.

Ainsi, les deux listes se font très rapidement face le temps d’une semaine dans le cadre d’épreuves professionnelles qui peuvent donner jusqu’à 20% de voix en plus à la liste gagnante. Parmi ces épreuves professionnelles, il y a un test écrit de connaissances sur la J.E. et un week-end dédié à des missions J.E. que doivent traiter les deux listes par binômes.

 

Une fois les épreuves professionnelles passées, la campagne peut commencer. Cette dernière se décompose en 3 étapes :

 

I – Le thème de dévoilement

Cette première étape de la campagne relativement longue et peu intense n’a qu’un but : permettre au campus de découvrir les deux listes. Les membres de ces dernières vont alors changer leurs photos de profil et de couverture et vont progressivement se faire connaître de l’ensemble des premières années comme des deuxièmes années. C’est au cours de cette période qu’ont lieu les épreuves professionnelles ainsi que les premiers événements. C’est également pendant cette période que les deux listes vont démarcher un maximum d’entreprises pour financer la campagne et pour goodiser le campus afin de gagner le plus de voix possibles. Parmi les multiples partenariats des deux listes de 2017, on retiendra notamment: Conforama, Sosh, Arizona, Lejaby, Pernod-Ricard, Regent’s Park, BNP Paribas,…

 

II – La pré-campagne

La période de dévoilement laisse ensuite place à la pré-campagne. La pré-campagne qui dure deux semaines rime avec intensification de la campagne. Les deux listes vont pouvoir choisir des couleurs, un thème et vont commencer à tenir des stands devant les bâtiments des études de HEC. Le stand est ouvert de 8h00 à 16h00, on peut s’y sustenter (petit déjeuners, goûters, plats chauds, boissons multiples et variées…) tout au long de la journée et s’enjailler avec les listeux. La pré-campagne rime également avec dîners de liste. Les dîners de liste sont une tradition à HEC : ils permettent à la liste en place de rencontrer les principaux bureaux des années précédentes : à savoir le BDE, le BDA, la J.E., la J.E. d’avant et la liste qui a perdu la campagne J.E. l’année précédente. Enfin, c’est généralement au cours de la pré-campagne que les deux listes organisent leur événement libre. Il s’agit d’un événement qui doit rassembler le plus d’étudiants possibles du campus pour les divertir (bubble foot, combats de sumo, saut en hauteur et tir à la carabine en 2017 notamment).

 

Finalement, la précampagne est une période charnière dans la campagne car c’est à ce moment que l’ensemble du campus peut se faire une réelle image des deux listes.

 

III – La campagne (enfin !)

C’est LA période la plus intense. La campagne dure une semaine et généralement les listeux se mobilisent à 100% pour leur liste respective. Elles tiennent toujours un stand à l’entrée du bâtiment des études, goodisent le campus, animent le campus, diffusent un film de campagne en amphi et organisent un POW-interliste : « le Coup de Powker » (le POW étant la soirée hebdomadaire de HEC, aka. Party of the week).

 

La campagne J.E. est in fine essentielle à plusieurs niveaux. Tout d’abord elle permet d’élire le nouveau mandat de la J.E. Or, la J.E. a un rôle social important au sein d’une école de commerce. Cette dernière permet effectivement à l’ensemble des étudiants de mettre en pratique les acquis des cours par le biais de missions rémunérées. Par ailleurs, la J.E. participe aussi de l’animation du campus en organisant 3 POWs dans l’année, en goodisant l’ensemble des 1A lors du WEI (week-end d’intégration) et en finançant certains projets. D’ailleurs, en ce début d’année 2018, la J.E. d’HEC va organiser son prix de la J.E. pour récompenser un projet humanitaire ou innovant disruptif. De plus, cette campagne est capitale dans le sens où elle donne le ton des campagnes suivantes : celle du BDA (bureau des arts) et du BDE (bureau des élèves).

 

Si vous voulez revivre la campagne J.E. 2017, il suffit d’ajouter sur Facebook les avatars des deux listes : Alvaro Zier et Ju Rafric…

 

Benjamin Neves, étudiant à HEC Paris

Associations

Fondateur du groupe Up2School (Business-Cool, Major-Prépa et Forum-Commerce) et étudiant à NEOMA BS.

More in Associations

Business-Cool - 2016