Associations

AOC : plongée au cœur de l’association d’œnologie de KEDGE BS

AOC : plongée au cœur de l’association d’œnologie de KEDGE BS
Martin Hervé

Cette semaine, Business-Cool s’est retrouvé sur les bancs de KEDGE Bordeaux en compagnie de Sarah, étudiante au programme Grande Ecole et vice-présidente d’AOC. En 2018, cette association d’œnologie, qui reste la plus grande de France en termes de nombre de cotisants, fêtera ses 30 ans. Une occasion de revoir en détail son fonctionnement, ses spécificités, et finalement son succès, qui n’a pas fini de grandir !

 

AOC : Appellation d’Origine Contrôlée ?

En quelque sorte. Comme l’indique son logo, AOC a été créée en 1988. Depuis cette date, elle n’a cessé de se développer afin de renforcer continuellement le lien entre le monde viticole et les étudiants de Kedge BS. Comme le souligne Sarah, le terroir bordelais est très riche et offre une multitude de saveurs qu’il faut impérativement découvrir. C’est pourquoi à travers les conférences et les dégustations hebdomadaires proposées pour les cotisants, AOC n’a qu’une envie : partager cet amour pour le vin.

 

Mais en quoi consiste réellement la cotisation ?

C’est très simple. Cotiser AOC pour la modeste somme de 35€, c’est :

– participer à des conférences. En effet, un vigneron est invité chaque mardi dans un amphi de l’école afin de présenter son, ou ses vins. Et bien entendu, comme tout étudiant bien en chair, s’en suit une dégustation (dans la limite du raisonnable, cela va de soi).

– participer à des visites de châteaux réputés. Chaque jeudi, AOC emmène ses kedgeurs voir de leurs propres yeux un domaine entier. Visite de caves, explication des installations techniques et dégustation sont au programme ! Le tout dans un cadre assez exceptionnel. Que rêver de mieux ?

– avoir des réductions intéressantes sur les évènements : WEV, RV4H etc. On vous parle de tout cela un peu plus bas dans l’article !

Alors, la cotisation AOC… rentable ? Ce qui est sûr, c’est que chaque cotisant n’a pas besoin d’être expert en la matière. L’objectif premier des conférences et des visites est de découvrir le vin, ainsi que le vaste monde qui l’entoure. L’association d’œnologie a tout de même remarqué que la plupart des cotisants se voyaient progresser : « avec les explications et les dégustations à l’aveugle, certains arrivent progressivement à reconnaitre des cépages », précise Sarah.

 

« Parle-moi des cooptations s’il te plaît… »

Avec ses 35 membres, AOC représente l’une des plus grosses associations de Kedge Bordeaux. C’est pourquoi elle est très demandée. Mais parmi ces membres, certains doivent quitter temporairement leur ordinateur créateur de visus ainsi que leur petit pull AOC pour laisser la place aux petits nouveaux, fraîchement débarqués en école, et en quête de nouveaux savoir-faire ! Seulement, comme le disait Socrate, ce n’est pas là « une mince affaire », et « la route est longue et raboteuse » (#socrate#phèdre#parole2017). En effet, intégrer AOC, comme n’importe quelle autre association, c’est rentrer dans une famille, et progresser avec elle aussi bien amicalement que professionnellement. Les cooptations sont donc un bon moyen de savoir si toi, nouveau en école de commerce, tu t’épanouiras au sein de l’asso. C’est pourquoi toute l’équipe d’AOC te convie dans un appartement afin de voir si tu as la tchatche. Plus sérieusement, tu arrives devant les membres et les présentations s’imposent. S’en suivent alors des questions plus ou moins amusantes pour mieux te connaitre, et surtout savoir quel pôle tu souhaiterais avoir (don’t worry, on en parle juste après !).

 

Peux-tu nous décrire les pôles ?

