L’entrepreneuriat est souvent perçu par les étudiants d’école de commerce comme le sujet le moins accessible en première année en raison notamment du manque de ressources financières et d’encadrement.

L’association « GEM Entreprendre » a pour mission de changer cette vision en donnant aux étudiants l’occasion de vivre l’expérience de l’entrepreneuriat autrement.

L’objectif est de faire émerger toutes les idées innovantes mais endormies et d’aider de futurs entrepreneurs à traverser sereinement le long chemin semé d’embûches de l’entrepreneuriat.

L’histoire de « GEM Entreprendre » a commencé il y a trois ans. Le précurseur du projet, Nathan, était en première année. Aucune association ne correspondait parfaitement à ses attentes entrepreneuriales. Après plusieurs mois de négociation avec l’administration pour créer une nouvelle entité, il intégra finalement une structure existante : « GEM Entreprendre ». Celle-ci n’était initialement ouverte qu’aux seuls étudiants du Master Spécialisé Entrepreneur (MSE).

L’objectif de Nathan était d’échanger autour de sujets intéressants avec des personnes tout aussi passionnées que lui. Comme l’entrepreneuriat correspondait parfaitement à cette définition, il s’est lancé dans ce projet.

 

 

Les pôles de « GEM entreprendre » :

« GEM entreprendre » comprend plusieurs pôles (blog, networking, événementiel, relation conseil incubateur, innovation, etc.)

Le pôle blog :

Son rôle consiste à faire découvrir le monde des start-ups aux étudiants de GEM à travers :

  • des revues de presse traitant de l’actualité entrepreneuriale ;
  • des articles concernant différents thèmes : l’entrepreneuriat dans le sport, l’entrepreneuriat au féminin etc.
  • des interviews avec des étudiants entrepreneurs de GEM qui se sont lancés dans l’aventure, ou encore avec des entrepreneurs extérieurs.

Le but est de vulgariser l’entrepreneuriat et de le rendre accessible à tous.

 

Le pôle innovation :

L’association travaille en collaboration avec un laboratoire de recherche axé nouvelles technologies, qui est une branche du Centre de l’Energie Atomique de Grenoble, l’un des plus grands centres de recherche de France : Ideas Laboratory.

Chaque année, le laboratoire développe de nouvelles technologies en collaboration avec des grands groupes comme par exemple Bouygues ou Engie.

Mais parfois, ils ne trouvent pas directement de débouchés évidents pour ces inventions et c’est là que GEM Entreprendre intervient. Nous récupérons le prototype et nous faisons une étude pour en déterminer le potentiel. C’est tout un travail de design thinking qui a pour but de permettre à une invention de devenir une innovation.

 

Le pôle évènementiel :

Ce pôle se charge d’organiser deux événements phares durant l’année : le festival de l’entrepreneuriat, et la journée de l’entreprenariat bio et local (JEBL).

Dans cet article, nous  nous intéressons à la journée de l’entreprenariat bio et local (JEBL).  L’évènement prend la forme d’un marché bio où producteurs et artisans vendent leurs produits et où des startups présentent leurs activités. C’est un lieu de rencontre et d’échange avec les clients, mais surtout de partage d’expérience entre startups et producteurs. Cette journée est aussi l’occasion de présenter l’entrepreneuriat aux étudiants de GEM sous un angle différent, en ayant des retours d’expérience sur des parcours concrets. L’exemple de Benjamin Dufort en témoigne. Après avoir été responsable RH, il s’est reconverti en agriculteur et dévoua sa vie à la production du miel.

L’objectif de cette journée est de soutenir l’économie locale, favoriser le bio et créer un lieu d’échange et de rencontre où les participants peuvent apprendre les uns des autres sans restriction.

L’investissement dans ce pôle a permis à ses membres de développer des compétences relationnelles et de s’ouvrir sur des aspects législatifs et logistiques complètement inconnus auparavant, cela en plus des compétences techniques développées en menant un nouveau projet de A à Z.

Pour finir, le dernier apport serait selon Corentin, l’un des membres du projet : DES AMITIÉS. Comme il nous l’a si bien dit : « Sur ce projet, j’ai eu la chance de travailler avec deux personnes, Emma et Alexandre avec lesquelles nos visions et façons de travailler concordaient. C’est un vrai bonheur de travailler dans ces conditions, où très vite les collègues deviennent des amis. Cela a sans doute joué pour beaucoup dans la réussite du projet. »

 

Le pôle relation conseil incubateur :

Le pôle RCI (relation conseil incubateur) a pour objectif de transformer un porteur d’idée en un porteur de projet. Cela peut intéresser toute personne ayant l’envie de se lancer dans un projet, que ce soit un étudiant d’école de commerce ou d’autres écoles, des professionnels ou simplement des particuliers ayant le souhait d’être incubés.

Les membres du pôle s’intéresseront de près à l’idée de la personne, en l’aidant à mieux la structurer, à rédiger des questionnaires (pour savoir si l’idée peut avoir du succès auprès du grand public) et finalement créer un business model et un business plan adapté aux critères que recherche un vrai incubateur.

Le but ultime est de présenter le projet à des incubateurs que ce soit celui de GEM (IncubaGEM) ou des incubateurs extérieurs. Comme le pôle est en relation directe avec  l’école, il connait pertinemment les critères d’admission pour qu’un dossier soit accepté. Le pôle a aussi pour mission d’aider les porteurs d’idée à pitcher leurs idées devant le jury.

La force du pôle réside dans la diversité des profils de ses membres, puisque le responsable Aymeric est déjà passé par un incubateur et a été membre de jury dans des concours d’entrepreneuriat. Manon, en double diplôme avec Strate Design, a quant à elle des compétences en structuration d’idées. Chaque membre du pôle se voit attribuer un ou plusieurs porteurs d’idées qu’il va accompagner en faisant appel aux autres membres sur des points spécifiques ce qui contribue à créer une véritable synergie.

 

Le pôle formation :

Ce pôle a pour objectif de former les membres de GEM Entreprendre à des thématiques diverses et variées. Cela passe par des conférences ayant pour thème la négociation ou la levée des fonds. On a aussi eu l’occasion d’assister à des formations plus techniques comme par exemple, savoir manipuler Photoshop et apprendre à éditer ses photos.

Par ailleurs, le pôle formation organise des rendez-vous hebdomadaires, appelés « Jeudi Pitch », où trois personnes partagent une de leurs passions en 15 minutes devant le reste de l’association. Le but est de créer des synergies entres les membres, de donner une image de partage, d’écoute et de cohésion en interne et tout simplement d’apprendre à mieux connaître ses camarades. Cela permet également de former aux pitchs, de réaliser une introspection et de gagner en confiance.

 

Article rédigé par GEM Entreprendre