Vendredi 25 janvier avait lieu l’annuelle Nuit de l’ESSEC, et nous y étions ! Pour cette 43ème édition, l’ESSEC organisait encore une fois la plus grande soirée étudiante électro de France avec ses quelque 6 000 participants. Lors de cette nuit, tous pouvaient déambuler dans les locaux de l’école cergyssoise pour venir écouter des artistes tels que Fakear, Walshy Fire de Major Lazer, Dario Rossi, Bellaire et bien d’autres.

Cette année, l’espace était le thème de la Nuit. Les scènes se nommaient donc Tatooine, Autremonde, Namek et Krypton. Elles ont accueilli entre quatre et six artistes pour faire danser tous les étudiants de la soirée. L’ESSEC avait alors prévu tout un itinéraire pour pouvoir venir écouter les 14 DJs pendant les huit heures d’électro. De plus, un “coin chill” permettait de pouvoir se restaurer tout en reprenant son souffle avant de repartir dans la folie de la Nuit. Les locaux de l’école étaient donc totalement investis par les nombreux participants.

Pour cette Nuit 2019, ce sont plus de six mois de préparation et de conception, 11 jours de montage et démontage, et une soirée “sold out“: encore une édition réussie donc pour le BDE de l’ESSEC. Mais outre la trentaine d’étudiants qui ont organisé la Nuit, ce sont également 400 élèves de l’ESSEC qui ont pu s’investir dans les 13 bars de la soirée. Ceux-ci se sont affrontés pendant deux mois pour pouvoir gagner leur place à travers divers épreuves. On a pu donc les rencontrer tout au long de la nuit pour pouvoir nous servir en différents breuvages.

Chaque année, c’est donc tout l’ESSEC qui participe à la Nuit de l’ESSEC pour pouvoir offrir la plus folle des soirées à tous les étudiants venus d’écoles de commerce, d’ingénieurs et même des alumnis qui reviennent avec nostalgie.