On y est. Les fameux pôles tant attendus. Ce qu’il faut savoir, c’est que peu importe le pôle où vous irez, ce sera professionnalisant pour vous, d’une manière ou d’une autre. A AOC, chaque membre a un rôle bien précis :

– le pôle CAVISTE. **Avis aux amateurs et fins connaisseurs de vins**. Ce poste s’adresse principalement aux étudiants ayant des connaissances importantes en vin. Les tâches sont variées : organisation de dégustations en interne pour l’association afin de s’entrainer sur des concours à l’aveugle. Prise de renseignements auprès de sommeliers, organisation de toute la logistique des concours en France, sans oublier à l’étranger. L’an dernier, AOC a tout de même été invitée au concours à Lausanne ! Son objectif désormais est de développer ce pôle afin d’organiser encore plus de concours

– le pôle CONFERENCE. Il s’agit ici d’organiser les conférences hebdomadaires. Plus précisément, un démarchage auprès de conférenciers est de mise ; il faut les faire venir gratuitement et leur demander un power point présentant leur vin. Shotgun shotgun, ce pôle doit en organiser les horaires. Mais c’est aussi préparer à manger, établir un suivi durable avec les conférenciers pour les remercier, sans oublier de prendre quelques photos souvenirs pour les cotisants (communication oblige). Mais comment l’association trouve-t-elle tous ces conférenciers me direz-vous… En fait, du haut de ses 30 ans, AOC possède déjà un bon répertoire de châteaux. « Certains demandent même à revenir, précise Sarah. Mais on essaie d’avoir chaque année de la nouveauté. Et voilà tout le rôle du pôle conf : expliquer le fonctionnement d’AOC à un château potentiel, et lui convaincre de présenter son vin à nos étudiants ! »

– le pôle VISITE. C’est la même chose, à peu de chose près : les visites se font les jeudis et il faut organiser les covoiturages pour les cotisants. Des photos sont à faire pendant la visite ainsi que des remerciements, bien entendu. Sarah nous évoque quelques souvenirs sur un vin présenté lorsqu’elle était cotisante : le Mouton Rothschild (un millésime de 1955 qui s’élève à 1 038 €, de quoi te payer 1 mois en école, non négligeable). Un château magnifique, des étiquettes qui changent d’année en année grâce à un artiste venu exprès pour les changer, un musée retraçant l’histoire de ce vin et parfois même la possibilité de goûter d’autres vins… bref, de quoi en ravir plus d’un !

– le pôle DEMARCHAGE. Lui organise les sessions, donne les contacts à appeler et opère un démarchage financier pour les évènements. Enfin, il doit démarcher environ 1000 bouteilles dédiées au rallye des vin’4 heures afin d’alléger le pôle démarchage rallye (on t’explique le RV4H un peu plus bas)

– le pôle EVENEMENTIEL. Pôle « event » pour les intimes, sa tâche se résume majoritairement à la gestion d’une dizaine d’afterworks thématiques. Il organise cependant les fameuses « Cuvées K », qui sont une journée de mise en bouteille au sein d’un château (étiquetage, bouchon…) destiné aux kedgeurs. A la fin, un buffet est mis à disposition et chacun repart avec sa bouteille. Que demande le peuple ?

– le pôle COMMUNICATION. Comme tu peux le voir aujourd’hui, les réseaux sociaux prennent une place croissante dans notre quotidien… il est donc nécessaire qu’un Community manager soit présent et opérationnel sur Facebook comme sur Instagram, pour répondre aux questions plus ou moins censées que tu pourrais te poser. Mais ce n’est pas non plus un geek, il crée des visuels, réalise des teasers vidéos et immortalise chaque moment grâce à son appareil photo. En bref, il est la vitrine de l’association.

– **Info ou Intox ?** : un pôle relation presse ? Rien n’est encore sûr pour la création de ce pôle, mais AOC cherche à se développer dans la presse. Un membre de la com’ pourrait bien s’occuper de cette tâche. En effet, AOC commence à avoir une notoriété non négligeable par rapport aux entreprises.

 

CAP sur les événements !

A côté de tous les afterworks à thème, AOC organise deux grands rassemblements pour ses étudiants, sans oublier un projet qui portera probablement ses fruits :

Le fameux PatriWine. Plantées il y a deux ans sur le campus de Kedge Bordeaux, ce sont les premières vignes en école de commerce ! A terme, l’objectif est de faire du vin. Derrière, c’est tout un projet en partenariat avec le célèbre Château Smith Haut Lafitte. Tous les pieds des vignes ont été donnés par ce vignoble. L’équipe d’AOC connait très bien le directeur technique qui vient souvent voir l’évolution des vignes et donner des conseils. La même fille de ce directeur s’est proposée marraine du projet… Toute une histoire !

