Associations

De la satire au viol du respect sur Facebook : Captain Jack – KEDGE BS

De la satire au viol du respect sur Facebook : Captain Jack – KEDGE BS

Que vous soyez étudiants de la fière école bordo-marseillaise KEDGE BS (c’est un Néomien qui écrit ces lignes…) ou pas, vous avez très certainement croisé sur votre newsfeed Facebook les publications acerbes et acides de Captain Jack, une page de troll qui donne des bons gros coups de pied dans la fourmilière pourtant très aseptisée des écoles de commerce. Avec un peu de chance, vous avez même posé votre “haha” et tagué un de vos potes ; il faut dire que depuis quelques mois, cette page de filou a pris une ampleur considérable. Rencontre avec ces joyeux trublions de la boutade qui nous rappellent que d’HEC à ICN (une de leurs cibles favorites), on vit plus ou moins tous la même chose dans nos chères ESC.

 

Comment est né Captain Jack ? D’où vient le nom ?

L’histoire n’est pas digne des plus grandes légendes et pourtant… Captain Jack est né à Marseille de la fusion de deux journaux d’Euromed aux lignes éditoriales différentes : inspirés par un des chants d’école (« My name is Captain Jack ») ils adopteront alors le nom du héros en guise de titre, et développeront un logo autour du personnage représentant Jack Daniels. Le projet se développe à Marseille. Les pirates de la Cannebière partiront ensuite à la conquête de l’Atlantique, et se formera à ce moment un équipage bordelais.

L’idée originelle était-elle déjà de faire une page de troll ?

 

Non. Au départ, notre page Facebook nous permettait de faire la promotion de notre journal papier distribué à Marseille puis à Bordeaux, avec un numéro spécifique à chaque campus tous les mois. On y allumait les assos, mais aussi bien souvent la cible facile qu’est l’administration et donc l’organisation au sein de l’école. Plus tard, en parallèle on a lancé un site WordPress pour y écrire des articles satiriques réguliers sur KEDGE, partagés sur notre page. Les publications possédaient un bandeau « ### BORDEAUX ### » ou un bandeau « ### MARSEILLE ### » selon quelles étaient les cibles des articles. Cela marchait bien des deux côtés, donc on a décidé d’écrire des articles « bi-campus », c’est-à-dire compréhensibles par les élèves issus de Bordeaux et de Marseille. On s’est ensuite progressivement dirigé vers du contenu école de commerces en général, et c’est à ce moment-là qu’on a commencé à rouler sur le cercle fermé des Business Schools sans aucun respect.

 

Comment la page a-t-elle fait pour prendre une telle ampleur et dépasser les frontières de Marseille et Bordeaux ?

Les personnes qui nous lisent doivent être au courant d’une chose : dans le monde des écoles de commerce, nous passons tout notre temps sur Facebook. Que ce soit les étudiants, les professeurs, l’administration, ou bien les personnes en charge de l’informathèque de l’école. La notoriété des écoles se jouent énormément sur les réseaux sociaux et toutes les écoles ont recruté des community managers très actifs. A partir de ce moment-là, on a décidé d’intégrer le Facebook Game, car tout le monde peut s’exprimer, et il fallait militer contre cette image très lisse des Sup de Co. On a commencé à tacler Neoma, parce qu’il fallait rappeler qu’il n’y a qu’une seule grande école dans le groupe Ecricome, puis assez rapidement on est allé piller le respect qu’avait encore ICN. Actuellement, on instaure un système de quota pour respecter une équité sur le nombres de tacles deux pieds décollés que l’on fait également aux écoles de la BCE !

 

Votre plus beau coup ?

Notre vidéo parodiant le discours (trop) enjoué de Macron. Il était alors transformé en étudiant fier d’avoir pour la première fois réussi à équilibrer son bilan de compta ! Tant en réactions qu’en rayonnement, la publication a eu une portée dans le monde des écoles aussi forte que le classement de Challenges où KEDGE est 5ème meilleure école de France. On a fait sur cette vidéo plus de 200 000 vues.

 

Comment ça se passe pour les publications ? Il y a une programmation rigoureuse ou chacun publie ses idées un peu à l’arrache ?

On essaye d’être le plus régulier possible – notamment à travers le Visu du Lundi –  et on se tient disponible pour proposer du contenu le plus souvent possible, que ce soit à Bordeaux et à Marseille. La présence de Captain Jack sur les deux campus est une énorme source de créativité mais elle ne se planifie pas vraiment. Donc on suit l’actualité, ce qui devient viral on l’adapte à l’univers des Business School et ensuite on le publie. Toutefois, il faut réussir à se coordonner dans nos publications entre chaque campus !

 

D’ailleurs, combien êtes-vous derrière « Captain » ?

Si le contenu en ligne est le seul visible par le grand public, il faut aussi considérer que nous tenons un journal satirique mensuel et gratuit. Cela implique évidemment des effectifs. Par ailleurs, depuis que la page est devenue un média sur les écoles de commerce en général, nous avons décliné Captain Jack pour créer deux pages supplémentaires, une focalisée sur Bordeaux, et une sur Marseille, car on n’oublie pas nos premiers lecteurs !

A Marseille l’équipe est actuellement composée de 10 personnes.

A Bordeaux l’équipe est actuellement composée de 14 personnes.

 

Les Kedgers savent qui sont les étudiants qui se trouvent derrière cette page ?

Vu le cadre pédagogique proposé aux associations à KEDGE, il est dur de pouvoir se cacher derrière un anonymat bancal.

Contrairement à nos talentueux homologues du Figarodencia (RIP), ceux qui cassent du sucre sur les élèves, les assos et les membres de l’administration de notre chère école sont en effet identifiables, et il est arrivé plusieurs fois que l’on reçoive des messages des dirigeants de l’école, qui sont bons joueurs et qui apprécient notre travail, mais qui aiment nous rappeler qu’ils sont là, et qu’ils suivent ce qu’on fait. On travaille avec la pression de savoir que beaucoup d’écoles (et particulièrement la nôtre) sont attentives à ce que l’on publie !

 

Pour finir, une petite exclu sur la prochaine filouterie que vous allez publier ? 😉

On reste sur notre ligne directrice qui est le monde des écoles, personne n’est à l’abri !

 

Suivre Captain Jack :

Sur internet : https://captainjacknews.com/
Sur Facebook : https://www.facebook.com/captainjacknews/?fref=ts

Associations

Fondateur du groupe Up2School (Business-Cool, Major-Prépa et Forum-Commerce) et étudiant à NEOMA BS.

More in Associations

Business-Cool - 2016