Les campagnes BDE et BDS à Rennes School of Business

0
493

Rennes SB ce n’est pas seulement l’école qui achète des followers (rire), c’est aussi la seule école de commerce au sein de laquelle chaque élève est tenu d’être membre d’une asso. En effet l’école bretonne considère la vie associative comme une matière à part entière, elle est même notée à la fin du mandat des étudiants, soit en décembre avant leur départ à l’étranger.

C’est pourquoi, il est d’autant plus important à RSB de trouver l’asso qui te correspond afin de pouvoir t’épanouir durant ton mandat !

Aujourd’hui nous allons partir sur les traces des listeux de RSB (BDS et BDE) qui chaque année s’affrontent pour les prestigieux Bureau des Sports et Bureau des Elèves.
Les campagnes BDE et BDS se déroulent en même temps, de mi-septembre à fin octobre, donc très tôt dans l’année ; c’est une des particularités des campagnes rennaises.
En allant à la rencontre des ex-listeux, on se rend rapidement compte que les listes se créent souvent lors du WEI. Ensuite à Rennes School of Business se déroule une semaine que l’on nomme le Design Sprint qui est une semaine autour de laquelle, par groupe, vous réfléchissez sur un projet. C’est à ce moment là généralement que les listes parachèvent leur formation.

Mais alors, pourquoi lister ?

Hélène, qui est au BDS et est la responsable CCE course croisière de l’EDHEC nous confie que pour elle a listé « parce que je voulais faire de ma passion une expérience humaine mais aussi professionnelle et cotoyer des personnes qui partagent ma passion ».

D’abord, deux listes sont retenues par les BDE et BDS actuels sous couvert bien entendu de l’acceptation de l’administration.

Commence alors la “Campagne cachée” : personne ne doit savoir que vous listez. C’est un peu le teaser des campagnes officielles, il s’agit de bien s’entendre avec tout le monde sans en faire trop non plus, au risque d’être démasqué !
C’est vraiment le moment où les membres de la liste apprennent à se connaitre, ils commencent déjà à penser à la campagne officielle.

 

Pour Guillaume Spohr, le respo sport (à croire qu’il était prédestiné à être au Bureau des Sports !) : « Lister m’a permis de me rapprocher d’un maximum de personnes à la fois de la liste mais aussi de la promotion précédente et des élèves de la promo ».
Si au contraire pour lister BDS, il faut être au moins un peu sportif car à RSB les entrainements sportifs sont effectués par les membres du Bureau des Sports, le Bureau des Elèves recherchent des profils variés.
Les membres de l’actuel BDE ont d’ailleurs bien insisté sur le fait que la diversité des personnalités et des parcours est un atout pour une liste : « C’est notre diversité qui fait notre force ».

Après une dizaine de jours de campagnes cachées, les campagnes officielles commencent au moment de l’amphi de dévoilement !

Pendant cette deuxième partie des campagnes, les listes doivent se démarquer les unes des autres grâce à certaines activités. Elles doivent par exemple organiser un petit déjeuner pour toute l’école, préparer l’amphi final,faire des rallyes, les listeux BDS doivent aussi encadrer pendant une semaine les entrainements et organiser un tournoi sportif.


Pour les listeux BDE, ils doivent aussi organiser un petit déjeuner, des évènements pour se faire connaitre, préparer l’amphi final mais surtout organiser la SAT de campagne.
La SAT de campagne c’est la soirée où beaucoup de choses se jouent : souvent à RSB c’est deux salles deux ambiances donc on peut voir quelle liste staff le mieux, dans quelle salle le DJ remporte le plus de succès et, en fin de compte, comment les listeux gèrent une soirée à thème.

Puis vient l’amphi final où sont révélés les gagnants !

Pour finir une phrase de Samuel, ancien listeux BDE :« Lister c’est une aventure humaine, c’est comme monter une start-up en un mois » !

Merci encore aux personnes que j’ai pu interviewer de m’avoir répondu avec autant d’enthousiasme, et enfin à Warlock pour les photographies.