En ce début d’année, le Week-end Vin (WEV) a emmené environ 60 kedgeurs à Barcelone pendant trois jours dans le but de découvrir la ville et ses secrets. Une visite de Bodega sur la route de Barcelone, une immersion totale dans la culture catalane, un dîner dans un restaurant réputé, du vin et des tapas à n’en plus finir et des soirées mémorables ! C’est par ailleurs l’occasion pour AOC de connaitre un peu mieux ses étudiants et les potentiels intéressés par l’association.

Enfin, le Rallye des Vin’4 heures (RV4H), un rallye oenotouristique automobile étudiant qui s’étend sur 3 journées ! En 2018, cet événement fêtera sa 27e édition, qui réunira près de 500 étudiants venant de toute la France (et même de l’étranger, l’occasion pour toi de parfaire ton anglais, ou pas), dont 300 kedgeurs. Certains diplômés de l’école sont même très heureux d’y participer chaque année. Selon Sarah, cet événement a le potentiel pour prendre une ampleur nationale. Pourquoi ? Grâce à son succès croissant chaque année et le développement possible d’un pôle relation presse. Mais remarque, avec tout ce qui est mis en place, difficile de faire marche arrière…

Le vendredi, une soirée « partenaires » rassemble des producteurs de vin autour de petits salons ; on y présente les produits dans une ambiance musicale, et tout cela dans un endroit… plutôt joli ! Le Samedi : le rendez-vous se fait très tôt dans un premier château. Les participants doivent se déguiser ainsi que leur voiture. Des « roadbooks » remplis d’énigmes sont distribués à chaque équipage. L’objectif : aller de châteaux en châteaux en ayant un compteur Km minimal. Puis, à chaque étape, une visite suivie d’une dégustation, de l’animation et un relevé de compteur pour les résultats finaux. Le soir, tout le monde est convié dans un autre château pour y passer la soirée. Enfin le dimanche : brunch géant, remise d’un lot de 10 bouteilles pour chaque équipe, et l’équipe gagnante repart avec un Pétrus (soit environ 2 500€ la bouteille, oui comme tu dis…).

Comme nous l’évoquions précédemment, 3 pôles sont spécifiquement dédiés à cet événement :

– le pôle animation : il s’occupe d’animer chaque étape dans les châteaux, de trouver les Dj, les banderoles et toute la décoration du projet

– le pôle démarchage : il démarche tous les partenaires (en particulier pour la soirée du samedi soir), et gère l’apéro géant où les entreprises proposent leurs produits divers et variés : Bordeaux Chesnel, Boursin…

– le pôle logistique : au nombre de deux, ils gèrent la location des toilettes sèches (c’est essentiel), les parcours à écrire (7 différents), les énigmes, leur vérification, les fournisseurs etc.

 

Quelques mots pour conclure ?

De son expérience en tant que membre, Sarah retient plusieurs choses : participer à un évènement en tant que STAFF est très fatigant, aussi bien physiquement que mentalement. C’est un « challenge énorme » ; 500 étudiants à gérer pour le rallye, une logistique énorme qui ne doit montrer aucune faille. Mais malgré tout, une équipe très organisée et qui anticipe les choses. « Voir les gens contents qui viennent te remercier pour le travail accompli, il n’y a rien de plus enrichissant ».

 

Une dernière pour la route : les 30 ans d’AOC ? 

Des infos à dévoiler ? D’après ce que nous a dit Sarah, nous savons seulement qu’un event de grande ampleur sur le thème de l’anniversaire is coming, et qui ne réunit pas uniquement des étudiants…

Merci à Sarah M pour avoir répondu aux questions, et nous lui souhaitons bonne chance pour son stage césurien qu’elle effectuera probablement dans le monde du vin !

La BC’bise !

PS : va donc checker leurs pages :

– Internet : http://www.aoc-kedgebs.com/

– Facebook = https://www.facebook.com/aockedgebsbordeaux/

– Instagram = aoc.kedge

 

More in Associations

Business-Cool - 2016