Actualité

Il trafique du cannabis “pour payer KEDGE”

Il trafique du cannabis “pour payer KEDGE”
Mehdi Cornilliet

C’est une histoire totalement invraisemblable qui a été relayée par le quotidien régional Sud Ouest. Un étudiant de 21 ans, arrêté samedi dernier, prétend être à la tête d’un prospère trafic de cannabis “pour (s)e payer KEDGE”.

 

Un business florissant

Avec six kilos de cannabis écoulés ces deux derniers mois, Benjamin excellait incontestablement en business, jusqu’à samedi dernier, où il a été arrêté… pour avoir grillé un feu rouge. Sur lui, les policiers retrouvent de l’herbe ainsi que 2000 euros en liquide, de quoi leur mettre la puce à l’oreille.

Lors des perquisitions chez lui en cours de semaine, les policiers retrouvent près de 6000 euros en liquide ainsi que le kit du parfait trafiquant : machine à compter les billets et téléphone portable avec de multiples cartes SIM.

 

KEDGE, excuse bidon ?

Lors de sa comparution au tribunal, l’étudiant a déclaré : “Je voulais faire des bénéfices pour pouvoir me payer Kedge, une école réputée que mes parents ne pouvaient pas m’offrir. Tout l’argent, je le gardais pour ça.” Et même si les écoles de commerce sont de plus en plus chères, cela n’émeut le vice-procureur Céline Pagès, qui requiert alors un an de prison dont six mois ferme, avec mandat de dépôt.

Son avocat, Me Jean-Grégory Sirou, affirme quant à lui que son client est tombé dedans suite au suicide de son beau-père et d’une rupture amoureuse…

Finalement, l’étudiant, ayant obtenu son bac avec mention et passé par une classe préparatoire scientifique, a écopé de 12 mois de prison, dont dix avec sursis, accompagné d’une mise à l’épreuve. Aucun mandat de dépôt n’a été émis pour ses deux mois de prison ferme, qui feront très certainement l’objet d’un aménagement, comme il est de coutume avec ce type de sanction.

Actualité
Mehdi Cornilliet

Fondateur du groupe Up2School (Business-Cool, Major-Prépa et Forum-Commerce) et étudiant à HEC Paris.

More in Actualité

Business-Cool - 2016